Kalachnikov présente son nouveau «drone-kamikaze»

Kalashnikov Media
Le nouveau système s'appelle «Lancet». Il peut délivrer jusqu'à 12 kg de charge utile explosive et a déjà été testé en action.

Le holding Kalachnikov a dévoilé le 24 juin son nouveau système de véhicule aérien sans pilote, ZALA Lancet, une plate-forme de drones-kamikazes munie de bombes à son bord.

Caractéristiques de l’arme

Selon la société, ce système de drones a déjà été testé en action.

ZALA Lancet est une arme polyvalente intelligente, capable de rechercher et d'atteindre de manière autonome une cible. Le système d'armement comprend des modules de frappe de précision, de reconnaissance, de navigation et de communication. Il effectue sa propre reconnaissance du territoire et ne nécessite aucune infrastructure terrestre ou maritime.

>>> Le futur, c'est maintenant: ces robots qui servent dans l'armée russe

ZALA Lancet est équipé de plusieurs systèmes de ciblage, notamment de systèmes de coordination et optoélectroniques. En outre, ce drone transmet la vidéo, qui est utilisée pour confirmer que la frappe a atteint sa cible. Le détonateur du composant de frappe a un système d’action pré-contact qui permet au projectile d’exploser à quelques mètres d’une cible pour élargir la zone de destruction. La portée opérationnelle de l’appareil est de 40 kilomètres. La masse maximale au décollage est de 12 kilogrammes.

Selon les ingénieurs de la société, cette arme relativement peu coûteuse peut être utilisée contre des chars et des véhicules blindés d’une valeur de plusieurs millions de dollars, utilisés par les terroristes et les armées étrangères. La capacité du drone de transporter 12 kilos de bombes ne lui permet pas de faire exploser complètement un char blindé moderne et un véhicule blindé léger de dernière génération, mais permet d’infliger suffisamment de dommages pour les neutraliser sur le champ de bataille.

>>> Le Top-3 des meilleurs fusils d'assaut au monde

Un tel système de « drones-kamikaze » fait partie de la tendance moderne consistant à créer une armada aérienne sans pilote bon marché qui peut changer la donne dans la guerre moderne.

Guerre de nouvelle génération

« L’utilisation de tels dispositifs coûte moins cher que de transporter et de déployer des systèmes d’artillerie, des chars, etc. sur un champ de bataille. Vous pouvez charger jusqu'à 10 de ces Lancets dans une camionnette ou un camion et les garer à 40 km des lignes ennemies pour déverser une pluie de bombes sur la tête de leurs ennemis », a expliqué Guennadi Rojkov, chef du groupe des projets spéciaux de ZALA AERO, filiale de Kalachnikov, à Russia Beyond.

La prochaine étape dans le développement de ce système d’armes consiste à créer un essaim volant de drones de ce type dotés d’une intelligence artificielle, ce qui leur permettra de reconnaître leurs cibles civiles et militaires, de coordonner leurs actions en groupe et de prendre des décisions sans impliquer les hommes.

 Dans cette autre publication, apprenez comment les différents pays ont créé «leur» version de l’AK-47 russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies