Apple Watch, appartements et œufs: en Russie, les vaccinés peuvent gagner gros

Sergueï Savostianov/TASS
Une campagne d’encouragement à la vaccination a balayé la Russie. Des loteries spéciales «coronavirus», des récompenses et des réductions sont apparues dans presque toutes les régions du pays. Nous vous révélons ce que l’on peut y gagner en échange d’une piqure.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Malgré la disponibilité de trois vaccins de conception nationale à la fois, les résidents de Russie ont été réticents à se faire vacciner contre la Covid-19 jusqu'à récemment. À la fin du mois d'avril, seuls 4% de la population étaient entièrement vaccinés. Cependant, en deux mois, ce chiffre a atteint 13%, ce qui reste néanmoins en deçà du plan des autorités d’en vacciner 60% d'ici l'automne et de former une immunité collective.

« Il est évident que l’on ne parviendra pas à vacciner 60%. Nous pouvons constater avec vous que ce n'est que cette semaine que nous avons plus ou moins commencé à augmenter le nombre de personnes disposées à se faire vacciner », a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe, le 29 juin. Ce renouveau est dû à deux mesures à la fois : de nouvelles restrictions sur fond de troisième vague (jusqu'aux codes QR pour accéder aux restaurants) et une campagne sans précédent pour inciter les gens à se faire vacciner.

Cinq voitures par semaine

Voitures Renault mises en jeu

Si au premier point de vaccination aménagé en dehors des hôpitaux (il a été inauguré au GOUM, célèbre galerie marchande bordant la place Rouge), tout le monde a reçu une glace gratuite en guise d'agréable bonus, il fallait maintenant passer à des prix plus impressionnants. D'abord, le gouvernement de Moscou a donc promis à tous les Moscovites de plus de 60 ans un code promotionnel de 1 000 roubles (11,50 euros) à utiliser dans les pharmacies, et dorénavant une loterie permet de remporter des voitures de marque Renault. Seules les personnes âgées de 18 ans et ayant reçu le premier composant du vaccin entre le 14 juin et le 11 juillet peuvent y participer.

« Sont mises en jeu 20 voitures, chacune valant environ un million de roubles (11 433 euros). Cinq voitures seront tirées au sort chaque semaine », indique le site web du maire de Moscou. Y est également rappelé que la ville compte plus de 100 points de vaccination : « Ils sont dans tous les districts, et ils prennent à la fois sur rendez-vous et par file d’attente, selon votre convenance ».

Appartements

Si dans la capitale l’on gagne des voitures, dans la région de Moscou, il est tout bonnement possible de remporter un appartement. Le premier lot, un logement de trois pièces d'une superficie de près de 75 mètres carrés, a déjà été tiré au sort et maintenant les bénéficiaires du vaccin peuvent prétendre à un appartement d'un T1 au 23e étage. Il leur suffit de cliquer sur la bannière de la campagne sur le portail régional des services publics et de s’identifier. La condition principale est une injection avec au moins le premier composant de l'un des trois vaccins russes – Spoutnik V, EpiVacCorona ou CoviVac.

Lire aussi : Comment la première vaccination a eu lieu en Russie

Argent, week-ends, gadgets

Jeune femme tenant son certificat de vaccination

Les entreprises russes ont elles aussi commencé à organiser des tombolas et à motiver leurs employés avec de l'argent après que Moscou et certaines régions ont introduit la vaccination obligatoire de 60% du personnel dans plusieurs secteurs, notamment ceux des services et du commerce. Par exemple, le réseau moscovite de salles de sport OrangeFitness met en jeu des montres Apple Watch pour les employés vaccinés, la chaîne de supermarchés Azbouka vkoussa accorde des jours de congé payés pendant les journées de vaccination, et le service d'autopartage Delimobil offre à tous une réduction de 70% sur les déplacements à l'intérieur de Moscou vers l'un des points de vaccination proposés.

Le constructeur automobile AvtoVAZ a quant à lui promis à chacun de ses 35 000 employés 1 500 roubles (17,15 euros) en cas de vaccination.

Des primes aux employés vaccinés sont également versées par Russia Today (RT), une holding de médias appartenant à l'État. Chaque employé ayant effectué sa première injection avant le 10 juillet recevra 57 500 roubles (657,40 euros). Les employés ayant guéri de la maladie et présentant des anticorps recevront également cette somme, même s'ils ne se feront vacciner que plus tard. « Séparément, je voudrais noter que tous les paiements sont effectués à partir de fonds commerciaux, c'est-à-dire gagnés par nous-mêmes », a souligné Margarita Simonyan, rédactrice en chef de RT, sur sa chaîne Telegram.

Œufs et smartphones

De nombreuses régions du pays mènent leurs propres campagnes locales. Sur la péninsule de Yamal (Arctique sibérien), des smartphones Apple, des vélos, des enceintes, des écouteurs et des montres intelligentes sont tirés au sort, pendant que les habitants vaccinés de Togliatti peuvent gagner 75 000 roubles (857,60 euros) à une loterie.

Dans la région de Toula, les résidents vaccinés bénéficient d'un jour de congé et reçoivent des coupons pour des repas gratuits dans les cantines d'usine. Les personnes qui ont déjà été vaccinées peuvent assister gratuitement à des concerts, des spectacles et des expositions, ainsi qu'à des matchs du club de football local.

1 000 roubles (11,50 euros) sont offerts à chaque résident de la région de Magadan (Extrême-Orient) âgé de plus de 60 ans et ayant choisi de se faire vacciner. Les retraités de la Tchoukotka voient de leur côté leur pension doubler s'ils le font, tandis que ceux de la région de Khabarovsk ont reçu une douzaine d'œufs chacun pendant deux jours en échange de leur vaccination.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment un «marché noir» des certificats de vaccination est apparu en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies