Kalachnikov présente sa nouvelle mitraillette destinée aux unités antiterroristes

Pavel Kouzmitchev
Le dernier né du célèbre holding russe est capable de tirer 700 coups par minute en offrant toutes les fonctionnalités de la légendaire kalach.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Lors du salon militaire Armée-2020, qui s’est tenu dans la région de Moscou, le holding russe Kalachnikov a dévoilé sa dernière mitraillette PPK-20 de calibre 9x19 mm, destinée aux unités d'élite antiterroristes opérant en zones urbaines.

MP5 russe

La nouvelle PPK-20 ressemble à la célèbre mitraillette allemande MP5, largement utilisée par les unités antiterroristes européennes et américaines.

La PPK-20 utilise des cartouches de 9x19 mm et est dotée de chargeurs détachables de 30 cartouches. Chaque mitraillette PPK-20 est livrée avec deux magasins qui peuvent être assemblés avec un dispositif de fixation spécial. On peut la chambrer avec tous les types de munitions de 9x19 mm, des munitions perforantes aux balles expansives ou traçantes.

>>> Record mondial de portée: un fusil de précision russe hors-normes sera dévoilé en 2020

L’arme pèse jusqu'à trois kilogrammes et mesure 46 centimètres de long. La mitraillette a été dotée d'un canon de 23 centimètres de long qui fournit une trajectoire balistique suffisante pour atteindre des cibles à une centaine de mètres.

La mitraillette est basée sur le modèle AK, et possède de ce fait la fiabilité et la fonctionnalité légendaires des Kalachnikov. Ainsi, son utilisateur n’a pas à se soucier de la saleté, du sable, de l’eau ou de tout autre élément susceptible de le gêner dans son tir.

La PPK-20 utilise le système d’auto-chargement automatique blowback de Kalachnikov, l’arme fonctionnant à culasse fermée. Elle dispose également d'un silencieux amovible pour masquer les flashs provoqués par les tirs, ainsi que pour étouffer le son lors des rafales.

Dans le sillage de la Vitiaz

La nouvelle PPK-20 est un développement de la mitraillette russe Vitiaz qui a été adoptée par l'armée russe en 2005.

La nouvelle mitraillette est le fruit de longues recherches visant à rehausser l'ergonomie, qui constituait un sérieux problème de son prédécesseur. La Vitiaz était une arme standard pour les structures militaires et il était impossible de la personnaliser. Pas possible donc d’installer des systèmes optiques ou un viseur laser (à moins d’être prêt à dépenser de l’argent et à se rendre dans une armurerie capable d’installer des rails Picatinny), et encore moins de l’ajuster à la taille de ses bras pour travailler confortablement en opération. Ainsi, Kalachnikov a réalisé de nombreux ajustements ergonomiques avec la PPK-20 dans l’objectif de la rendre plus confortable d’utilisation.

>>> La Russie dévoile l'AK-19, un fusil destiné aux pays équipés selon les normes de l'Otan

Selon l'entreprise, les ingénieurs ont également apporté un certain nombre de modifications internes pour améliorer la précision et la fiabilité.

D'ici la fin 2020, la toute nouvelle PPK-20 sera déjà aux mains des forces russes opérant dans le pays - le ministère de l'Intérieur, les unités du FSB et le Service fédéral de protection.

Dans cette autre publication nous vous parlons des meilleures versions israéliennes de la Kalachnikov.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies