Trésors du métro de Moscou: la ligne grise où se côtoient scientifiques et bâtisseurs

Nikolaï Galkine/TASS
Les stations de la ligne Serpoukhovsko-Timiriazevskaïa du métro de Moscou sont de leur côté bien loin d’être grisâtres, et arborent finalement bien des couleurs. La plupart d’entre elles sont consacrées à des sujets ou personnages intéressants, alors si vous êtes un amateur de chimie, de drame ou d’histoire, la visite devrait vous plaire!

Saviolovskaïa

Le décor de la station Saviolovskaïa rend hommage à l’histoire des transports publics. Sur l’un des murs, on peut y trouver une mosaïque en cobalt représentant une calèche, un train à vapeur, un train électrique à éléments automoteurs, et une locomotive. La mosaïque sur le mur opposé est la même, seuls les coloris diffèrent.

Mendeleïevskaïa

La station Mendeleïevskaïa devrait ravir les passionnés de chimie. Des chimistes russes ont activement participé à son design, qui préserve la mémoire du scientifique Dmitri Mendeleïev, père du tableau périodique des éléments. C’est pourquoi vous y verrez des images inhabituelles de molécules et de leur densité d’électrons sur les murs. Les lampes ont été conçues tels des treillis en cristal et l’on peut observer le fameux tableau périodique au bout du hall.

De plus, à l’entrée se dresse un monument dédié à tous les chiens errants, nommé Compassion. Il s’inspire d’un chien bâtard et sans abri que l’on nommait Maltchik (« Garçon ») et qui vivait dans la station, avant d’être poignardé en 2001.

Lire aussi : Trésors du métro de Moscou: les stations de la ligne jaune où vivent des créatures mythologiques

Tsvetnoï Boulvar

Il s’agit de la station la plus proche de l’un des plus vieux cirques de la capitale russe, le Cirque de Moscou sur le Boulevard Tsvetnoï. Elle a donc été imaginée en conséquence. Par exemple, dans le passage souterrain on peut apercevoir un imposant vitrail coloré et illuminé ayant pour titre Artistes de cirque.

Tchekhovskaïa

Les admirateurs des œuvres du grand dramaturge russe Anton Tchekhov apprécieront cette station. Ses murs sont ornés de mosaïques se basant sur ses pièces. Les lampes métalliques représentent quant à elle des bouquets de fleurs et des étoffes.

Lire aussi : Trésors du métro moscovite: joyaux cachés de la ligne mauve

Borovitskaïa

La station Borovitskaïa doit son nom à l’une des tours du Kremlin de Moscou, située à proximité. Le Kremlin y est d’ailleurs devenu le principal motif de décoration.

Au bout du hall vous aurez ainsi la possibilité de contempler une image connue comme l’Arbre des nations soviétiques, où figure un immense arbre dépassant de la célèbre muraille rouge. Parmi les feuilles on retrouve des représentants typiques de l’Union soviétiques, vêtus de costumes traditionnels, de l’Asie Centrale aux pays baltes.

Le marbre blanc de la station symbolise le Kremlin, puisque jusqu’au XVe siècle il était de cette couleur, ayant été construit en pierres blanches. Les arches en briques rouges font par conséquent référence à son état actuel. Sur certaines de ces briques vous pourrez par ailleurs noter la présence de miniatures réalisées dans un style primitif et ancien, notamment une forteresse en pierre, des dauphins nageant dans la mer, un fusil, une voiture, un cosmonaute et bien d’autres.

Nagatinskaïa

Presque la totalité des murs de cette station sont ornés de larges représentations célébrant l’antique histoire de Moscou. Des constructeurs du Kremlin, des auteurs de chroniques, des artistes et des guerriers y sont mis en scène.

Lire aussi : Trésors du métro de Moscou: cinq stations de la ligne bleue à ne pas manquer

Tchertanovskaïa

Si la station Nagatinskaïa dépeint les bâtisseurs de l’ancien Moscou, Tchertanovskaïa rend hommage à ceux du nouveau, le Moscou soviétique. Une impressionnante mosaïque sur ce thème peut être aperçue dans le hall sud.

Nakhimovski prospekt

Cette station est consacrée à l’incroyable amiral russe Pavel Nakhimov, qui a remporté une victoire décisive contre la flotte ottomane durant la Bataille de Sinope (1853), la dernière grande bataille entre marines à voiles du monde.

Un imposant médaillon avec le profil de ce fameux personnage a été placé en hauteur, près des actuels escalators. De l’autre côté du hall, on trouve une composition sculpturale avec une figure de proue et des ancres.

Lire aussi : Trésors du métro moscovite: cinq stations de la ligne rouge à ne pas rater

Sevastopolskaïa

Sur les murs de cette station, construite à la gloire de l’histoire héroïque de Sébastopol durant la Seconde Guerre mondiale, on peut admirer de nombreuses mosaïques aux couleurs vives représentant les principales vues de cette ville criméenne et la flotte soviétique de la Mer Noire.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer