Le premier fusil de précision multi-calibre voit le jour en Russie

Lobaev Arms
Gros plan sur une arme mise au point par une société déjà célèbre pour la création des fusils SVLK-14S Soumrak (Crépuscule), d’une portée sans précédent.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Lobaev Arms en remet une couche. La société basée à Taroussa, à environ 140 km de Moscou, a présenté à la fin du mois d'octobre son nouveau fusil multi-calibre DVL-10M3 lors du salon d'armes Interpolitex-2020 à Moscou.

« Le nouveau fusil a des dimensions plus compactes que celles développées précédemment par Lobaev Arms. Le poids du DVL-10M3 a été réduit à 4,5 kg, et il est équipé d'un canon de 500 mm. La portée de tir effective va jusqu'à 1 km », a déclaré Alexandre Slobodianiouk, expert principal de Lobaev Arms.

Dans le même temps, l'arme offre une grande précision (environ 0,38 MOA). Traduit du langage des tireurs d'élite dans celui du commun des mortels, cela signifie qu'un groupe de cinq tirs à une distance de cent mètres présente moins de trois centimètres de dispersion entre les impacts.

>>> Record mondial de portée: un fusil de précision russe hors-normes sera dévoilé en 2020

Une arme multi-calibre

Selon Alexandre Slobodianiouk, la plateforme du DVL-10M3 permet l'utilisation de canons de calibre différent. Parmi eux – les 7,62x51 mm (.308 Winchester), 6,5 x 47 mm Lapua, 6,7 mm Federal. Il a précisé que le DVL-10M3 pouvait être utilisé avec un silencieux.

« Tous ces calibres et les caractéristiques de poids et de taille de l'arme la rendent idéale pour les opérations antiterroristes en milieu urbain. Dans ce contexte, un tireur d'élite a besoin d'une arme pour frapper précisément une zone non protégée sur le corps de l'ennemi à une distance de 300 mètres », a déclaré à Russia Beyond Dmitri Safonov, ancien analyste du quotidien russe Izvestia.

Selon lui, les tireurs d'élite de la police s'entraînent à tirer sur une cible de 20 sur 20 centimètres (la taille d'une tête standard) à une distance de 300 mètres. Cet exercice simule une opération consistant à frapper un terroriste à la tête alors qu'il se dissimule derrière un otage.

Dans le même temps, la vitesse de la balle du DVL-10M3 est presque trois fois supérieure à la vitesse du son - 840 mètres par seconde. Quant au fusil lui-même, il peut fonctionner en toute sécurité à des températures allant de -45°C à +65°C. Le DVL-10M3  est compact et léger, surtout en comparaison avec ses homologues européens et américains comme les Barret ou Heckler and Koch - le nouveau fusil russe est presque deux kilogrammes plus léger, ce qui constitue un facteur important dans le travail des agents portant diverses protections corporelles et plusieurs kilogrammes de matériel.

>>> «Permis de tuer»: à quoi ressemble le travail d'un tireur d'élite russe?

« Les responsables de Lobaev louent leur arme pour sa détente très sensible. Elle est plusieurs fois plus douce et plus courte que celle du fusil de précision qui est en service au sein de notre armée », a déclaré Dmitri Safonov.

Selon lui, cette petite nuance est l'un des éléments clés du tir de haute précision sur des cibles. Un fusil de sniper doit être rigide, présenter un déplacement minimale de ses pièces ainsi qu’un mécanisme de tir le plus court et le plus doux possible pour permettre au tireur de toucher une cible à plusieurs centaines de mètres.

Le fusil DVL-10M3 peut être acheté sur le site Web de Lobaev Arms ou chez ses concessionnaires de leur pays. Le coût d'un fusil sans étui est d'environ 3 370 euros.

Dans cet autre article découvrez trois armes russes dont vous n'avez jamais entendu parler.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies