Dix films conjointement produits par la France et la Russie qu'il vous faut visionner à tout prix

Studio Trite, Camer One (France)
Oubliez tous ces films grand public qui envahissent les écrans: ces œuvres de haut niveau jouent dans une ligue différente. Préparez les popcorns!

Luna Park (1992)

Le protagoniste de ce drame russo-français, Andreï Leonov, est le leader d'une organisation nationaliste et antisémite dans le Moscou post-soviétique. Cependant, sa vie est bouleversée quand il découvre qu'il est lui-même d'origine juive.

Fenêtre sur Paris (1993)

Les résidents d'un appartement communautaire de Saint-Pétersbourg découvrent une fenêtre secrète qui mène à un toit à Paris. Ceux qui ont passé le plus clair de leur vie derrière le rideau de fer ont une chance de tout recommencer, mais la vie n'est pas si rose en Occident. Ce drame russo-français est très apprécié par les Russes.

Soleil trompeur (1994)

Ce film raconte l'histoire de Sergueï Kotov, officier de l'Armée rouge. Alors qu'il passe du temps avec sa famille dans sa maison de campagne, il n'a absolument aucune idée qu'il sera l'une des premières victimes de la Grande Purge de l'Union soviétique. Soleil trompeur a reçu le Grand Prix du Festival de Cannes en 1994 et a remporté l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Lire aussi : Ces films soviétiques dans lesquels jouèrent des stars occidentales

Le voleur

Nominé pour un Oscar, ce drame russo-français raconte l'histoire de Katia et de son fils Sania qui rencontrèrent l'officier soviétique Tolian en 1946. Katia tombe amoureuse de Tolian, et Sania commence à le voir comme un père, mais ils ne se rendent pas compte que Tolian est en fait un voleur.

Le Barbier de Sibérie (1998)

Premier film à gros budget (35 millions de dollars) dans l'histoire du cinéma russe moderne, Le Barbier de Sibérie est un projet commun de la Russie, de la France, de l'Italie et de la République tchèque. Avec en vedette Julia Ormond et Richard Harris, le film raconte l'histoire d'amour tragique entre un élève officier et une dame américaine dans l'Empire russe. Pendant le tournage, les étoiles emblématiques du Kremlin ont été abattues (pour obtenir un effet cinématographique) pour la deuxième fois de leur histoire. La première fois eut lieu pendant la Grande Guerre Patriotique.

Luna Papa (1999)

De nombreux pays ont participé à la production de ce film, y compris la Russie, l'Allemagne, le Tadjikistan, l'Autriche, l'Ouzbékistan, la Suisse, la France et le Japon. Mamlakat, une jeune fille magnifique d'un petit village d'Asie centrale, rêve de devenir actrice. Un jour, elle est séduite par un acteur itinérant, qui prétend être un ami de Tom Cruise. Par la suite, le père et le frère de Mamlukat se lancent dans un voyage comique pour retrouver son séducteur.

Lire aussi : Ces films basés sur des romans russes qui sont devenus des classiques d’Hollywood

Est-Ouest (1999)

Nous sommes en 1946 et de nombreux émigrés russes sont invités par Staline à venir vivre en Union soviétique. Cependant, quand arrivent en URSS, ils ne sont pas satisfaits de la réalité qu'ils y trouvent. Au lieu de cela, ils sont obligés de traverser toutes les horreurs du régime communiste. Le drame russo-franco-bulgare-ukrainien a été nominé pour un Oscar en 2000.

Tycoon (2002)

Le drame russo-franco-allemand suit Platon Makovski, qui rêve de devenir riche dans les années 1990 en Russie soviétique. Il devient impliqué dans un monde de criminalité brutale et de jeux politiques sales. Le film est basé sur un roman de Youli Doubov consacré au vrai magnat russe Boris Berezovski.

Le Soleil (2005)

Une autre partie de la tétralogie d'Alexandre Sokourov, Le Soleil, dépeint la vie de l'empereur japonais Shōwa (Hirohito) pendant les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale. La tragédie est représentée à travers les yeux d'un homme et de toute la nation, qui subit une défaite dévastatrice. Le film est une production conjointe de la Russie, l'Italie, la Suisse et la France.

Lire aussi : Sept films pour apprendre le russe et mieux comprendre la Russie

Leto (2018)

Le dernier projet commun de la Russie et de la France, Leto de Kirill Serebrennikov, est consacré à la vie de l'icône du rock soviétique Viktor Tsoï durant les années 1980. La bande-son du film présente de la musique rock de l'époque et a remporté le prix de la meilleure bande originale à Cannes.

Saviez-vous combien d’Oscars la Russie a-t-elle remportés à ce jour ? La réponse est dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies