À la découverte des intérieurs traditionnels des provinces russes

Une photographe a capturé les intérieurs de la ville mythique de Mtsensk.

La photographe Anastasia Tsayder a parcouru la province russe pendant trois ans se rendant dans les villages de la région de Koursk.

La série de photographies porte le nom d’une ville russe réelle, Mtsensk, située dans la région d’Orel (à 311 km au sud-ouest de Moscou), patrie du monde mythique créé par l’écrivain russe Nikolaï Leskov.

Elle a capturé les intérieurs de la ville mythique de Mtsensk.

« Pour moi, les provinces représentent une image cachée, comme c’est illustré par les intérieurs du sud de la Russie » , explique la photographe Anastasia Tsaïder.

Les objets intemporels sur ses images sont retirés de leurs emplacements habituels et placés dans la ville mythique de Mtsensk.

Dans son roman Lady Macbeth du district de Mtsensk (1864), l’auteur raconte l’histoire des terribles atrocités commises par Katerina Izmailova, femme d’un marchand.

Les intérieurs authentiques sur les photos donnent un sentiment d’irréel.

Les habitants des villes russes sont plongés dans des intérieurs du siècle dernier et les photos nous transportent dans le passé.

Elle tue trois personnes, rappelant ainsi la tragédie de Shakespeare, mais dans le contexte de la campagne russe.

Ainsi, les endroits capturés dans les illustrations montrent une ville à mi-chemin entre la fiction et la réalité.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.