Que répondre lorsque les Russes vous demandent «Comment ça va?»

Evgenya Novozhenina/Sputnik
Les règles de l'interaction sociale en Russie sont très différentes de ce à quoi vous pourriez être habitué en Europe et aux États-Unis. Voici quelques conseils pour réussir dans le domaine de la communication personnelle en Russie.

Les Russes aiment poser des questions sur votre humeur : « Comment vous sentez-vous aujourd'hui ? », « Comment ça va ? ».

Dans la culture américaine et européenne, il n'est pas tout à fait habituel de répondre à ces questions de manière détaillée. En revanche, quand un Russe vos interroge sur votre humeur, il est prêt à entendre toute l'histoire.

Bref et formel

Il est tout à fait possible de formuler une réponse courte à la question « Comment vas-tu ? » (« Kak dela ? » en russe). « Khorocho » signifie par exemple « bien » en français. Vous pouvez également dire : « Loutche vsekh » (« Mieux que tout le monde »), « Vsio normalno » (« Tout va bien »), « Otlitchno » (« Parfaitement »), et « Kak obytchno » (« Comme d'habitude »).

Parfois, les personnes âgées peuvent dire «Vachimi molitvami», ce qui signifie qu'elles vont bien grâce à « vos prières ». Souvent, ces réponses sont suivies par « Spassibo, a ou vass ? » («Merci, et vous ? »). Toutes ces formules brèves sont acceptées entre des personnes qui ne se connaissent pas bien ou lors d'une réunion d'affaires.

Lire aussi : Comment les Russes ont changé ma vie: l’expérience de l’Américain Ben

Si vous connaissez bien l'interlocuteur, ou si c'est une personne attentionnée, il peut cependant considérer que cette réponse n'est pas sincère ou penser que vous cachez quelque chose. Quand il demande exactement ce qui est « bien », vous devriez alors ajouter quelque chose. Vous n'avez pas besoin de faire une confession complète ; vous pouvez juste dire : « Bien, j'ai froid aujourd'hui », ou ajouter une émotion.

Parlez de vos émotions

Les Russes sont des gens plutôt émotifs, et ils partagent toujours leurs sentiments avec tout le monde. C'est pourquoi c'est une bonne idée d'essayer d'apprendre quelques phrases qui vous aideront à exprimer vos émotions en russe. La réponse de type : « Bien » + émotion sera ainsi une réponse courte et polie que vous pouvez parfaitement utiliser afin de répondre à « Comment allez-vous ? »

« Je suis content(e) » - « Ya rad(a) », et vous devriez ajouter la raison pour laquelle vous êtes heureux : « J'ai une nouvelle voiture » (« Ou menia novaïa machina ») ; ou « J'ai gagné à la loterie » (« Ya vyigral(a) v lotereïou »).

« Je suis fatigué(e) » - « Ya oustal(a) ». Ajoutez la raison de votre état : « J'ai travaillé dur aujourd'hui » (« Ya segodnya mnogo rabotal(a) »).

Lire aussi : Six habitudes russes que vous devriez adopter au plus vite

« Je suis inquiet(e) » - « Ya volnouïouss ». Et la cause : « À cause d'un examen » (« Iz-za eksamena »), ou « à cause d'un voyage futur » (« Iz-za boudouchtcheï poezdki »).

« Je suis surpris(e) » - « Ya oudivlione (udivlena) » ou « Je suis étonné(e) » - « Ya porajen(a) ». Qu'est-ce qui vous a étonné(e) ? « Un nouveau film » (« Novy film ») ou « Nouvel emploi » (« Novaïa rabota »).

« Je suis triste » - « Mnié groustno ». Pourquoi vous sentez-vous de la sorte ? « À cause du temps » (« Iz-za pogody ») ou « J'ai entendu une chanson très triste » (« Ya ouslychal(a) otchen groustnouïou pesniou »).

« J'ai chaud » - « Mnié jarko ».

« J'ai froid » - « Mnié kholodno ». Ce sont deux phrases qui ne nécessitent pas de poursuivre la conversation. Tout le monde comprend ce sentiment.

Lire aussi : Douze mots russes sonnant français mais ayant une signification parfaitement différente

Ressentir l'ironie

Les Russes qui se connaissent bien créent souvent des réponses humoristiques qui n'ont aucun sens pour les personnes ne faisant pas partie de leur cercle. N'utilisez pas ces phrases avec des personnes que vous ne connaissez pas très bien : vous pourriez avoir l'air impoli, ces phrases étant trop familières.

« Poka ne rodila » (« Je n'ai pas encore accouché ») - une femme peut plaisanter de cette façon, ce qui signifie que tout va bien (cela rime avec le mot « dela » en russe, de la question « kak dela», (« comment ça va? »).

« Kak saja bela » (« Comme la suie est blanche ») – une autre rime plaisante utilisée principalement par les personnes âgées.

« Vsio v chokolade » (« Tout est dans le chocolat ») - tout est super et vous voulez le montrer.

« Vsio poutchkom » (« Tout est en forme de bouquet ») - signifie que vous allez bien et que vous vous sentez comme une touffe d'aneth ; les Russes adorent l'aneth et c'est une bonne nouvelle quand vos affaires sont comme un bouquet de cette herbe.

Lire aussi : Français en Russie, Russes en France: ce qui leur manque le plus

« Ne dojdiotess » (« Ne vous y attendez pas ») - ce qui signifie qu’il n’est pas la peine d’attendre que la personne échoue.

Soyez poli et honnête

Parfois, même des inconnus peuvent se comporter comme vos meilleurs amis en Russie, surtout si vous passez beaucoup de temps ensemble. Ne soyez pas surpris si des personnes absolument étrangères dans un train de nuit partagent leur nourriture avec vous et vous demandent pourquoi vous n'êtes pas marié ou n'avez pas d'enfants ; essayez simplement d'être poli, même si vous ne voulez pas en discuter.

Si vous connaissez la personne et que votre ami s’ouvre à vous, vous pouvez également raconter votre histoire. Qu'avez-vous fait avant de le rencontrer? Comment avez-vous passé la journée et quels problèmes avez-vous dans la vie? En Russie, il est normal de partager ses émotions privées avec ses amis et de trouver un moyen de résoudre le problème ensemble.

Savez-vous pourquoi les Russes ne sourient pas ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies