En 2019, les exportations de véhicules russes en hausse d’un tiers

Une Lada

Une Lada

Reuters

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Au cours des trois premiers trimestres de l’année en cours, la Russie a augmenté de 27,8% l’exportation de ses véhicules – quelque 73.400 automobiles ayant été écoulées à l’étranger sur cette période, cite le journal Kommersant les données du Service fédéral des douanes.

En termes de revenus, cette hausse représente une augmentation encore plus significative – 32,1%, franchissant la barre du milliard de dollars.

Lire aussi : La Russie pourrait fabriquer ses Lada en Algérie

Commentant ces données, Dmitri Babanski de SBS Consulting lie cette dynamique avec la baisse de la demande sur le marché interne et le système étatique de soutien des exportations.

Si la moitié des exportations en question a été absorbée par la Biélorussie (27%) et le Kazakhstan (23%), parmi les autres pôles figurent notamment la Turquie (7%), la République tchèque (6,3%) et la Chine (5%). En outre, le ministère de l’Industrie et du Commerce cite parmi les principaux marchés l’Algérie, l’Azerbaïdjan, l’Ouzbékistan et Cuba.

Parmi les principales compagnies exportant leurs véhicules «Made in Russia» sont cités AvtoVAZ (Lada), Volkswagen, Renault et Hyundai. 

Dans cet autre article, découvrez comment les voitures soviétiques faisaient leur show sur les salons occidentaux.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies