À l’affiche en juin 2020: les événements à ne surtout pas manquer en ligne

Natalya Nosova
Alors que la vie publique en Europe ne fait que se remettre du pic de l'épidémie de coronavirus, nous vous invitons à vous familiariser avec la culture russe sans risque pour votre santé – sans quitter votre domicile. Des concerts, des diffusions de films et de dessins animés et même un marathon de la langue russe vous attendent.

La principale chose dont vous devez vous souvenir ce mois-ci est que c’est en juin qu’est né le poète russe Alexandre Pouchkine. Dans cet autre article, vous pouvez découvrir pourquoi son œuvre est si appréciée en Russie et à l'étranger. Ne soyez donc pas surpris que de nombreux événements culturels à venir soient associés à son nom !

Le festival Les Saisons russes

L'épidémie de coronavirus a empêché la tenue de ce festival international annuel, dans le cadre duquel ont habituellement lieu des dizaines de manifestations en France, en Belgique et au Luxembourg afin de rapprocher le public européen de la culture russe. Cependant, sur le site officiel des Saisons, dans la section Stay home (Restez chez vous), vous trouverez des vidéos de concerts de groupes de musique russes célèbres. 

3 juin – Musique du ballet Casse-Noisettes de Piotr Tchaïkovski \ L’Orchestre symphonique académique national de Russie Evgeny Svetlanov avec le Chœur des garçons de l'Institut choral Alexandre Svechnikov

Ce concert organisé par la Philharmonie académique nationale de Moscou s'est tenu dans la capitale russe le 11 janvier 2019, dans la Salle de concerts Sergueï Rachmaninov Philharmonie 2. Il s'agissait de l'évènement de clôture d'un macrocycle au cours duquel l'Orchestre national a interprété la musique de l'ensemble des ballets de Tchaïkovski.

L'Orchestre national de Russie Evgeny Svetlanov est l’un des plus anciens orchestres symphoniques de notre pays. Il a d'ailleurs fêté ses 80 ans en 2016. Sa première représentation a eu lieu le 5 octobre 1936 dans la Grande salle du Conservatoire de Moscou. L'Orchestre national a été dirigé pendant plusieurs années par de très grands musiciens, dont Vladimir Jurowski, chef d'orchestre connu dans le monde entier, qui est son directeur artistique depuis 2011.

5 juin – La Sylphide sur la musique de Herman Løvenskiold \ Théâtre académique Piotr Tchaïkovski de ballet et d'opéra de Perm

 Au programme : La chorégraphie du classique danois Auguste Bournonville, dans la version d'Elsa-Marianne von Rosen (enregistrement réalisé le 24 septembre 2017).

Le sujet de ce ballet provient d'une nouvelle fantastique du XIXe siècle : la veille de son mariage, un jeune paysan du nom de James voit apparaitre un esprit aérien ayant pris la forme d'une magnifique jeune fille. Notre héros, sous le charme de cette vision, rêve de la toucher. Or, tout contact serait mortel pour la sylphide.

6 juin – Spectacle-tragédie Boris Godounov de l’Allemand Peter Stein \ Théâtre Et Cetera de Moscou 

Ce spectacle, basé sur la pièce du même nom d'Alexandre Pouchkine, est dédié au 221e anniversaire du génie de la littérature russe. Créé en 2015, il propose une nouvelle lecture de cette œuvre classique par un dramaturge européen.

« Ce qui m'intéresse, ce ne sont pas les prouesses de mise en scène, mais les acteurs. Je veux voir sur la scène des gens, je veux voir leurs interactions, leurs pensées et sentiments, même si ces gens sont des criminels. Et c'est de cela que parle Pouchkine, lorsqu'il raconte l'histoire tragique d'un État. La force du théâtre consiste en ce qu'il permet, par des moyens modernes, de nous rappeler du monde de jadis », a expliqué Stein.

Peter Stein

Centre de Russie pour la science et la culture

Dans le calendrier en ligne de cette institution culturelle et éducative russe située à Paris, vous trouverez également de nombreux événements qui vous permettront de vous familiariser avec notre pays depuis votre domicile. Ainsi, vous en apprendrez davantage sur la littérature russe, regarderez des dessins animés soviétiques et participerez à un marathon de la langue russe en ligne.

3 juin – Andreï Antipine, lauréat de prix littéraires, présente ses miniatures en prose du livre Feuilles vivantes 

L’écrivain sibérien Andreï Antipine est l’un des auteurs russes contemporains les plus talentueux de la génération des « trentenaires » qui perpétuent les traditions des classiques de la prose russe. Ses personnages sont des gens aux destins tourmentés et aux caractères ambigus et complexes, comme s’ils personnifiaient la nature contradictoire de la vie russe elle-même. Leurs portraits vivants, peints avec amour et poésie, émerveillent par la perfection et la maturité de l’exécution. Les spectateurs du CRSC à Paris sont invités dans la région lointaine qu’est la Sibérie, où, selon l’écrivain Roman Sentchine, « loin de la capitale, se crée une littérature authentiquement populaire ». « Dès les premières lignes, la beauté des récits d’Antipine coupe le souffle », écrit quant à elle la slaviste et traductrice française Monique Slodzian, en soulignant leur « grande puissance poétique ». Événement en russe sans traduction française.

6 juin – Téléconférence « La poésie comme le meilleur remède ou Pouchkine dans l’auto-isolement (Boldino) », avec Leonid Klein

Saviez-vous qu'Alexandre Pouchkine, dont les opinions politiques ne s'inscrivaient pas toujours dans le cours officiel du gouvernement, a également passé du temps en « confinement » lors de différents exils ? Lors de cette téléconférence, le 6 juin, date de l'anniversaire du grand poète et en même temps Journée de la langue russe en Russie, Leonid Klein, journaliste, animateur radio et écrivain, vous parlera de l'exil de Pouchkine à Boldino et de son impact sur son œuvre. Vous pouvez également en apprendre plus à ce sujet dans notre article dédié.

19 juin – Diffusion du dessin animé Le petit cheval bossu (1947)

Ce dessin animé soviétique, basé sur le conte de fées russe du même nom de Piotr Erchov, vous plongera dans les aventures d'un fils de paysan, Ivan, et d'un cheval bossu. Cette créature imaginaire, qui a piétiné le blé dans un champ du père d’Ivan, aidera le héros à surmonter tous les obstacles avec ruse et agilité et à gagner le cœur de la fille du tsar.

26 juin - Diffusion du film-conte Le conte du Tsar Saltan (1966)

Produite par Mosfilm d'après le conte d'Alexandre Pouchkine, cette œuvre est devenue un véritable classique en URSS, et aujourd'hui encore, les enfants et leurs parents sont heureux de la revoir les week-ends et durant les vacances scolaires. Le conte a été filmé en Crimée, dans la région de Chersonèse. En le regardant, vous pourrez donc admirer les paysages qui ont inspiré tant d’écrivains et d’artistes russes. L'amour, la trahison, les miracles seront vécus par le public en compagnie du personnage principal du film, le bogatyr Gvidone, le père et tsar calomnié et rejeté. Vous rencontrerez également la belle princesse cygne, l'héroïne de nombreux contes de fées et peintures russes. En russe sans traduction en français.

27-28 juin – Cours intensifs de russe en ligne via « ZOOM »

Si vous rêvez depuis longtemps de vous atteler à l’apprentissage du russe, c'est sans doute la meilleure occasion ! Installez le programme sur votre ordinateur et participez aux cours en ligne avec les professeurs qualifiés du centre.

En outre, le Centre a organisé pour vous une exposition extérieure intitulée « Coopération au nom de la victoire. Téhéran », située au 61 rue Boissière, Paris, métro : Boissière. 

L'exposition présente des documents d’archives, des photographies et des explications textuelles portant sur l’histoire et l’importance de la Conférence de Téhéran de 1943 avec la participation des dirigeants des trois puissances de la coalition anti-hitlérienne – Staline, Roosevelt, Churchill – pour le sort de l’Europe et du monde. Les décisions qui y ont été prises ont contribué à la clôture rapide d’un chapitre de la guerre, à la détermination des grandes lignes politiques d’après-guerre de plusieurs pays et à l’instauration de la paix. L’exposition se déroule jusqu’au 30 juin.

Centre spirituel et culturel orthodoxe russe à Paris 

Cet autre centre en France, dont le travail vise également à vous rapprocher de la culture russe, proposera ce mois-ci un certain nombre de spectacles intéressants disponibles en ligne. Un programme détaillé est disponible en cliquant ici.

En voici quelques exemples :

8-9 juin – Diffusion du film Solaris (1972) d’Andreï Tarkovski

Ce drame est basé sur l'œuvre de l'écrivain Stanislav Lev, dont le nom est connu dans le monde entier. Génie du cinéma, Tarkovski a voulu réfléchir aux problèmes éthiques de l'humanité, y compris la relation entre les individus et tout ce qu'ils créent. Le spectateur attentif décèlera ainsi de nombreuses références à des œuvres d'art célèbres. De plus, vous pouvez profiter d'un arrangement sonore unique d'Edouard Artemiev, un leader reconnu de la musique électronique soviétique.

10-11 juin – Diffusion du dessin animé russe Masha et Michka

Très récemment, ce dessin animé a été classé cinquième parmi les projets mondiaux les plus populaires pour enfants par l'agence internationale Parrot Analytics. Inutile de penser cependant que cette série animée n'intéressera que les enfants, les adultes seront également heureux d'en savoir plus sur les aventures d'un ours brun et d'une fillette malicieuse. La diffusion s’effectuera avec des sous-titres français.

12-14 juin – Concert d'ensembles d'instruments folkloriques Perezvony

Un orchestre de chambre vous fera découvrir ici la musique folklorique russe. Vous entendrez ainsi des airs de balalaïkas, d'accordéon, de gousli et de nombreux autres instruments traditionnels russes.

19-21 juin - Film documentaire sur la première danseuse du Théâtre Mariïnski, Ouliana Lopatkina

Cette diplômée de l'Académie Vaganova et prima du Théâtre Mariïnski a été reconnue comme l'un des symboles du ballet russe contemporain pour sa maîtrise, sa plasticité et son expressivité en danse. Malheureusement, elle a été contrainte de mettre fin à sa carrière en 2017 en raison d'une blessure subie pendant une représentation de La Bayadère. Dans ce film, vous apprendrez d'autres détails de sa biographie et admirerez de somptueuses scènes de ballet.

En outre, soyez attentifs à la diffusion de plusieurs films documentaires sur la faune sauvage de Russie, notamment les 10-11 juin sur l'Altaï, les 17-18 sur la Tchoukotka, le 23 sur le Sud de l'Oural, et les 24-25 sur le Kamtchatka.

Dans cet autre article découvrez dix moyens simples de découvrir la Russie depuis chez vous.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies