Gros plan sur le plus précis des pistolets russes

Mikhaïl Diagterev/kalashnikov.ru
En termes de précision, il est comparable aux fusils de sniper. Et en ce qui concerne son prix également…

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Après la mise en place de sanctions contre la Russie en 2014 et l'interdiction d'importer directement des pistolets européens CZ et Glock en Russie, les armuriers du pays ont créé le pistolet russe le plus précis et le plus rapide à ce jour - le PE-10.

« Cette arme est conçue pour le tir en intérieur. Elle ne convient pas aux militaires, car après la première course poursuite, ou un passage dans l’eau ou dans la boue, le pistolet deviendra inutilisable. L'armée a besoin d'armes de la fiabilité d'une Kalachnikov, pouvant résister à des températures de -40 à +40 °C, et permettant de travailler même sous les tropiques ou dans le désert », a expliqué l'analyste militaire Dmitri Safonov interrogé par Russia Beyond.

Comme il l'a expliqué, tous les détails et mécanismes du PE-10 sont très délicats et capricieux. Ainsi, le déclenchement du pistolet s'apparente en termes de sensibilité aux fusils de précision les plus pointilleux. « Il est court, doux. L'effort ne dépasse pas un kilogramme et demi. Ceci est fait pour augmenter la cadence de tir de l'arme, mais cela affecte fortement sa fiabilité lors du travail en conditions de combat », a noté l'expert.

>>> Le Top-3 des meilleurs fusils d'assaut au monde

Le PE-10 est le premier pistolet russe conçu pour la puissante cartouche américaine .40 Smith & Wesson (10x21 mm). C'est également une solution plutôt atypique pour les armes russes.

Dans le même temps, la précision du PE-10 s'apparente également à celle d'une arme de sniper.

« Les testeurs affirment que lorsqu'ils tirent à une distance de dix mètres, les balles tombent à moins de trois centimètres l'une de l'autre. Les créateurs assurent également qu'à une distance de 50 mètres, même une personne mal entraînée peut atteindre une cible de 4x3 centimètres », a ajouté Dmitri Safonov.

De plus, l'arme est dotée d’un fusible avec une « pédale » destinée au pouce de la main « non-active », et qui sert à maintenir l'arme.

Revue de l'arme en russe :

La garantie technique du pistolet Efimov est d'environ 50 000 coups. C'est plusieurs fois plus que le pistolet de l'armée Iaryguine, mais deux fois moins que l'autrichien Glock 17 ou le tchèque CZ, qu'il était censé remplacer.

Dans le même temps, un autre inconvénient de poids du PE-10 par rapport aux concurrents européens est son prix. Un pistolet Efimov doté d’un équipement de base coûte le montant exorbitant de 2 800 euros. Pour le domaine civil, cela n'a pas de sens, car les armes personnalisées ou les fusils de sniper d’entrée de gamme s’inscrivent déjà dans ce diapason de prix.

Dans cette publication nous vous racontons comment la Russie a créé le premier fusil au monde capable de frapper l’ennemi à 7 km.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies