Quatre merveilles du cirque russe

DPA/Global Look Press
Des performances artistiques étonnantes et des techniques incroyablement difficiles qui ont sidéré le public comme les professionnels.

1. Le vol des grues

Le numéro Le vol des grues du metteur en scène Vilen Golovko a parfois été qualifié de meilleur numéro de trapèze de l'histoire du cirque. En 1995, il remporte l'un des plus prestigieux prix du cirque : le Clown d’or au festival international du cirque de Monte-Carlo.

Le numéro a été monté pendant l'URSS et il a fallu plusieurs années pour le perfectionner. Selon Golovko, lorsqu’il a été montré pour la première fois à des responsables soviétiques, l’un d’eux a eu une crise cardiaque - il a été choqué par la difficulté des manœuvres. Lors de sa création dans les années 1980, ce fut une véritable percée et le numéro a été considéré comme une combinaison unique de chorégraphies époustouflantes, d’acrobaties et d’idées artistiques.

>>> En quête d’adrénaline? La Russie, la terre de rêve des aventuriers

La performance fait référence à la célèbre chanson soviétique Les grues, où les oiseaux sont dépeints comme les âmes des soldats tombés au combat. Le célèbre film soviétique Quand passent les cigognes (1957) reprend le même motif.

2. Elforia

Le numéro équestre d’Anastasia Fedotova-Stykan est un autre lauréat du Clown d’or. Elle a remporté le prix en 2015. Elle est considérée comme l’un des meilleurs entraîneurs de chevaux russes. Au cours de ses numéros, elle réalise des figures impressionnantes sur ses deux chevaux (un noir et un gris).

Elle a une approche peu orthodoxe de l'entraînement et ses chevaux sont complètement libres lors de chacune des performances. « Le trio témoigne de la relation remarquable qui a été forgée grâce à un profond amour et à la compréhension qui existe entre une personne et un cheval », déclare une critique.

Anastasia est issue d’une lignée d’artistes ancienne de trois générations.

>>> Comment les Russes se divertissent dans le froid extrême

3. Désir de vol

Désir de vol, mis en scène par le couple Malvina Abakarova et Valeri Sytchev, a reçu le Clown d’or de Monte-Carlo en 2014. Cependant, une tragédie a eu lieu depuis - Abakarova est tombée sous le dôme et a été grièvement blessée. Les médecins ne savaient pas si elle serait capable de marcher à nouveau, mais heureusement, elle s'en est sortie. N’étant plus en mesure d’exécuter l'acrobatie, c'est sa fille Katerina qui est passée au premier plan.

On dit que la performance dévoilée en 2014 a positivement choqué le jury et le public. Désir de vol raconte l'histoire d'une femme amoureuse d'un homme qui l'ignore. « C’est un numéro inhabituel », a déclaré Abakarova. À la fin du spectacle, la femme chute dans le but de mettre fin à ses souffrances.

En effet, c’est un numéro hors du commun. Les artistes ont développé leurs techniques en utilisant du matériel et des ceintures qui ne sont normalement pas utilisés pour les trapèzes, et ils n'utilisent pas de fil de sécurité. Les interprètes ont conçu les costumes, choisi la musique, développé les tours - une direction artistique complète. Pas étonnant qu'il ait remporté la plus haute distinction à Monte-Carlo.

>>> Top-5 des routes russes les plus dangereuses

 4. Parfumeur

« L’artiste non seulement fait preuve d’une technique incroyablement audacieuse, d’une grande plasticité et d’un talent incroyable, mais il élargit la conception traditionnelle de l’équilibrisme et force le public à retenir son souffle et suivre chaque mouvement de son personnage », explique le site d’un promoteur de cirque à propos du numéro de Papin Khatchatrian.

« Ma performance reflète l’atmosphère de Paris… Il me semble qu’au cours de mon numéro, le spectateur se plonge dans un voyage agréable en France, où chacun peut rêver de beaucoup de choses différentes », explique Khatchatrian.

Khatchatrian appartient à une dynastie du cirque et a remporté des prix dans toute la Russie. Il travaille actuellement dans un cirque de Moscou. L'idée du « Parfumeur » a été conçue il y a quelques années et il a fallu un an pour créer le numéro.

La performance de Khatchatrian lui a valu un prix au Festival international du cirque cette année à Moscou.

Dans cet autre article, Russia Beyond vous livrait les secrets du Grand cirque d’État de Moscou.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies