Nuits blanches de Saint-Pétersbourg : six choses à faire absolument

La Forteresse Pierre et Paul lors des nuits blanches à Saint-Pétersbourg.

La Forteresse Pierre et Paul lors des nuits blanches à Saint-Pétersbourg.

Vsevolod Tarasevich / RIA Novosti
Un moyen simple de prolonger l’été est de ne pas dormir. Saint-Pétersbourg en sait quelque chose : de début juin jusqu’à mi-juillet, la ville vit la période des nuits blanches. Pendant cette période, la nuit semble ne jamais tomber : jusqu’au matin, la ville est baignée dans la lumière, parfois, il fait aussi jour dehors qu’en journée. Les nuits blanches sont l’un des symboles touristiques de la ville.

1. Voir les ponts qui se lèvent

La ville est baptisée « musée des ponts à ciel ouvert ». En tout, la ville en compte près de 800, mais les ponts mobiles sont les plus impressionnants. Pendant la période navigable (d’avril à novembre) on peut ainsi voir neufs ponts se séparer en deux. Les horaires sont strictement respectés : vers 2h du matin, les ponts se lèvent les uns après les autres. Certains sont levés deux fois par nuit.

Ce spectacle attire des foules sur les quais de la Neva. On peut y assister sur les berges ou sur l’eau – pour cela, des visites nocturnes spéciales sont proposées. On peut passer sous les principaux ponts mobiles en vedette ou en bateau : avec musique, dîner et guide. Depuis la Neva, on peut admirer l’Ermitage, le Jardin d’été, la Forteresse Pierre et Paul, le Cavalier de bronze (monument au fondateur de la ville Pierre Ier) et la cathédrale Saint Isaac.

2. Regarder un film sur les toits

On peut également admirer la levée des ponts d’en haut, depuis les toits d’un des immeubles voisins. Pour cela, vous pouvez vous joindre à une visite nocturne des toits de la vieille ville. Les guides vous montreront des lieux secrets, assureront votre sécurité et vous aideront même à organiser un rendez-vous romantique à ciel ouvert.

Dans la nuit, l’unique cinéma campé sur les toits de Saint-Pétersbourg ouvre également ses portes. Enveloppez-vous d’une couverture et regardez un film européen en version originale avec un verre de vin (Ave. Aptekarski, 4 +7 812–645–10–40).

3. Faire une balade romantique

Si vous n’avez envie de mouvement, vous pouvez faire une balade autour des principales attractions de la ville – admirer les lumières de l’Amirauté et de l’Ermitage, vous arrêter près de la cathédrale de Kazan, tourner devant la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé et rejoindre le champ de Mars et sa flamme éternelle.

Ou alors, gravissez les 211 marches de l’étroit escalier en colimaçon qui vous mènera au sommet de la colonnade de la cathédrale St-Isaac avec sa vue imprenable sur la ville – pendant les nuits blanches, elle est ouverte jusqu’à 4h30 du matin.

4. Organiser une soirée sur roues

Les amateurs du sport peuvent faire une visite nocturne en vélo ou en rollers. Il existe un mouvement urbain de patineurs et cyclistes qui organise des balades de groupe dans la ville tous les vendredis. Le trajet s’élève à environ 50 km pour près de 6 heures de voyage. Le départ se fait à 23h00 sur la place du Palais. Les moyens de locomotion peuvent être loués – certaines boutiques de location sont ouvertes jour et nuit.

5. Faire une tournée de bars

Après la balade, vous pourrez vous réchauffer dans les célèbres bars de Saint-Pétersbourg. Le quartier des rues Doumskaïa, Rubinstein et Belinski a été baptisé le « ghetto des bars ». Mishka,  Khroniki, Stirka, Warszawa, Terminal, « Union », Tsvetochki, The Hat et Poison sont parmi les établissements les plus prisés.

Vous pouvez faire votre tournée de manière autonome ou avec un guide. Pendant les tours spéciaux, vous passerez d’un bar à l’autre en compagnie d’inconnus en accomplissant divers concours.

6. Manger et attendre la nuit suivante

Si, après une nuit bien remplie, vous voulez pouvoir arriver dans votre lit sans problèmes, le mieux est de manger un bout. Le petit-déjeuner est servi de bon matin dans plusieurs cafés du centre-ville. Le café PirO.G.I. est ouvert jour et nuit, Hochu Harcho, Dlinniy Hvost et Coffee House servent à partir de 6h00. Après avoir repris des forces, en route pour la nuit blanche suivante : Saint-Pétersbourg est vraiment une ville où on n’a pas le temps de dormir.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.