Plongez dans la saison des cerises avec ce pain tressé russe

Victoria Drey
La pletionka aux cerises est peut-être le meilleur moyen de s’initier à la pâtisserie dite «tressée».

La pâtisserie tressée a toujours été un morceau de bravoure de la cuisine russe. Ma grand-mère se souvient que sa mère avait l'habitude de faire cuire divers types de pâtisseries tressées avec différentes garnitures sucrées et salées ou même nature. On l’appelle pletionka, ce qui en russe signifie littéralement « pain tressé ».

Il est probable que cette tradition est issue de la cuisine juive, en particulier de la pâtisserie tressée la plus emblématique de tous les temps, appelée challah - le pain juif cérémoniel. 

C’est honnêtement l’une des recettes de pâtisserie tressée les plus faciles que vous puissiez maîtriser : ce pain n’est pas aussi compliqué à « tresser » qu’un challah original, mais il en conserve l’ambiance. La tresse aux cerises, ou pletionka, était l’une des friandises préférées de mon père dans son enfance : grand-maman en faisait constamment en été, pendant la saison des cerises ainsi que toute l’année - à partir de baies congelées. On peut parfaitement le faire avec une pâte sablée, ou avec une pâte à levure riche (qui a ma préférence).

>>> Zéphyr: pourquoi le dessert préféré des Russes porte-t-il le nom d’un dieu grec? 

 Ingrédients pour la pâte :

 300g de farine nature ;

125 ml de lait ;

15g de levure fraîche ;

1 œuf ;

5 cuillères à soupe de sucre ;

50g de beurre ;

1 cuillère à soupe d'huile végétale ;

1 cuillère à café de sucre vanillé / extrait ;

1 pincée de sel.

Ingrédients pour le remplissage :

400 g de cerises ;

3-5 cuillères à soupe de sucre ;

1-2 cuillères à soupe de fécule de maïs ;

1 jaune d'œuf pour le badigeonnage ;

Sucre en poudre pour saupoudrer.

>>>Varenikis aux cerises: un souvenir d’été pour les longues soirées d’hiver

Préparation :

Commencez par préparer la pré-pâte - une sorte de base pour votre pâte à levure sucrée. Pour cela, dans un bol, mélanger le lait tiède, 1 cuillère à soupe de sucre, 2 cuillères à soupe de farine et la levure.

Couvrir d'une pellicule plastique et laisser dans un coin chaud pendant une demi-heure pour que la levure s'active. Le mélange devrait augmenter en taille et légèrement mousser et bouillonner - cela signifie que la levure fonctionne correctement.

Ajoutez ensuite un œuf, le sucre restant, du sucre vanillé ou de l'extrait, de l'huile végétale et une pincée de sel dans la pré-pâte. Travailler le mélange avec un fouet jusqu'à consistance lisse, ajouter la farine tamisée restante et commencer à pétrir la pâte avec un mélangeur à l'aide de crochets à pâte ou tout simplement avec les mains.

Enfin, ajoutez le beurre ramolli, travaillez la pâte pendant quelques minutes et formez une boule. La consistance est essentielle : vous devez obtenir une pâte absolument non collante, très douce et élastique.

Mettez la boule dans un grand bol propre et laissez-la reposer sous une pellicule de plastique dans un endroit chaud pendant une heure. Aplatissez ensuite la pâte levée, formez une nouvelle boule -ci et laissez-la se lever pendant une heure supplémentaire environ.

Pendant ce temps, retirez les noyaux des cerises, ajoutez une pincée de fécule de maïs et mettez de côté.

Ensuite, saupoudrez légèrement la surface de cuisson avec de la farine et enroulez la pâte en lui donnant une forme ovale un assez grande et saupoudrez la partie centrale de fécule de maïs.

Étendez les cerises sur la fécule de maïs et saupoudrez les baies de sucre, puis de fécule de maïs afin que la garniture ne « dégouline » pas pendant la cuisson. Maintenant, faites des coupes parallèles sur les bords de la pâte comme sur la photo.

Pour former une tresse, commencez par replier les rabats supérieur et inférieur afin de couvrir le remplissage. Ensuite, commencez à plier les bandes latérales sur les baies : une à droite, une à gauche, à droite, à gauche, jusqu'à ce que vous ayez terminé votre tresse.

Couvrir la tresse aux cerises avec un torchon propre et laisser reposer pendant environ 20 minutes. Tout ce que vous avez à faire est de la badigeonner doucement avec un jaune d'œuf mélangé à une cuillère à soupe de lait ou d'eau.

Cuire au four pendant 25-30 minutes à 180°C jusqu'à ce que la tresse soit dorée et brillante sur le dessus.

La dernière étape est la plus difficile - vous devez attendre que la tresse soit complètement refroidie avant de dévorer cette étonnante pâtisserie, sans quoi le fourrage chaud aux cerises risque de dégouliner. Saupoudrez généreusement la tresse avec du sucre en poudre et savourez.

Priatnovo appetita !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies