Le Mi-26, cet hélicoptère russe géant ayant un jour transporté un mammouth

Global Look Press
Le Mi-26, plus grand hélicoptère du monde, est en mesure de transporter aisément des camions, tanks, avions, d’autres hélicoptères, et même des oursons polaires.

Cet impressionnant engin est la fierté de l’industrie russe et soviétique de la construction d’hélicoptères. Avec une longueur de 40 mètres, le Mi-26 est, il est vrai, le plus grand du monde et a jusqu’à présent été produit en 318 exemplaires.

Ce géant des airs peut transporter jusqu’à 20 tonnes de chargement, que ce soit en son sein ou en les suspendant à des câbles.

Environ 90 parachutistes peuvent y prendre confortablement place, tandis que 60 soldats blessés peuvent y être allongés. Néanmoins, dans certains cas, plus de 100 personnes sont parvenues à monter à bord du Mi-26, dont la soute pourrait contenir un terrain de basket.

Le Mi-26 a fait ses débuts en Afghanistan en 1984. Il transportait alors de l’équipement de combat, évacuait les blessés du champ de bataille et secourrait les hélicoptères Mi-8 endommagés.

En 2002, ce légendaire hélicoptère a à nouveau fait son apparition dans les cieux afghans afin d’évacuer deux hélicoptères MH-47E Chinook et un AS532 Cougar ayant subi des dommages dans les montagnes.

Il peut également facilement accueillir des tanks légers et des véhicules d’infanterie, mais il n’est pas uniquement utilisé par l’armée. En effet, le Mi-26 est aussi employé dans le secteur industriel afin de transporter des matériaux et est donc d’une aide précieuse sur les chantiers de construction. On fait même appel à lui pour combattre les incendies et il a pris part aux opérations de sauvetage suite à la catastrophe de Tchernobyl.

En 2009, un hélicoptère de ce modèle a en outre transporter un avion Tu-134 depuis l’aéroport de Poulkovo jusqu’au site d’entrainement du ministère des Situations d’urgence, sous les yeux ébahis des Saint-pétersbourgeois.

Le Mi-26 n’accueille toutefois pas que de lourds chargements. Un jour, un aéronef de ce type a en effet eu pour mission de sauver un ourson polaire ayant perdu sa maman dans l’Arctique. Le chanceux jeune quadrupède a ainsi pu être secouru et transféré dans une réserve naturelle.

Néanmoins, sa cargaison la plus étrange a sans aucun doute été un mammouth laineux gelé pesant près de 20 tonnes.

Malheureusement, ce modèle est par ailleurs également lié au plus meurtrier crash d’hélicoptère de l’histoire. En 2002, durant la Seconde guerre de Tchétchénie, un Mi-26 a en effet été abattu par les forces tchétchènes, tuant les 127 personnes à son bord.

Dans cet autre article nous vous dévoilons les records détenus par les hélicoptères russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies