Les cinq meilleurs hélicoptères russes de tous les temps

MOD Russia/Global Look Press
Alors que la plupart de ces machines sont conçues pour les conflits armés, d'autres sont utilisées dans des opérations humanitaires, de recherche et de sauvetage.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1. Mi-24 Crocodile

Le prototype de cet hélicoptère légendaire a vu le jour en 1971. Curieusement, les inventeurs soviétiques ont envisagé cette machine comme un hybride entre un hélicoptère et un véhicule d'infanterie. En plus de sa protection blindée et des armes à bord, le Mi-24 disposait également d'un espace permettant de transporter de l'infanterie sur le champ de bataille - jusqu'à huit soldats - et pouvait soutenir la force de débarquement par le feu.

Pourtant, les opérations de débarquement d'infanterie étaient rares et l'hélicoptère a été plus souvent utilisé pour attaquer les forces ennemies. Il est connu sous le nom de « Hind » dans les pays de l’Otan et a également été officieusement surnommé « Crocodile » pour sa ressemblance visuelle avec le reptile.

Au fil des ans, l'hélicoptère a été utilisé dans de nombreux conflits militaires à travers le monde et est également devenu l'un des symboles de la guerre soviétique en Afghanistan.

2. Mi-28 Chasseur de nuit

Le premier appareil de ce type est apparu en 1987. Depuis, quelques versions modernisées sont également apparues sur le marché. Le Mi-28 est un hélicoptère d’attaque anti-blindés qui fonctionne de jour comme de nuit, par tous les temps, d’où son surnom de « Chasseur de nuit ». Contrairement au Mi-24, il n'a pas d'espace pour transporter de l'infanterie, et il ne peut accueillir qu'un pilote et un tireur.

>>> Le Mi-26, cet hélicoptère russe géant ayant un jour transporté un mammouth

L'hélicoptère peut transporter des missiles et des roquettes et est équipé d'un canon automatique qui possède une cadence de tir comprise entre 200 et 800 coups par minute.

L'hélicoptère a été exporté vers des pays comme le Kenya, l'Algérie, l'Inde, l'Irak et le Venezuela.

3. Ka-52 Alligator

Dans les années 80, les ingénieurs soviétiques du bureau d'études Kamov ont créé un nouvel hélicoptère monoplace nommé Ka-50, également connu sous le nom de « Black Shark » (« Requin noir »). Il était révolutionnaire en termes de manœuvrabilité, mais était aussi difficile à manier par un seul pilote.

Le problème a été résolu lorsque les ingénieurs russes ont développé une version modifiée de cet hélicoptère - le Ka-52 - qui accueillait deux pilotes. La production en série a commencé en 2008. Surnommé « Alligator », le Ka-52 est approuvé pour les vols de jour comme de nuit, ainsi que dans des conditions météorologiques défavorables. L’hélicoptère est équipé du même canon automatique que le Chasseur de nuit.

4. Mi-8

Cet hélicoptère biturbine est plus gros que les modèles précédents de cette liste. Le Mi-8 est un hélicoptère de transport, mais il est utilisé à la fois pour des opérations civiles et de combat : il peut servir de poste de commandement aéroporté, d’appareil de combat et de véhicule volant de reconnaissance.

>>> Sensations aériennes: les records des hélicoptères russes

Le Mi-8 a résisté à l’épreuve du temps comme aucun autre hélicoptère : sa production en série a commencé en 1967 et il est toujours produit aujourd'hui, ce qui en fait le modèle le plus produit au monde de l’histoire.

Étant donné que le Mi-8 est largement utilisé en Russie et à l'étranger, d'innombrables versions existent, chacune conçue à des fins civiles ou militaires spécifiques : opérations de recherche et de sauvetage, pose de mines antipersonnel, transport de personnes et de marchandises, etc.

5. Mi-26

Le Mi-26 est le plus gros hélicoptère jamais produit en série. Lancé en 1980, cet appareil polyvalent est toujours produit aujourd'hui et, tout comme le Mi-8, il est utilisé à la fois pour des opérations civiles et militaires.

Le but principal de cet hélicoptère est de transporter des marchandises lourdes. À sa sortie, cette machine volante géante a remplacé le Mi-6, qui était alors le plus grand hélicoptère au monde. Comparé à son prédécesseur, le nouveau Mi-26 se targue de deux fois plus d'espace dans la cabine et d’une charge utile pouvant atteindre 20 tonnes.

L'une des utilisations les plus notables de cet hélicoptère a eu lieu lors de la catastrophe de Tchernobyl, lorsqu'il a été ajusté à la hâte pour soutenir les efforts de confinement et les lâchers de précision de matériaux isolants pour couvrir le réacteur endommagé de la centrale.

Découvrez le nouvel hélicoptère polyvalent russe Mi-38T en suivant ce lien. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies