Lorsque les voitures soviétiques faisaient leur show aux salons occidentaux

gorkyclassic.ru
L’URSS n’exposait presque jamais ses voitures dans le cadre de salons étrangers. Nous avons toutefois réussi à trouver des photos immortalisant les rares occasions où les Soviétiques ont dévoilé au monde leurs «chevaux de fer».

Bruxelles 1958

La meilleure performance soviétique aux salons automobiles a sans doute été celle s’étant tenue en 1958 à Bruxelles. À cette occasion, la légendaire Volga M-21 a raflé le grand prix.

Bruxelles 1958

Dans le cadre de cette même exposition a été présentée au public européen la voiture phare de l’Usine d’automobiles de Gorki, la Tchaïka GAZ-13.

Même si ces autos n’étaient pas commercialisées dans les pays du camp dit capitaliste, la voiture a néanmoins été largement acclamée par les visiteurs de cet événement.

Londres 1960           

En 1960 à Londres, les constructeurs automobiles soviétiques ont étonné les Européens avec de grandes voitures et des designs rappelant les formes des véhicules américains. Aux côtés des modestes Coccinelle et Mini, nos Volga et nos Moskvitch avaient l’air bien solides.

Leipzig 1960

Sur les photos prises lors de l’exposition de Leipzig on voit bien que les usines soviétiques présentaient leurs modèles en un seul bloc. Plusieurs Moskvitch, de grandes Volga, de splendides Tchaïka et des limousines ZIL étaient non seulement exposées les unes à côté des autres, mais avoisinaient des vélos Ukraina et des motos Karpaty.

Londres 1968

 À la fin des années 1960, l’Union soviétique éprouvait un fort besoin en titres étrangers, on a donc entrepris des tentatives de vente des modèles Zaporojez ZAZ-966. Pourtant, cette petite voiture peu spacieuse et très bruyante avait une mauvaise réputation même au sein de l’URSS. Les véhicules destinés à l’exportation ont reçu le nom de Yalta.

Paris 1971

Pour exposer à Paris la Moskvitch-427, un modèle vendu avec un certain succès en Europe, l’URSS a suivi les tendances de la révolution sexuelle européenne.

New-York 1973

Étant donné que l’URSS a acheté la licence de production des voitures Lada auprès de l’Italien Fiat, il était d’abord interdit de les vendre en Europe. Les « Jigoulis » (un autre nom donné à ces autos) ont alors été exposées dans le cadre d’un salon américain et introduites au public par des jeunes femmes vêtues de bikinis en fourrure de zibeline.

Dans cet autre article, nous vous présentons les campagnes publicitaires des voitures soviétiques pour le marché occidental.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies