Cinq lieux de Saint-Pétersbourg à ne surtout pas rater

Legion Media
Qu'est-ce qui rend Saint-Pétersbourg si célèbre? Bien sûr, son histoire, le ballet, et une immense collection d’art et de beauté. Consultez notre liste d'attractions à ne pas manquer pour ne pas passer à côtés des lieux incontournables de la ville.

1. Palais d'hiver

Tout le monde connaît le musée de l'Ermitage, la plus grande collection d'art de Russie. Elle s’est retrouvée dans l’endroit le plus approprié : le Palais d’hiver, construit pour la maison impériale il y a plus de 250 ans. Ne pas séjourner ici est simplement impardonnable si vous vous trouvez à Saint-Pétersbourg. C'est comme Buckingham Palace, mais pour la dynastie des Romanov.

Rendez-vous à l'intérieur et essayez d’admirer autant de choses que possible, tout en sachant que vous ne pourrez de toute façon pas tout voir : c'est une ville dans la ville où plus de 3 millions d'objets sont stockés à travers 300 salles (à titre de comparaison, 350 000 au Louvre). Au fait, la collection n’est pas entièrement située dans le Palais d'hiver.

Lire aussi : Saint-Pétersbourg reçoit l’«Oscar» touristique de la meilleure destination culturelle au monde

Ressentez la grandeur de cet endroit sur la place du Palais - elle offre une vue magique sur l'architecture du XVIIIe siècle. Un endroit idéal pour une séance photos...

Conseil :« N'oubliez pas que l'Ermitage est ouvert jusqu'à 21h00 les mercredis et vendredis. La majorité des visites de groupes ont lieu le matin. Donc, si vous venez de 15h à 16h, vous aurez une chance de d’échapper à la foule », déclare Svetlana, une résidente de Saint-Pétersbourg.

2. Perspective Nevski

L’artère principale de la ville, conçue au début du XVIIIe siècle, est un condensé de patrimoine. Il est préférable de s'y promener de 7 à 9 heures du matin, lorsque la foule de touristes et le flot de voitures ne brouillent pas la perspective luxueuse du « vrai » Saint-Pétersbourg.

Sur « Nevski » (comme disent les habitants), il existe une épicerie de renommée mondiale dans le style du moderne précoce – le magasin des marchands Elisseïevski (Nevski 56). A partir de là, vous pourrez voir les cathédrales majestueuses : ne manquez pas la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, depuis laquelle l'une des plus belles vues s'ouvre sur Nevski (près du numéro 20), ou la cathédrale de Kazan - l'église paroissiale des Romanov.

Lire aussi : Dix lieux à Saint-Pétersbourg que les expatriés recommandent fortement

Au milieu de la perspective Nevski, vous verrez la maison Singer. Elle abrite aujourd’hui une librairie et le siège du réseau social le plus populaire de Russie, VKontakte. Sous l’empereur Nicolas, la construction de ce bâtiment a provoqué de nombreuses protestations, car il était très différent du reste de l’architecture de la ville.

Conseil :« La perspective Nevski compte plusieurs stations de métro. Pour aller au milieu, vous devez vous rendre à perspective Nevski / Gostiny Dvor. Et pour parcourir la partie la plus intéressante de l'avenue du début à la fin - à Maïakovskaïa ou à Admiralteïskaïa (cette dernière se trouve à 100 mètres de l'avenue) », explique Arseni, un habitant de la ville.

3. Peterhof

C'est la résidence d'été des tsars russes, située à 47 km de Saint-Pétersbourg. Un « Versailles russe », avec ses fontaines dorées, ses palais, ses pavillons et ses jardins infinis.

Devant le palais s’offre une vue imprenable sur la Grande cascade et la statue dorée de Samson, qui projettent des jets d’eau argentés de 65 mètres. Un véritable défi consiste à se rendre au palais de Monplaisir - le lieu de prédilection de Pierre le Grand, avec une terrasse ouverte au bord du golfe de Finlande.

Lire aussi : Ces sublimes vestibules de Saint-Pétersbourg que vous rêveriez d’appeler vôtres

Prévoyez de consacrer la majeure partie de la journée à ce miracle d’architecture, et il est préférable de ne pas vous y rendre le week-end (il y a beaucoup de monde).

Conseil :« D'avril à novembre, il est préférable de s'y rendre en bateau Météore. Ils partent depuis le quai du palais [Palais d'hiver] toutes les heures de 10 à 15h30. Le transport terrestre est moins agréable. Mais si vous vous êtes en groupe, alors choisissez un taxi. En hiver, il est préférable d'acheter une excursion ou d’opter également pour le taxi », explique Elena, une guide locale.

4. Cathédrale Saint-Isaac

La vue panoramique la plus impressionnante de la ville. C'est une cathédrale aux proportions colossales, et de sa colonnade vous pourrez observer comment la ville est ciselée de canaux formant de petites îles. Mais préparez-vous pour l’ascension. Dans la cathédrale Saint-Isaac, construite en 1858, il n'y a pas d'ascenseur. Vous devrez donc parcourir les 262 marches à pied.

L’entrée de la colonnade n’est possible qu’en achetant un billet séparé (le billet d’entrée à la cathédrale ne comprend pas l’ascension), que vous pouvez acheter aux guichets du musée, aux distributeurs automatiques à l’entrée ou en ligne. En été, de juin à août, pendant les « nuits blanches »  la colonnade est ouverte au public jusqu'à quatre heures du matin. Et pendant la saison froide, elle est ouverte jusqu’à 17h30. N’oubliez pas : le vent souffle fort au sommet !

Lire aussi : Quatre quartiers de Saint-Pétersbourg méconnus et pourtant si sublimes

Conseil :« Il est préférable d’acheter des billets dans des distributeurs automatiques avec une carte de crédit. Il y a généralement de très longues files d’attente au guichet. Et pour la meilleure vue sur la cathédrale, il vaut la peine d’aller sur la place Saint-Isaac (là où se trouve le monument à Nicolas Ier) », déclare Elena.

5. Théâtre Mariinski

Icône culturelle et visage de l'opéra et du ballet de Saint-Pétersbourg, le théâtre Mariinski (surnommé « Mariinka ») figure sur la liste du programme obligatoire de tout séjour en Russie, avec le borchtch et les matriochkas. À l'époque tsariste, c'était un lieu de prédilection de la classe dirigeante et de l'élite laïque du pays - des membres de la famille impériale, de riches jeunes femmes et des écrivains célèbres comme Alexandre Pouchkine fréquentaient ces lieux.

Aujourd'hui, quiconque a acheté un billet pour une représentation peut se rendre au célèbre Mariinka pour assister au sommet de l’art et découvrir des productions du plus haut niveau international. Mettez-vous sur votre 31 : la tradition est à l'honneur au Mariinski, et le dress-code est de mise. Et achetez le billet à l'avance afin de mettre toutes les chances de votre côté. Vous pouvez l'acheter en ligne.

Conseil :« Assurez-vous d'arriver 40 minutes à l’avance. Allez au buffet (le moins cher est au 3e étage). Prenez un sandwich au caviar rouge (le plus honnête au monde !) et un verre de cognac. Et vous serez sûr de tenir jusqu’à la fin d’Aida », dit Svetlana.

Dans cette autre publication, nous vous dévoilons dix faits insolites sur cette envoutante ville.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies