Quel est le meilleur moment pour visiter la Russie?

Legion Media
Choisir le meilleur moment pour visiter la Russie peut être délicat. Les principaux sites touristiques du pays sont-ils plus beaux sous une splendeur ensoleillée ou dans la féérie hivernale? Tentons d’y voir plus clair...

Moscou

À Moscou, la saison touristique c’est…tout le temps. Une visite dans la capitale russe en vaut toujours la peine, quelle que soit la saison. Cela dit, l'été est généralement considéré comme la période la plus favorable pour les touristes. Lorsque le soleil est au rendez-vous, vous pourrez faire de belles promenades dans les parcs verdoyants du centre-ville historique, prendre un bateau le long de la rivière Moskova et assister à de nombreux événements en plein air.

En hiver, le meilleur moment est sans aucun doute la période du Nouvel an et des vacances qui suivent. Durant cette période, la ville vibre et scintille comme aucune autre capitale au monde. Et si vous avez un peu de neige, le conte de fée est encore plus complet.

En dehors de la saison touristique, cependant, le temps peut ternir les impressions que vous laissera la ville. Ainsi, le début du printemps et la fin de l'automne ne sont pas recommandés, à moins que vous n’aimiez le ciel gris et la neige fondue.

Saint-Pétersbourg

Le climat imprévisible de Saint-Pétersbourg effraie parfois les touristes. Cependant, certaines périodes sont assez stables en termes de conditions météorologiques et sont également chaudes, rendant la ville particulièrement attrayante pour les visiteurs.

Selon les habitants, le meilleur moment pour visiter la « capitale du nord » de la Russie est la saison des « nuits blanches ». Elle dure de la fin mai à début juillet et culmine autour du solstice d'été en juin, lorsque le soleil ne se couche presque jamais, ce qui donne l'impression qu’il fait jour au beau milieu de la nuit.

>>> Nuits blanches de Saint-Pétersbourg : six choses à faire absolument

La ville sur la Neva est également formidable au début de l'automne. En septembre, le temps est généralement doux et agréable. Les majestueux parcs automnaux, enveloppés dans un feuillage doré, rivalisent avec les palais de la ville par leur magnificence.

Mais la règle principale à retenir lors de la visite de la ville est de ne pas oublier votre parapluie. La pluie est un phénomène toutes saisons qui peut s’abattre sur vous quand vous vous y attendez le moins.

Anneau d'or

Cet anneau reliant d’ancienne villes de Russie, qui a été organisé pour les touristes au milieu du XXe siècle, se situe au nord-est de Moscou et chevauche plusieurs régions. Le début de l’autonome est recommandé, quand le temps est encore doux, mais moins chaud et moins poussiéreux qu'en été, et que tous les itinéraires touristiques sont encore ouverts. Également en automne, il est possible de visiter des monastères orthodoxes et d’assister aux offices religieux.

Cela dit, la beauté authentique de ces petites villes se révèle lors du véritable hiver russe, lorsque la neige est craquante et que les fenêtres sont joliment décorées de givre. À la veille du Nouvel an, à Noël (7 janvier) et à Maslenitsa (Mardi gras), l’Anneau d’or regorge de festivals folkloriques.

>>> Huit lieux incontournables à voir à tout prix en Russie

Région de Krasnodar et Crimée

La région de Krasnodar et la Crimée sont belles à peu près à n’importe quel moment de l’année. Tout dépend de vos objectifs et de vos préférences. Par exemple, le meilleur moment pour des vacances dans le sud de la Russie est début juillet ou septembre. En juillet, le climat n'est pas aussi imprévisible qu'en mai-juin et il fait légèrement plus froid qu'en août. La fin de l’été est aussi la haute saison pour les touristes, ce qui peut causer des désagréments supplémentaires.

L’hiver est le moment idéal pour visiter les stations de ski de la région de Krasnodar.

Vladivostok

Selon les habitants du Primorié, dans l’Extrême-Orient russe, le meilleur moment pour visiter Vladivostok est la fin août et l'automne, le temps étant particulièrement agréable. De plus, l’eau de la mer du Japon commence généralement à se réchauffer au début du mois de septembre, et il y a moins de touristes sur les plages à ce moment-là.

Les amoureux de la beauté naturelle de la taïga sont invités à opter pour le début octobre. L'air est à ce moment incroyablement pur : depuis Vladivostok, il est possible de voir la péninsule de Pechtchany et les îles de l'archipel de l'impératrice Eugénie, qui sont généralement cachées sous un brouillard voilé.

>>> Extrême-Orient russe: le régime de visa électronique simplifié bientôt élargi?

Région d'Irkoutsk

Les voyageurs se rendent dans la région d’Irkoutsk principalement pour le lac Baïkal, le réservoir d’eau douce le plus ancien et le plus profond de la planète. La saison touristique dure toute l'année, mais l'été et l'hiver sont considérés comme les saisons idéales. N'oubliez pas que l'été est plutôt court, et que seuls juillet et début août sont véritablement chauds.

En hiver, le lac Baïkal est d'une beauté monumentale. Lorsqu'elle gèle, l'eau acquiert une teinte très inhabituelle allant du bleu ciel au bleu marine. La glace est extrêmement lisse et glissante, et il est donc préférable de la parcourir sur des patins. Pour les amateurs d'activités hivernales, de petites patinoires sont aménagées sur la rive et du matériel est disponible à la location.

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies