Comment des drones munis de kalachnikov vont bouleverser l’art de la guerre

mai.ru
Des drones avec des carabines à bord formeront dans quelques années une armada volante qui remplacera l’homme sur le champ de bataille et détruira les forces terrestres et les drones similaires dans les rangs de l'ennemi.

À la fin du mois de mars, la Russie a présenté au monde un nouveau drone armé d’un fusil polyvalent Vepr-12. L'armée russe recevra ce nouvel appareil qui, à l'avenir, remplacera l’homme sur le champ de bataille et s'acquittera de toutes les tâches de combat qui lui incombent.

Actuellement, le nouveau modèle subit une série d'essais, mais on sait que le drone tirera sur ses adversaires avec de la grenaille, des cartouches ou des balle de fusil de chasse de calibre 12. Sa portée effective est d'environ 50 mètres. Le recul du tir ne devrait pas faire dévier le drone de son itinéraire, et le « monstre volant » pourra continuer à abattre des militants jusqu'au moment où il n'aura plus de munitions et aura besoin de retourner à la base.

>>> Les navires russes pourront «aveugler» les missiles ennemis

Dans le même temps, le groupe Almaz-Anteï, qui a breveté cette nouveauté, envisage de remplacer l’arme actuelle par un fusil d'assaut Kalachnikov d'un calibre de 7,62x39 mm. C’est une solution très efficace, car le calibre le plus répandu au monde est précisément le 7,62x39, permettant d’utiliser des cartouches confisquées dans les entrepôts de terroristes situés dans une zone de combat au Proche-Orient.

Parmi les autres caractéristiques, on sait que le « tueur  de drone » (ce drone militaire a reçu un tel surnom lorsqu’il a réussi, lors de tests sur le site d’essai, à détruire, en plus d’une cible au sol, une maquette de drone) est capable de décoller et d’atterrir à la verticale, et peut voler dans les airs sans être rechargé pendant 40 minutes.

>>> Le Top-3 des meilleurs fusils d'assaut au monde

Une caractéristique essentielle de ces drones est la possibilité de les intégrer à toute une armada volante de 30, 40 et plus de véhicules aériens. Selon l'armée et les analystes, « l'essaim de drones » deviendra la base de l'armée du futur, puisqu'il pourra remplacer l’homme sur le champ de bataille et, grâce à l'intelligence artificielle, déterminera et éliminera de manière indépendante les cibles ennemies.

Un peu plus tôt, des armuriers russes avaient présenté une version légèrement « élargie » d'un tel drone atteignant 20 tonnes, qui devrait remplacer non seulement l’homme, mais aussi les chasseurs sur le champ de bataille.

Pour découvrir les caractéristiques de cette nouveauté, nommée Okhotnik, lisez notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies