Gros plan sur le pistolet Kalachnikov adopté par la Garde nationale russe

Vitaly V. Kuzmin/vitalykuzmin.net
C’est le premier pistolet russe moderne à surpasser le légendaire Makarov au combat.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

En mai 2021, le Service fédéral des troupes de la Garde nationale de la Fédération de Russie (Rosgvardia) a adopté pour la première fois depuis plusieurs années un nouveau pistolet - le « pistolet modulaire Lebedev » (ou simplement MPL), ainsi qu’une version spéciale - le MPL1 - développés par le groupe Kalachnikov.

Les nouveaux modèles élargiront l'arsenal de pistolets existant et remplaceront les armes obsolètes, telles que les emblématiques pistolets Makarov et Iaryguine.

« La conception du MPL et du MPL1 montre clairement que l'industrie de la défense russe a considérablement renforcé ses compétences en matière de développement et de fabrication de pistolets modernes, et a été en mesure établir leur production de masse », a déclaré Dmitri Litovkine, rédacteur en chef du magazine Revue militaire indépendante.

Une nouvelle arme pour les forces de l'ordre

Le développement du MPL a commencé en 2017. Le projet prévoyait la création d'un pistolet prometteur chambré en 9x19 mm et des capacités tactiques avancées. Quelques années plus tard, en février 2021, le MPL a terminé avec succès les tests, ce qui a ouvert la voie à l'adoption du nouveau pistolet par les forces armées.

Ses principaux avantages sont une ergonomie améliorée, un grand potentiel de modernisation, ainsi que la possibilité d'installer divers accessoires (dont des viseurs points rouges, des chargeurs de grande capacité, un mode tir automatique, etc.), permettant ainsi aux agents de « customiser » le pistolet pour venir à bout de presque toutes les tâches tactiques.

Il convient de noter que la famille des pistolets Lebedev comprend également un modèle compact, qui a reçu la désignation PLK, pour « pistolet compact Lebedev » (en savoir plus lire ici).

Les tests d'État du PLK ont pris fin avec succès en août 2020 et le pistolet a été recommandé en vue de son adoption par le ministère russe de l'Intérieur.

Lire aussi : Gros plan sur le plus précis des pistolets russes 

Ergonomie et munitions puissantes

Dmitri Tarassov, directeur général de Kalachnikov, a déclaré aux médias russes que les forces de Rosgvardia avaient adopté les versions de base et spéciales du pistolet (MPL et MPL1, respectivement).

L'une des principales différences du nouveau modèle est son canon bas, qui permet d'avoir un recul plus stable lors du tir.

Selon Tarassov, la forme de la poignée des pistolets MPL et MPL1 fournit une position confortable à la main. Il réduit également le temps nécessaire à la visée et offre un recul plus réduit, tout en permettant à l’utilisateur de tirer plus rapidement.

Il convient de noter que les deux armes sont équipées de coussinets remplaçables sur la poignée, tandis que la forme des mécanismes de contrôle des deux pistolets permet de les utiliser avec la même commodité, tant par les droitiers que par les gauchers.

Selon le directeur général de Kalachnikov, l'une des particularités du MPL est la possibilité d'utiliser des munitions de forte puissance, dont des cartouches de 9 mm 7N21, qui, selon la classification internationale, appartiennent à la catégorie « +P+ ». Il  est également possible de les chambrer avec des cartouches Parabellum de 9x19 mm.

Les pistolets MPL et MPL1 ont des capacités tactiques avancées grâce au rail universel Picatinny monté sur la partie inférieure du cadre. Le pistolet peut être équipé de dispositifs, y compris des lampes tactiques et des viseurs laser.

Une autre caractéristique distinctive des nouveaux pistolets est leur chargeur à 16 munitions.

La longueur du MPL est de 205 mm, ce qui permet une vitesse et une facilité d'utilisation accrue, y compris dans un espace confiné. Le pistolet MPL1, équipé d'un canon doté d’une fixation pour un dispositif de réduction du bruit de tir (PSZS), est légèrement plus long - 220 mm (400 mm avec le PSZS). La hauteur de la base du MPL est de 140 mm ; pour le MPL1, elle atteint 145 mm, en raison des dispositifs de visée plus élevés, nécessaires pour effectuer un tir précis avec le PSZS.

La masse du MPL et du MPL1 avec un chargeur vide est respectivement de 0,8 kg et 0,815 kg ; lorsque le PSZS est fixé, le MPL1 passe à 1,15 kg. Les pistolets sont équipés de canons d'une longueur de 112 et 127 mm, respectivement.

Dans cette autre publication, nous vous présentons les pistolets spatiaux soviétiques 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies