En images: сomment le métro de Moscou a changé au fil du temps

Denisenko/Sputnik; Anastasiya Karagodina
Des idéologies politiques changeantes, une population croissante et la construction de bâtiments stratégiquement importants ont toutes modifié l'apparence de l'un des symboles les plus emblématiques et les plus omniprésents de la capitale russe: le métro de Moscou. Découvrez l'évolution du légendaire système ferroviaire souterrain de la capitale russe au fil des ans.

Biblioteka imeni Lenina

Officiellement inaugurée en mai 1935, cette gare fut l'une des premières du métropolitain. Le jour de l'ouverture, l'étage de la gare comportait du parquet, et il n'y avait pas besoin de couloirs menant vers d'autres stations car elles n'existaient pas encore. Cependant, un passage vers deux stations voisines a été construit en 1965, et en tant que l'un des plus longs passages du métro, il reliait Biblioteka imeni Lenina, Alexandrovski Sad et Arbatskaïa en un seul centre de transport souterrain qui est encore largement utilisé par les voyageurs. Le sol de la gare a également changé, du granit plus cher et décoré ayant remplacé le parquet.

Okhotni Riad

Quand elle a ouvert, Okhotni Riad était la station de métro la plus profonde du monde. Tout comme Biblioteka imeni Lenina, cette station a été parmi les premières de Russie. Menant vers le centre-ville dans des lieux tels que le centre commercial Okhotni Riad, le Kremlin et la place Rouge, la station était autrefois éclairée par un certain nombre de lampadaires qui se dressaient en rang au centre. Les pylônes ont finalement été enlevés, et la station est maintenant éclairée par des lampes de plafond en forme de boule.

Kropotkinskaïa

Conçue comme un vestibule souterrain pour le palais des Soviets jamais construit, la station Kropotkinskaïa conduit maintenant à la cathédrale du Christ-Sauveur. La gare a sans doute l'un des vestibules les plus sophistiqués sur le plan architectural, construit en forme d'arc soutenu par des colonnes symétriques. Un changement notable est arrivé à la station après que le métro de Moscou a officiellement accepté et enregistré son logo sous forme d'une grande lettre rouge M, conçue par le Studio de design Lebedev. L'énorme enseigne METRO a été retirée et remplacée par un M uniforme, un symbole largement reconnu comme celui du métro de Moscou.

Tchistié Proudi

L'architecte de cette station était Nikolaï Kolli qui a travaillé avec le célèbre maître moderniste français Le Corbusier. Ouvert en 1935, le vestibule est unique car la plupart des stations dotés de vestibules de forme cubique ont été reconstruites et ont perdu leur aspect original. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'entrée de surface a été bloquée parce que la station servait de quartier général de l'état-major interarmées. Cette station a conservé l'ancienne enseigne METRO sur le vestibule, ce qui en fait un site rare pour le Moscou contemporain.

Sokolniki

Les stations de Sokolniki ont lancé le premier train souterrain quand les passagers prirent le départ d'ici en mai 1935. Situé sur l'allée menant au parc Sokolniki, le vestibule est conçu comme une arche avec deux sorties séparées, et le bord de l'arche possède une citation gravée attribuée à Staline: « Il n'y a pas de forteresse que les bolcheviks ne peuvent pas prendre d'assaut ». Les mots étaient couronnés avec un portrait de Staline sur le dessus de l'arche, mais le portrait de ce chef très controversé n'est plus là. Une lampe mystérieuse en forme d'étoile (ou, comme certains le disent, un symbole à cinq branches lié au symbolisme satanique) a également été supprimée.

Kievskaïa

Cette station sur la ligne Filiovskaïa - (ne pas confondre avec la station Kievskaïa sur la ligne bleue) - a subi des rénovations en profondeur 10 ans seulement après son ouverture. L'onyx arménien utilisé pour le revêtement des colonnes a commencé à se détacher, et il a été décidé d'utiliser à la place un marbre bleu clair et jaune clair. Les sols ont également été remplacés, et sont actuellement en granit gris et rose.

Kourskaïa (Arbatsko-Pokrovskaïa)

Nommée d'après la gare ferroviaire de Koursk située à proximité, la station de métro Kourskaïa est décorée de marbre gris et le motif du sol a changé de forme lorsque ses plaques de marbre en forme de losange ont été remplacées par des barres carrées.

Plochtchad Revolioutsi

La Seconde Guerre mondiale a sérieusement affecté cette station emblématique de la ligne bleue. Non seulement les célèbres statues de bronze ont été évacuées en Asie centrale, mais les éléments intérieurs du passage nouvellement ouvert menant à la station Teatralnaïa (inaugurée en 1946) étaient inspirés par la Victoire. Les bas-reliefs sur les murs du passage représentent des drapeaux et des armes, et l'entrée est surmontée d'un slogan de guerre légèrement modifié: « Notre cause est juste. L'ennemi sera vaincu. La victoire sera à nous ». Le nom de Staline a cependant été retiré du mur.

Arbatskaïa

L'un des changements les plus ambitieux de l'histoire de Moscou a été la démolition d'un quartier central dans sa totalité afin de libérer de l'espace pour un nouveau bâtiment destiné à accueillir l'état-major soviétique. Le vestibule de la station Arbatskaïa a également dû être modifié et a été construit directement dans le nouveau bâtiment de l'état-major général.

Belorousskaïa (ligne circulaire)

Les architectes ont conçu cette station, qui a reçu le prix Staline en 1951, de façon à ce qu'elle reflète et vante la montée en puissance de l'économie et de la culture de la Biélorussie. Une sculpture allégorique appelée « Biélorussie soviétique » a été érigée, mais lorsqu'un nouveau passage a été construit en 1997, elle a été enlevée.

Belorousskaïa (ligne verte)

Si vous regardez de vieilles photos, vous verrez un certain nombre d'urnes se tenant près de chaque pylône dans la station. Elles ne sont plus là. Le sol de la station a également changé, perdant le modèle traditionnel biélorusse et gagnant une ornementation plus classique de granit noir et gris.

Maïakovskaïa

L'architecture de la station Maïakovskaïa est unique, et elle a reçu le Grand Prix à l'Exposition universelle de 1939 à New York. Initialement, la gare n'avait qu'une seule sortie, menant à la salle de concert de Tchaïkovski, mais dans les années 1950, un nouveau vestibule menant à la rue Tverskaïa fut construit.

Avtozavodskaïa

La conception de cette station loue le travail héroïque du peuple soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. Le hall sud formait à l'origine une structure distincte, mais il a ensuite été inscrit dans un immeuble résidentiel de la rue Avtozavodskaïa.

Paveletskaïa

Si vous entrez dans cette station depuis le terminal ferroviaire Paveletski, vous remarquerez peut-être un cercle sombre sur le mur au-dessus de l'escalator. C'est là que se trouvait l'un des nombreux bas-reliefs représentant Staline, jusqu'à ce que le processus de déstalinisation commence en Union soviétique à la fin des années 1950.

Le métro moscovite est un monument à part entière qui ne manque pas d’émerveiller touristes et locaux. Pour le découvrir, jetez un œil par ici !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies