Connaissance ou camarade: comment l'amitié en Russie se décline dans la langue

Legion Media
Les Russes prennent l’amitié très au sérieux et ont de nombreuses façons de décrire les relations dans les cercles sociaux, en fonction de la proximité et de la situation.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

À première vue, les Russes semblent un peu lugubres, mais sont en fait très amicaux. Bien qu'ils s'ouvrent rarement aux étrangers, avec les personnes proches, ils deviennent rapidement des compagnons dévoués. Beaucoup de Russes restent même en contact avec certains de leurs camarades de classe, malgré les décennies passées ! Comme le dit un dicton célèbre : « Mieux vaut avoir 100 amis que 100 roubles ». Néanmoins, les Russes distinguent clairement le niveau d’intimité entre les gens. Lisez la suite pour voir comment les Russes appellent leurs amis - et quelle est la différence entre les statuts.

1. Znakomy (connaissance)

Le mot « znakomy » (féminin « znakomaïa ») signifie simplement une personne que vous connaissez. Il est neutre et peut être utilisé dans n'importe quel contexte pour décrire poliment une personne (toutefois, ce mot ne peut pas être utilisé pour s’adresser à quelqu’un). Vous pouvez qualifier votre voisin, jardinier, collègue, etc. de « znakomy ». En outre, ce mot peut être utilisé lorsque vous parlez à vos amis d’une autre personne qu’ils ne connaissent pas et que vous ne souhaitez pas entrer dans les détails sur le type de relation que vous entretenez avec elle. En russe, ce mot n’implique pas que les gens ont de bonnes ou de mauvaises relations, mais si vous voulez souligner qu’ils ne sont pas des amis intimes, tout en se connaissant bien, vous pourrez le qualifier de « khoroshi (bon) znakomy ».

Exemple : Etot restoran porekomendoval moï khoroshi znakomy (Ce restaurant a été recommandé par une bonne connaissance).

>>> Que répondre lorsque les Russes vous demandent «Comment ça va?»

2. Priatel (ami, compagnon)

« Priatel » (féminin « priatelnitsa ») signifie une connaissance plus proche, un copain ou un pote, quelqu'un de votre entourage. Des « priateli » (pl.) passent généralement du temps ensemble, se rendent visite et ont des amis communs. Cependant, il n’y a pas de relations étroites entre eux, ils ont juste des intérêts communs et aiment communiquer. « Priatel » est très rarement utilisé pour s’adresser à quelqu'un.

Exemple : My s priatelyami zavisli ou Ivana do outra (mes copains et moi on a passé la soirée chez Ivan jusqu’au matin).

Parfois, les gopniks (ces fameuses racailles russes) appellent leurs amis « korech » ou « korefan », qui provient du mot « racine » (d’un gang) (il n’y a pas d’information exacte sur l’origine de ce mot). De nos jours, ces mots sont considérés comme de l’argot. Il est donc préférable de les éviter avec des gens bien éduqués (à moins que vous ne fassiez une blague !).

3. Tovarichtch (camarade)

Le mot « tovarichtch » est souvent associé à l'ère soviétique (lisez notre article sur l'origine de ce mot). En fait, il s'agissait d'une manière très populaire, officielle et officieuse, de s'adresser à l'autre, à la fois aux hommes et aux femmes. Néanmoins, le sens principal de ce mot est défini comme une amitié assez étroite. « Tovarichtch » est une personne sur laquelle vous pouvez compter dans CERTAINS (mais pas TOUS) les domaines. Ces jours-ci, les Russes l’utilisent occasionnellement pour parler de leurs collègues ou de leurs camarades.

>>> Un Russe m’a invité chez lui. Que faire?

Exemple : Tovarichtchi kajdy den prikhodili navestit menia v bolnitse (mes camarades me rendaient visite tous les jours à l’hôpital).

Les personnes d’âge mur ou agées s’adressent parfois les unes aux autres avec les mots « starik » ou « starina », ce qui signifie littéralement personnes âgées. Cependant, c'est considéré comme une insulte dans la bouche des jeunes.

4. Droug (ami proche)

Bien que le mot « droug » (fem. « podrouga ») soit généralement traduit par « ami », ce mot signifie en russe une personne proche. « Droug » est un ami en qui vous avez plus confiance que dans les autres. En général, plus vous faites confiance à une personne, plus il s’éloigne de « znakomy » et se rapproche de « droug ». Même le célèbre poète russe Alexandre Pouchkine a écrit ceci dans ses poèmes consacrés à sa femme : « Pora, moï droug, pora » (« Il est temps, mon ami, il est temps ! »)

La forme d'amitié la plus haute est appelée « loutchi droug » (meilleur ami). Dans le même temps, le mot « podrouga » (« amie ») implique des relations amicales, pas romantiques, tout comme « droug » n'est pas un « petit ami ».

Exemple : Iouri – moï droug s detstva, my prochli mnogoïe vmeste (Iouri est mon ami intime depuis l’enfance, nous avons vécu beaucoup de choses ensemble).

>>> Six habitudes russes que vous devriez adopter au plus vite

En passant, vous pouvez souvent entendre des hommes dans un groupe s'adresser l'un à l'autre en employant « brat » ou « bratan » (« frère ») - cela signifie qu'ils ne sont que de bons amis, pas des parents. Les filles s'appellent rarement « sestra » (« sœur »), bien que la norme littéraire le permette.

En outre, le mot « droug » lui-même peut être utilisé pour s’adresser à n’importe quelle personne (le sens est proche de l'interjection « mec ! »).

Savez-vous pourquoi les Russes ne sourient pas ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies