La Russie dévoile le premier secrétaire téléphonique virtuel au monde

Russia beyond (Photo: Legion media)
Répondre aux appels, les enregistrer et faire fuir les escrocs téléphoniques n'est pas tout ce que cet assistant peut faire.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

« Vik, salut, je peux t'emprunter 500 roubles ? »

« Salut, Viktoria ne répond pas, c’est l’assistant d'Oleg qui est au bout du fil, que puis-je transmettre ? »

« Oleg, salut. »

« Ok, je transmettrai, quelque chose à ajouter ? »

« Tu es idiot, put***, Oleg. »

« Ahem ahem. Je transmettrai vos paroles, bien sûr, mais je remplacerai certaines choses par des astérisques. »

C'est à cela que ressemble l'un des dialogues de la personne à qui je n'ai pas voulu répondre avec le premier « secrétaire virtuel » du monde, Oleg, présenté par la banque russe Tinkoff le 3 juin 2021. Son développement a débuté en mars 2020 et Oleg a été formé grâce aux enregistrements de 110 millions d'appels de Russes.

Oleg reçoit, enregistre et décrypte les appels entrants provenant aussi bien des contacts du répertoire que de numéros inconnus. Il est doté d'une fonction intégrée de reconnaissance des numéros, de sorte que le secrétaire sait à l'avance qui appelle – une banque, une clinique ou un autre organisme utile, un ami, un spam ou un escroc. De plus, l'assistant reconnaît le discours de l'interlocuteur pendant la conversation et suit un scénario approprié. De plus, si Oleg répond poliment aux contacts du répertoire, il peut commencer à plaisanter et à mener en bateau son interlocuteur s’il reconnaît en lui un arnaqueur.

Voici à quoi ressemble l'un des dialogues, publiés en ligne, d'Oleg avec un escroc :

Escroc : « Allo »

Oleg : « Allo »

« Kirill Vitalievich, bonjour ! »

« Je vous écoute »

« C'est la Direction Générale du Ministère de l'Intérieur de Russie. »

« Et êtes-vous un robot ou un humain ? »

« Un humain, put***. »

« Faisons chacun notre travail. Je vais prendre des notes, que faites-vous dans la vie ? »

« Je vais te bai*** maintenant, tu m'as déjà fait c****, Oleg, put***. T’es un put*** d’enc***. »

S’ensuit alors une suite chaotique de messages absurdes où Oleg répète simplement les messages de son grossier interlocuteur en remplaçant toutes les insultes par le mot « astérisque ».

Oleg envoie l’enregistrement et la transcription des appels à l'appelé et à l'appelant par le biais de l'application de la banque Tinkoff, ou dans la messagerie Telegram ainsi que sur le réseau social russe VKontakte. Pour utiliser l'assistant, vous n'avez d’ailleurs pas besoin d'être client de cet établissement bancaire.

En outre, le secrétaire peut rappeler en réponse aux appels manqués et demander à l'interlocuteur pourquoi il a appelé. L'utilisateur peut également gérer un appel en temps réel – par exemple, écrire un texte dans un chat avec Oleg, et ce dernier le dira à son interlocuteur.

Le secrétaire Oleg fonctionne encore en version bêta, et dans les prochains mois il obtiendra de nouvelles compétences, à en croire le site web de la banque.

Dans cet autre article, nous vous présentions dix prouesses technologiques des banques russes qui n’existent probablement pas dans votre pays.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies