Neuf bâtiments de Moscou ressuscités des ruines

Département du patrimoine culturel de Moscou
Nous pouvons maintenant voir le Club anglais de Moscou comme le connaissait le poète Alexandre Pouchkine, et observer la résidence Gagarine à la manière dont Léon Tolstoï l'a décrite dans son roman Guerre et Paix. La restauration de ces bâtiments a été rendue possible grâce à des recherches historiques et architecturales, qui a permis de recréer les couleurs et les façades d'origine.

1. L'église de la Résurrection du Christ et le clocher du cimetière de Rogojskoïe

Construite en 1910, cette église et ce clocher étaient utilisés par la communauté de Vieux croyants de Rogojskoïe. Alors que l'église a été fermée par les communistes en 1934, elle a résisté aux bombardements aériens pendant la Seconde Guerre mondiale. Suite à sa restauration en 2009-2014, le bâtiment fonctionne à nouveau comme une église accueillant les Vieux croyants.

2. Hôtel particulier Korobkov, rue Piatnitskaïa 33-35

Ce manoir a été construit en 1866, mais a été entièrement reconstruit en 1894-1896 par Lev Kekouchev, l'un des principaux architectes Art Nouveau moscovite. À l'époque soviétique, le bâtiment appartenait à l'Institut d'histoire de l'art et abritait alors l'ambassade de Tanzanie; par conséquent, la résidence était bien conservée. Néanmoins, elle a été restaurée en 2013-2015, et la couleur originale du bâtiment - mauve - a été restituée.

Lire aussi : Moscou se refait une beauté sous l’œil avisé d’urbanistes du monde entier

3. Clocher du monastère Zaïkonospasski, rue Nikolskaïa 7-9

Le monastère Zaïkonospasski, fondé en 1600, est un centre d'apprentissage en Russie depuis 1630, date à laquelle une école y a été ouverte pour enseigner le latin et le grec. À la fin du XVIIe siècle, l'Académie slave gréco-latine, le premier établissement d'enseignement supérieur en Russie, a ouvert ses portes en ces lieux. Le clocher a été construit en 1899-1900, puis partiellement démoli en 1924 et finalement restauré en 2010-2014.

4. L'hôtel particulier Gagarine (nouvel hôpital Ste Catherine), Strastnoï Boulevard 15-19

Construit à la fin du XVIIIe siècle pour la famille noble Gagarine, ce manoir abritait le Club anglais de Moscou avant qu'il ne s'installe au palais Razoumovski rue Tverskaïa. En 1806, le manoir a organisé un dîner en l'honneur du prince Bagration après sa victoire à la bataille de Schöngrabern. Ce dîner a été décrit par Léon Tolstoï dans Guerre et Paix. En 1830, le bâtiment est devenu un hôpital financé par l'État, et il a conservé cette fonction jusqu'en 2009. Après l'achèvement de la restauration en 2013-2015, le bâtiment abrite la Douma (conseil municipal) de la ville de Moscou.

5. Eglise Saint-Maxime-le-Bienheureux, rue Varvarka 4

Nommé en l'honneur d'un éminent « fol en Christ », Maxime le Bienheureux, l'église a été construite en 1698, et le clocher en 1827-1829. L'église a été fermée et vandalisée par les communistes dans les années 1930, et rouverte en 1994. Des travaux de restauration ont été effectués en 2014-2015.

Lire aussi : Dix magnifiques églises de Moscou et sa région pour trouver l'inspiration

6. Lion sur la clôture du Club anglais, rue Tverskaïa 31

Fréquenté par de nombreux Russes célèbres du XIXe siècle, dont Léon Tolstoï et Alexandre Pouchkine, le Club anglais de Moscou se réunit dans le palais du comte Razoumovski sur la rue Tverskaïa à partir de 1831. Les lions sur ses portes sont même mentionnés dans le célèbre poème de PouchkineEugène Onéguine. En 2015, la restauration a été achevée.

7. L'église Saint-Georges sur la colline de Psovskaïa, rue Varvarka 12

L'église a été construite de 1639 à 1657. En 1818, un clocher et un réfectoire dans un style pseudo-gothique ont été ajoutés. En 2015, la restauration a été achevée.

8. Gare de Kazan, place Komsomolskaïa 2

Construite à l'origine en 1864, la gare a été reconstruite sur une longue période qui s'étendait de 1913 à 1940 et était basée sur un projet du principal architecte de Moscou de l'époque, Alexeï Chtchouïev. La restauration a été menée en 2013-2016.

9. L'église de l'Icône de la Vierge Marie «Chercheur des Péris», rue Zatsepa 41

L'église a été construite en 1904-1905 comme une chapelle pour le Collège commercial des femmes, qui était géré par l'Institut commercial de Moscou. En 1929, l'église a été remise à l'Institut d'économie nationale de Moscou Plekhanov. En 2002, l'église a rouvert pour le culte, et une restauration a été réalisée en 2015-2016.

Le métro de Moscou est l’un des reflets de ce regard porté vers l’avenir. Découvrez l'évolution du légendaire système ferroviaire souterrain de la capitale russe au fil des ans.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer