Blanc-manger, un pudding français devenu célébrissime en Russie

Victoria Drey
Comment un délice français traditionnel est-il devenu un symbole du raffinement raffinée et fait tourner la tête des écrivains russes?

De nombreux confiseurs considèrent le blanc-manger comme l'un des desserts les plus injustement oubliés de tous les temps. En Europe, la recette était aimée et répandue depuis le Moyen Âge. Apparu pour la première fois en France, ce pudding au lait d'amande a rapidement débarqué dans la plupart des cuisines européennes. Au XVIIIe siècle, en Russie, le blanc-manger avait trouvé sa place dans la cuisine des maisons et familles prospères, où il était devenu courant d'embaucher des cuisiniers et des pâtissiers français. Cette pratique a véritablement transformé la cuisine locale et de nombreux plats français sont devenus très appréciés sur les tables russes, dont le blanc-manger.

L'aristocratie russe était si friande de ce dessert français que le blanc-manger est rapidement devenu le symbole de la gastronomie et du bon goût. Il a même été mentionné dans de nombreux ouvrages littéraires d'écrivains russes remarquables tels qu'Alexandre Pouchkine et Anton Tchekhov. Pouchkine était connu non seulement pour sa poésie - très caustique envers le style de vie des nobles - mais aussi pour son amour pour la gastronomie. Ses héros mangeaient le blanc-manger dans ses poèmes, et Pouchkine lui-même était fou de cette friandise dans la vraie vie. Cependant, la popularité du blanc-manger a fini par être éclipsée parmi les desserts tels que la panna cotta et d’autres types de puddings et de mousses modernes.

>>> Napoléon «fainéant»: ce délicieux dessert fera le bonheur de votre fête

Le nom du dessert provient de l’ancien français et signifie littéralement « plat blanc ». Traditionnellement, il avait une consistance plus soufflée et était fabriqué à partir de lait de vache ou d’amande, de sucre et, surprise, de bouillon de poulet faisant office d’épaississant naturel. Plus tard, il a été remplacé par de la gélatine et de la fécule de maïs, de sorte que le blanc-manger est devenu plus sucré, dense et semblable à un pudding. Aujourd'hui, il existe littéralement des dizaines de versions du blanc-manger à base de crème, riz, crème épaisse et même de tvorog (fromage blanc russe typique). Cette recette particulière diffère de l’original en raison de son ingrédient dit « russe » - la crème épaisse. Il donne au blanc-manger un soupçon légèrement acidulé qui rend son goût absolument inimitable. De plus, j’utilise non seulement du lait d’amande, mais également des amandes moulues, ce qui confère au dessert une texture en grain tout à fait unique, mais néanmoins lisse, à la différence de tout autre type de pudding ou de panna cotta.

Ingrédients:

  • 150 g d'amandes
  • 350 ml de crème à 10%
  • 100 ml de crème épaisse
  • 70 g de sucre
  • 10 g de gélatine
  • 150 g de fraises

Préparation :

L’étape la plus importante est la préparation des amandes : versez de l’eau chaude sur les noix et laissez agir quelques minutes. Puis égouttez-les et recouvrez d'eau froide pendant environ une minute. Répétez le processus deux ou trois fois jusqu'à ce que la peau se détache facilement de chaque amande.

Placer les amandes pelées dans un bol avec de l'eau glacée et laisser reposer environ une heure jusqu'à ce que les amandes blanchissent.

Pendant ce temps, mélangez la poudre de gélatine à 3 cuillères à soupe d’eau et laissez reposer 10 minutes pour qu’elles ramollissent et gonflent.

Égouttez les noix et réduisez-les finement au mélangeur. Vous pouvez également utiliser un mortier et un pilon.

Maintenant, combinez la crème avec les amandes moulues, remuez jusqu'à ce que le mélange soit lisse et mettez dans un pot.

Ajouter le sucre et la gélatine gonflée, et chauffer le mélange : il devrait être assez chaud mais pas bouillir. Assurez-vous de mélanger constamment le liquide pour que le sucre et la gélatine se dissolvent complètement. Retirer du feu et laisser refroidir jusqu’à température ambiante.

Couper les fraises fraîches en dés pour décorer le blanc-manger. N'hésitez pas à utiliser des baies ou des fruits de saison.

Lorsque le mélange crème-amandes a suffisamment refroidi, ajouter la crème épaisse et mélanger à l'aide d'un fouet jusqu'à obtenir une consistance lisse. Pour un goût plus crémeux, remplacez la crème épaisse par la même quantité de crème fouettée énergiquement.

Tout ce que vous avez à faire est de remplir des moules en silicone avec du blanc-manger liquide. Ajouter les baies hachées au-dessus de chacun et mettre au réfrigérateur pendant au moins 3 heures.

Retirer chaque blanc-manger de son moule, décorer avec des fraises fraîches et de la menthe et servir avec du café.

Priatnovo appetita !

 Quel est selon vous le gâteau le plus délicieux en Russie ? Laissez votre opinion dans la section commentaires ci-dessous.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies