Pourquoi les Russes sont-ils fous des sushis?

Legion Media; Russia Beyond
Les Russes ont transformé la cuisine japonaise traditionnelle en monument national. Mais attention: les sushis russes sont parfois très éloignés de leurs ancêtres japonais!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Lorsque vous vivez dans la province russe et que vous souhaitez commander de la nourriture à la maison, vous n'avez souvent que deux options : 1. pizza 2. sushis. C’est toujours le même dilemme pour une fête à la maison, un vendredi soir, un rendez-vous romantique ou... peu importe. Mais même les hamburgers et la cuisine russe n'ont pas suscité un tel engouement populaire que ces deux plats.

Les sushis japonais (et leurs compagnons de route, les rolls) sont l'un des types d'aliments les plus populaires en Russie. En sortant du métro dans n'importe quelle ville, dans un rayon de moins de 100 mètres, vous trouverez probablement un restaurant à sushis ou au moins un « sushi express » - un restaurant à emporter. Les sushis sont préparés littéralement à chaque coin de rue…

En Russie, quand on prononce le mot « rouleaux » (rolls), l'interlocuteur pensera immédiatement à des sushis plutôt qu'à un rouleau de lavach (galette originaire du Caucase) ou à des saucisses. Pourquoi donc ? Parce que les sushis en Russie ont depuis longtemps cessé d'être juste une forme de nourriture. En fait, c'est un véritable phénomène culturel…

>>> La cuisine russe est-elle bonne? Nos lecteurs s’expriment

Nourriture « genrée »

Lorsque les sushis sont apparus dans les restaurants russes dans les années 1990, c'était de la cuisine haut de gamme pour « nouveaux riches » et autres hommes d'affaires fortunés du jeune pays. « J’ai mangé mon premier sushi en présence de vrais gangsters russes à la table. C'est pourquoi mon cerveau n'a pas enregistré le goût des bonnes choses », se souvient Dima Vorobiov sur Quora.

Cependant, ces jours sont révolus depuis belle lurette. Désormais, les sushis en Russie seront plus probablement associés à un plat dont toutes les femmes, sans exception, raffolent, plutôt qu'avec des gangsters en quête de fins mets exotiques. À un moment donné, la formule idéale pour un rendez-vous (mais aussi la plus banale) consistait à « commander un menu de sushis, acheter du vin, mettre un film – et elle est à toi ».

Oui, les femmes aiment particulièrement les sushis en Russie, ce qui est même confirmé par des chercheurs. Premièrement, parce qu'ils ne sont pas très caloriques. Deuxièmement, ils sont (presque) toujours beaux, et il est difficile d'imaginer ne serait-ce qu’un plat russe qui puisse rivaliser dans ce domaine. En partie pour cette raison, les sushis ont rapidement supplanté la salade traditionnelle Olivier lors des fêtes (à l’exception du Nouvel an).

À leur tour, certaines chaînes de restaurants ont proposé un contre-menu appelé « anti-sushi ». Ce menu comportant des plats traditionnels russes et de la cuisine à base de viande du Caucase était destiné aux compagnons de ces dames, comme on le voyait sur une photo : la femme choisit des sushis, tandis que le mari est heureux de pouvoir commander « de la nourriture normale pour hommes ».

>>> Pizza à l'aneth? Comment les plats internationaux sont «russifiés»

Créativité russe

Il faut l’avouer, l'esthétique orientale est rapidement passée à l'arrière-plan en Russie. Le seul lien avec l’Asie consiste à embaucher des personnes originaires d’Asie pour travailler dans les restaurants à sushis. « Je trouve drôle qu'en Russie, ils prennent des gens de Iakoutsk (région asiatique de la Russie) ou originaires de la partie orientale du pays juste pour rendre la chose plus authentique en ayant quelqu'un qui a l'air asiatique », ont noté des utilisateurs de Reddit.

Les sushis en Russie relèvent de la restauration rapide. Les supermarchés vendent des sets préfabriqués dans des boîtes en plastique et les placent sur des étagères à côté des carottes coréennes et des gruaux de céréales prêts à l'emploi. C'est désormais un moyen rapide et relativement bon marché de casser la croûte. De plus, les rolls les plus populaires en Russie sont les Philadelphia et California, qui n'ont presqu’aucun lien avec les sushis japonais - c'est une invention américaine.

Pavel Volochine de Saint-Pétersbourg déclare : « Il s'agit de la plus grande chaîne de sushis de Saint-Pétersbourg. Huit sushis. Cela coûterait entre 20 et 25 $ dans des établissements de niveau similaire à New York ou entre 15 et 20 € dans la plupart des pays européens. Devinez combien cela coûte en Russie ? 420 roubles. A peine 6 $ ! En plus, ils vous en offriront deux si vous commandez pendant les « happy hours » spéciaux (vous voyez le 1 + 1 ?). Un BigMac, des frites et un cola au McDonalds russe vous coûteront 4 $. Que choisiriez-vous ? ».

En effet, que choisiriez-vous ? Surtout quand on sait que les sushis en Russie ont subi une énorme évolution pour satisfaire même les goûts les plus russophiles. Il s'est avéré que les possibilités créatives des fabricants de sushis russes sont infinies. On trouve même des sushis enveloppés dans des crêpes russes au lieu des algues.

Rolls à l'aneth

Rolls avec de la mayonnaise (bien sûr !). Des rolls chauds, au sarrasin traditionnel russe au lieu de riz et avec de la saucisse au lieu du poisson, des rolls avec de la crème épaisse, des rolls à la salade Olivier, ou encore au saumon enrobés de bacon...

Rolls à la salade Olivier
Sushi au sarrasin traditionnel russe
Rolls « hareng sous un manteau de fourrure » (une version de la salade russe traditionnelle du même nom).

>>> La cuisine russe revisitée: le «hareng sous un manteau de fourrure» sans hareng

Prêts ? Menu spécial russe : commandez-en deux et obtenez deux shots de vodka en cadeau.

Les combinaisons sont infinies, et cela s'appelle toujours sushi/rolls ici. Tout cela est très populaire et est prêt à s'intégrer à presque tous les contextes. Il n'y a aucune garantie que vous aimerez les sushis en Russie (surtout si vous êtes du Japon), mais ce sera au moins une expérience amusante à essayer…

Dans cette autre publication découvrez dix plats russes préférés des lecteurs de Russia Beyond.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies