Bouchées: ces délices soviétiques avec une touche française

Vous n'avez besoin que de cinq ingrédients de base pour cuisiner ce dessert légendaire, ultra-populaire pendant un demi-siècle.

En entendant le mot « bouchées », ceux qui sont nés en URSS imaginent immédiatement un petit gâteau emblématique avec une couche généreuse de crème entre deux biscuits ronds aérés recouverts de chocolat fondu.

On pense généralement que la bouchée a été inventée au XVIIIe siècle en France et que la recette a finalement été légèrement modifiée et améliorée par des confiseurs soviétiques qui aimaient en général utiliser des recettes de la cuisine française traditionnelle. Malgré le nom français et ses racines apparentes, certains pensent que la bouchée pourrait être une création des chefs soviétiques, car les ingrédients utilisés dans la recette originale sont très courants dans les confiseries soviétiques : gâteaux éponge, glaçage ou pommade au cacao et crème au beurre – beaucoup, beaucoup de crème au beurre.

Lire aussi : Le rôti de cerf aux canneberges selon la recette du légendaire hôtel Metropol

Ma grand-mère se souvient que les gâteaux étaient vendus dans presque tous les magasins de confiserie et coûtaient 22 kopecks, ce qui était assez cher dans les années 1960-1970. À l’époque, c’était aussi un régal pour les buffets de théâtre : les gens en dégustaient souvent à l’entracte. Aujourd'hui, les pâtisseries sont vendues un peu partout en Russie. Cependant, ceux qui aiment les plaisirs sucrés croient que les bouchées actuelles ne sont pas à la hauteur de celles fabriquées à l’époque soviétique. C'est pourquoi je suggère fortement de les préparer à la maison : la recette est facile et le goût est exceptionnel. La bouchée est réputée pour ses biscuits légers et aérés. Ne mettez donc pas de beurre dans la pâte.

Ingrédients :

  • 3 gros œufs
  • 60 g de sucre
  • 70 g de farine nature
  • 400 ml de crème épaisse
  • 50 g de chocolat noir

Préparation :

1. Commencez par séparer les jaunes des blancs et mettez les blancs dans un grand bol. Assurez-vous de le nettoyer au préalable avec du jus de citron ou du vinaigre pour éliminer toute trace de graisse. Commencez à fouetter les blancs avec une pincée de sel à basse vitesse. Lorsque vous remarquez que les blancs sont assez mousseux, ajoutez 20 g de sucre et continuez à fouetter. Vous devriez obtenir une meringue de base - un mélange lisse et brillant avec des pics fermes et sans grains de sucre visibles.

Lire aussi : La cuisine russe par les étrangers: un chef français revisite le hareng sous son manteau de fourrure

2. Mettez la meringue de côté et dans un autre bol propre, battez les jaunes avec les 40 g de sucre restants. Prenez votre temps : cela prend généralement environ 4 à 6 minutes jusqu'à ce que le mélange de jaunes double de volume et devienne jaune pâle, presque blanc. Lorsque vous avez terminé avec les jaunes, il est temps de les combiner enfin avec les blancs.

3. Versez la meringue dans les jaunes battus et mélangez soigneusement avec une spatule. Combinez légèrement, sinon la pâte pourrait être ratée. Ensuite, tamiser la farine et à nouveau mélanger la pâte avec une spatule jusqu'à obtenir une consistance lisse.

4. Mettez la pâte dans une poche à douille avec une buse ronde et faites des biscuits ronds de taille moyenne sur un plat allant au four recouvert d'un morceau de papier sulfurisé. Cuire les biscuits à 180°C pendant 20-25 minutes.

5. Ils devraient légèrement augmenter en taille et devenir dorés sur le dessus. Laissez-les refroidir complètement, puis recouvrez la moitié des biscuits avec de la ganache au chocolat noir.

Lire aussi : Dix plats russes qui ressemblent à des plats étrangers

6. Mélangez le chocolat noir avec quelques cuillerées à soupe de lait chaud pour obtenir un mélange de chocolat soyeux et lisse.

7. Trempez délicatement le dessus du biscuit dans la ganache et laissez durcir. Vous pouvez également décorer les sommets avec du chocolat blanc ou des grains de sucre.

8. En ce qui concerne la garniture, je préfère utiliser de la crème fouettée au lieu de la version soviétique traditionnelle au beurre - cela rend le dessert encore plus léger et aéré. Battre la crème épaisse jusqu'à l'obtention de pics mous, mettre dans la poche à douille et presser la crème fouettée sur des biscuits sans ganache au chocolat.

9. Tout ce que vous avez à faire est de recouvrir avec les biscuits au chocolat – et vos délices sucrés sont prêts. Laissez-les au réfrigérateur pendant environ 2 à 4 heures pour que les biscuits deviennent tendres et imbibés de crème. Dégustez le tout avec une tasse de café.

Priatnovo appetita !

Dans cet autre article, retrouvez notre guide de l’offre gastronomique russe contemporaine à Moscou et Saint-Pétersbourg.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies