Retour en URSS: dix endroits de Moscou pour manger soviétique

Maria Ionova-Gribina
L’Union soviétique connut de graves pénuries de produits alimentaires et de produits de consommation de base. Pourtant, aujourd’hui, à Moscou, on peut profiter de l’ambiance soviétique en toute sécurité et avec de la nourriture et des boissons en abondance.

 / Maria Ionova-Gribina / Maria Ionova-Gribina

La nostalgie de l’enfance soviétique et de l’époque soviétique en général est aujourd’hui très populaire en Russie, particulièrement à Moscou qui conserve de nombreux sites liés à cette époque. RBTH a sélectionné 10 endroits où vous pourrez vous restaurer et, pour un petit moment, redevenir résident de la mystérieuse et fermée Union soviétique.

1. Stolovaya N° 57 au GOUM

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/3
 

C’est le type d’endroit préféré des Soviétiques pour leurs repas, une cantine où vous pouvez vous servir à votre guise et payer ensuite. Elle propose une grande variété de plaisirs gastronomiques comme le bortsch, les pelmenis, le hareng sous un manteau de fourrure, la salade russe et d’autres plats. En dégustant ces mets, vous aurez l’impression de déjeuner dans un bureau, une usine ou une cantine scolaire soviétiques.

3 place Rouge, niveau 3, ligne 3

2. Cheburechnaya Druzhba

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/2
 

Ce café fast-food existe depuis 40 ans déjà et l’ambiance y est en tout point identique à celle de son ouverture : tables hautes sans chaises et tcheboureks – chaussons farci de viande (généralement agneau) et frit dans l’huile – pour seul plat.  Une portion coûte environ 40 roubles (0.6 euro). Le tchebourek est un plat traditionnel des Tatars de Crimée, ainsi que des nationalités caucasiennes et turques, tandis que le nom « Druzhba » (Amitié) reflète le thème central soviétique de l’amitié des peuples.

2 ligne Pankratievski

3. Cheburechnaya USSR

 / Maria Ionova-Gribina / Maria Ionova-Gribina

Un autre café qui sert des tcheboureks, mais pas que. C’est une interprétation moderne du style soviétique où vous pourrez déguster les salades, pelmenis et soupes que mangeaient nos pères et grands-pères. La carte propose également un choix de différents types de vodka, de liqueurs et de samogon (alcool fait maison). Vous pouvez emporter les plats et les boissons de votre choix. Si les intérieurs de Druzhba sont plus authentiques, ici tout est stylisé à la soviétique : carrelage blanc, présentation et typos de la carte et posters soviétiques intéressants.

La chaîne compte quatre restaurants :

4 rue Bolshaya Bronnaya
15/22 route Volokolamskoye,
21/28 rue Sretenka,
75 b 1B avenue Leningransky.

4. Varenichnaya N° 1

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/2
 

Livres, photographies retro et autres détails chaleureux donnent à ce café une ambiance soviétique convaincante. La carte ressemble à celle des autres endroits (bortsch, crêpes et salades) et met l’accent sur les varenikis, raviolis avec des dizaines de garnitures différentes au choix. La chaîne compte 14 cafés, aussi, vous tomberez probablement sur l’un d’eux lors de vos balades dans le centre-ville. Le café livre aussi à domicile.

5. Restaurant Glavpivtorg

 / Maria Ionova-Gribina / Maria Ionova-Gribina

Ici, vous aurez l’impression d’être un des chefs du parti communiste ou un membre de la nomenklatura. Le niveau de standing est plus élevé que dans les cafés qui servent des tcheboureks et ce restaurant est installé dans l’ancien bâtiment du ministère soviétique des Transports. Le titre Glavpivtorg fait référence à un lieu qui vend de la bière (« pivo » en russe). Ici, vous pouvez évidemment boire de la bière, mais aussi déguster des salades russes et du caviar. Les prix sont assez élevés, mais les intérieurs et les légendaires abat-jours verts vous garantiront une expérience gastronomique inoubliable. Le restaurant est installé sur deux étages, celui du haut est plus intime et ressemble à une bibliothèque à l’ancienne ou à un bureau de ministre.
5 rue Bolshaya Lubyanka.

6. Bar Zhiguli

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/3
 

Cet endroit est très fidèle à l’esprit soviétique et propose des divertissements aux riches comme aux pauvres. Il y a deux salles : l’une est une cantine qui affiche des prix abordables, l’autre est un restaurant avec de la musique live et une carte exquise, mais onéreuse. Zhiguli est en réalité le nom d’une bière et d’une voiture soviétiques. Ce lieu est devenu célèbre quand Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev y ont pris une bière.
11b1 rue Novy Arbat.

7. Uzbekistan

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/2
 

Nous l’avons déjà dit, l’Union soviétique chérissait l’amitié des peuples : l’Ouzbékistan, désormais pays souverain, était l’un de ses amis. Aujourd’hui, les nostalgiques viennent dans ce restaurant pour boire du thé traditionnel, manger un plov (pilaf) et profiter des couleurs ensoleillées de la capitale dorée de l’Ouzbékistan Tachkent. La carte propose des plats ouzbeks, mais également un large choix de plats asiatiques.
29b5 rue Neglinnaïa.

8. Kavkazskaya Plennitsa (La Prisonnière du Caucase)

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/3
 

Les films soviétiques sont adorés et souvent cités par les Russes. La Prisonnière du Caucase de Leonid Gaïdaï est l’un des films les plus représentatifs de l’esprit du sud et ce restaurant reprend des motifs de ce film. Les intérieurs vous donneront l’impression d’être en république de Géorgie et la vaste carte propose des plats caucasiens, russes et européens. Sachez, par ailleurs, que ce restaurant appartient à l’un des plus grands restaurateurs russes, Arkadi Novikov.
36 Prospekt Mira

9. Ottepel (Dégel)

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/2
 

Cet endroit chaleureux aux grandes fenêtres est nouveau et ses intérieurs ne rappellent que vaguement l’Union soviétique par sa lampe constructiviste et quelques autres détails. Mais il est situé au cœur du Moscou soviétique, le parc VDNKh. Une balade à travers les expositions des pavillons qui présentent les Réalisations de l’économie nationale, construits dans le style Empire de l’époque stalinienne, accompagnera on ne peut mieux le repas.
119b311 Prospekt Mira

10. Moskovskoye Nebo (Ciel de Moscou)

Maria Ionova-Gribina
Maria Ionova-Gribina
 
1/2
 

Ce café, situé au parc VDNKh, évoque les succès soviétiques dans le ciel et ses intérieurs sont ornés de tableaux de pilotes et d’avions. Vous pouvez y écouter de la musique soviétique nostalgique et profiter du soleil de l’été sur sa terrasse. La carte propose quelques plats russes et soviétiques traditionnels.
119с422 Prospekt Mira

Lire aussi : 

Cinq restaurants moscovites qui ouvrent leur cuisine aux clients

Ces restaurants moscovites où s’est jouée l’histoire russe

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer