Les miniatures de Palekh s’inspirent des contes de fées et des motifs russes

Scène du conte folklorique russe Tsarevitch Ivan, l’Oiseau de feu et le Loup gris recueilli par Alexandre Afanassiev dans Contes de Fées Russes.

Scène du conte folklorique russe Tsarevitch Ivan, l’Oiseau de feu et le Loup gris recueilli par Alexandre Afanassiev dans Contes de Fées Russes.

RIA Novosti
Les contes de fées russes sont un monde imaginaire merveilleux, pleins de belles femmes, de valeureux princes, de forêts obscures et d’animaux mystiques. Ils ont inspiré de nombreux motifs des miniatures de laque de Palekh.
Aujourd’hui, Palekh, un petit village de la région d’Ivanovo, à 350 km au nord-est de Moscou, sur l’Anneau d’Or, est surtout connu pour son artisanat. Sur l'image : Scène du Conte du Tsar Saltan, de son fils le célèbre et puissant paladin prince Gvidon Saltanovitch et de la belle princesse-cygne par Alexandre Pouchkine, 1831.
C’est le berceau des miniatures de laque de Palekh, un artisanat traditionnel produisant des boîtes, des coffrets et des broches laqués. Sur la photo : Cette peinture décrit le monde des contes de fées de Pouchkine.
Les thèmes de ces peintures sont nombreux. Ils vont des contes de fées aux femmes russes, en passant par les troïkas, les villes célèbres et les paysages d’hiver. Durant la période soviétique, les miniatures de laque de Palekh étaient même utilisées pour la propagande. Des boîtes montraient l’Armée Rouge luttant pour le communisme, des grêves d’ouvriers menées par Vladimir Lénine et des scènes intitulées « Héraut de la Révolution », « Le Vent de la Révolution » et « Jeunes travailleurs ». Sur l'image : La Princesse-Cygne du Conte du Tsar Saltan, de son fils le célèbre et puissant paladin prince Gvidon Saltanovitch et de la belle princesse-cygne par Alexandre Pouchkine, 1831.
Aujourd’hui, les motifs basés sur les contes de fées sont de plus en plus populaires. Sur la photo : Conte du pêcheur et du poisson, Alexandre Pouchkine, 1833.
Palekh est aussi la capitale russe de la peinture d’icônes. Les icônes de Palekh ont fleuri au début du XIXe siècle et ont influencé la confection des miniatures de laque de Palekh. Sur l'image : Scène du conte de fées Le petit cheval bossu de Piotr Yershov, années 1830.
Les trois femmes du début du Conte du Tsar Saltan, de son fils le célèbre et puissant paladin prince Gvidon Saltanovitch et de la belle princesse-cygne par Alexandre Pouchkine.
Tsarevitch Ivan, l’Oiseau de feu et le Loup gris recueilli par Alexandre Afanassiev dans Contes de fées Russes.
La peinture se fait surtout sur un fond noir, avec de riches bordures dorées. Comme pour les icônes, les trois couleurs principales sont le vert, le rouge et le jaune. Sur la photo : Scène du conte folklorique russe Tsarevitch.
Le mariage de Pavel est un poème d’Alexeï Koltsov basé sur le folklore, 1836.