Ces modèles de «kalach» utilisés dans la série Netflix To The Lake

Pavel Kostomarov/Premier Studios, 2019
Tout ce que vous devez savoir sur les armes russes les plus destructrices apparaissant dans la série télévisée à succès.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La série télévisée russe To The Lake est devenue l'une des plus diffusées sur Netflix une semaine après sa première sur la plate-forme de diffusion en continu.

C’est un drame post-apocalyptique qui parle de familles russes qui risquent leur vie alors qu’un virus mortel à propagation rapide est sur le point de détruire la société.

L'émission présente également un certain nombre de fusils Kalachnikov rares de fabrication soviétique et russe que vous ne voyez pas souvent sur un écran de télévision.

AKS-74U

Il s'agit d'une version compacte de l'AK-74M qui est l'arme de prédilection du personnage principal et de son ex-femme dans la série. Nous savons peu de choses sur la façon dont les héros ont obtenu une version entièrement automatique de ce fusil d'assaut compact destiné aux opérations spéciales, mais à coup sûr, ils ont un très bon goût en matière de fusils.

L'arme est apparue pour la première fois dans l'armée soviétique à la fin des années 70. Elle possède un canon et un piston à gaz raccourci (deux fois plus courts que l'AK-74M). Les ingénieurs ont réduit les torsions à l'intérieur de son canon de 200 à 160 mm, afin de stabiliser la balle pendant le vol vers sa cible. Cependant, en raison de la poignée avant raccourcie, il est impossible d'installer un lance-grenades sous un AKS-74U.

>>> Cinq raisons de regarder «To the lake», une minisérie russe sur une épidémie

Tous ses autres mécanismes sont rigoureusement identiques à un AK-74M, à l'exception du limiteur de tours de gâchette.

L'AKS-74U est chambré avec de puissantes munitions de 5,45x39 mm, ce qui le rend beaucoup plus puissant que la grande majorité des mitraillettes. Il est très fiable et facile à nettoyer et à entretenir.

Il a également une importante vitesse initiale de balle (735 m/s contre 400-450 pour le 9x19 «Parabellum»).

Tous ces facteurs en font un excellent choix d’arme pour les personnages.

Carabine semi-automatique Saïga

La série de fusils Saïga est basée sur le système d’armes AK. La série a été développée pour ceux qui voulaient la fiabilité d'un fusil AK avec un aspect non militaire.

Fondamentalement, le fusil d'assaut utilisé par les personnages est un AK-74M, mais ne tirant qu'en mode semi-automatique. Ce fusil d'assaut a conquis ses lettres de noblesse en raison de sa durabilité, ainsi que de sa fiabilité et de ses capacités tactiques. Cette version de l’AK a corrigé un certain nombre d'inconvénients de la cartouche de l’AK-47, tels que la précision et la portée. Vous pouvez découvrir pourquoi l'URSS a abandonné sa cartouche la plus puissante pour la Kalachnikov AKM 7,62 x 39 mm ici.

Ainsi, l'AK-74M - ou Saïga - utilisé par le personnage principal est chambré avec des cartouches de 5,45x39 mm. Il était à l'origine utilisé pour la chasse et dans les champs de tir en Russie. Comme on peut le voir à l'écran, le personnage principal l'utilise principalement pour l’exposer à la maison, car il n'avait auparavant aucune expérience du tir ou de tenue d’une arme.

>>> Ces Russes faisant de leur quotidien une préparation à l’apocalypse

L'AK-74M est une version allégée d'un AK-47 ou d'un AKM. Il est principalement créé à partir de matériaux polymères, au lieu des pièces en bois des modèles AK précédents. La nouvelle arme a également reçu un frein de bouche pour réduire le recul de l’arme et « envoyer » l’arme vers le haut après le coup de feu.

Actuellement, les Saïgas chambrés en 5,45x39 mm se trouvent dans les arsenaux de chasseurs de toute la Russie et sont l'une des armes les plus appréciées du pays, en raison de son prix (environ 500 $) et de la grande fiabilité des modèles AK.

AK-12

C’est amusant, mais l’AK-12, le fusil d’assaut le plus puissant de la Russie moderne, est utilisé par les plus méchants de la série - par des soldats de compagnies militaires privées qui attaquent les maisons des riches dans les deux premiers épisodes.

L'AK-12 rehausse l'ergonomie et la précision de la carabine AK classique, tout en conservant la fiabilité du système.

Il a reçu une nouvelle crosse d’épaule rétractable à pliage latéral qui peut être adaptée à la corpulence de n’importe quel utilisateur. Vous pouvez ajuster l'arme à toutes les circonstances - même en portant un gilet pare-balles, en rampant dans la boue ou l'herbe dans un champ, une forêt ou sur un champ de tir.

>>> Les six meilleurs films russes sur l'apocalypse et la vie après la fin du monde

Pourtant, le fusil est toujours compatible avec les chargeurs de l'AK-74, du RPK-74 et même avec le tambour à 96 coups de la nouvelle mitrailleuse RPK-16.

Vous pouvez également remarquer des rails Picatinny au-dessus et en-dessous de la carabine. Cette fonctionnalité a permis aux méchants d'installer diverses lunettes, des viseurs à points rouges, des systèmes optiques et des lampes de poche.

En avançant jusqu'à la pointe du fusil, vous pouvez trouver un frein de bouche de style militaire pour briser les vitres et couper les barbelés.

Il convient également de mentionner que le système d'action d'un AK-12 reste tout ce qu’il y a de plus classique : il s'agit d'un piston à gaz à course longue, avec culasse rotative.

Savez-vous que la série To the lake est basée sur le livre de cette écrivaine russe ? Plus de détails dans cette publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies