Les dix plus belles pièces commémoratives russes

Kira Lisitskaïa (Photos: Banque centrale de la Fédération de Russie; Unsplash)
Ces pièces en édition limitée sont conçues pour honorer le patrimoine, la culture et l'histoire russes.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Série « Sauvez notre monde  », la zibeline, 1994

La série « Sauvez notre monde » est consacrée aux espèces animales russes menacées d’extinction. Cette pièce en or d'une valeur nominale de 50 roubles (0,67 $) a un diamètre de 2,26 centimètres et représente une zibeline dans un arbre et deux navires marchands. La zibeline était pratiquement éteinte il y a un siècle, en raison d'une large utilisation de sa fourrure, mais, de nos jours, le nombre de sa population a de nouveau augmenté.

Série « Explorateurs de l'Arctique russe », F. Nansen, 1995

La série « Explorateurs de l’Arctique russe » vise à commémorer les expéditions héroïques et leurs commandants. Cette pièce en or de 2,26 centimètres de diamètre, d’une valeur nominale de 50 roubles, représente Fridtjof Nansen et son navire à vapeur, le Fram. Nansen a navigué dans l'Arctique en 1893-1896 et a risqué sa vie avec son co-explorateur, quand ils ont essayé d'atteindre le pôle Nord en ski et se sont perdus.

Série « Ballet russe », « Casse-Noisette », 1996

La série « Ballet russe » honore les meilleurs chefs-d’œuvre de cette discipline. Cette pièce en or de 100 roubles (environ 1,34 $) a un diamètre de 3 centimètres et représente le prince de « Casse-Noisette ». Le ballet en deux actes basé sur une histoire de Hoffman a été créé en 1892 et la réaction de la société n’a pas été très enthousiaste au départ ; de nos jours, il s’agit toutefois d’un spectacle extrêmement populaire et fortement associé à la nouvelle année.

>>> Comment le rouble s'est imposé comme la monnaie de la Russie

Série « Fenêtre vers l’Europe », Les actions de Pierre Ier, 2003

La série « Fenêtre sur l’Europe » est consacrée à la contribution de Pierre le Grand au développement de la Russie. Cette pièce en argent de 13 centimètres d'une valeur nominale de 200 roubles (environ 2,68 $) représente les actions du premier empereur russe. Le milieu montre la statue du « Cavalier de bronze » ; en haut à gauche, des navires devant le bâtiment de l'Amirauté à Saint-Pétersbourg en référence à la création de la flotte ; en haut à droite, les armoiries de la Russie devant le bâtiment des Douze Collèges, en référence aux réformes de l’État ; en bas à droite, des attributs de guerre devant la forteresse de Chlisselbourg pour les victoires militaires et, enfin, en bas à gauche, des livres et des instruments devant le bâtiment de la Kunstkamera pour l'introduction des sciences européennes en Russie.

Série « 150e anniversaire de la naissance d’Anton Tchékhov », 2010

La série « 150e anniversaire de la naissance d’Anton Tchékhov » commémore les créations du grand écrivain. Cette pièce en argent de 3 roubles (environ 0,04 $) d'un diamètre de 3,9 centimètres représente Tchekhov, sa signature, une image stylisée d'une mouette, un homme avec une femme et un fusil sur le mur. Tchékhov était un grand dramaturge connu avoir créé le principe du « fusil de Tchékhov » : il a écrit que s'il y a un fusil sur scène, il finirait forcément par tirer, ce qui signifie que tout élément montré doit avoir un impact sur l'intrigue.

Série « Chefs d’œuvre architecturaux de la Russie », Cathédral Saint-Isaac d’Auguste de Montferrand, 2014

La série « Chefs d’œuvre architecturaux de la Russie » rend hommage aux plus beaux bâtiments et à leurs créateurs. Cette pièce de 6 centimètres en argent d’une valeur nominale de 25 roubles (environ 0,34 USD) représente Auguste de Montferrand et sa création, la magnifique cathédrale Saint-Isaac, entourés de quartiers de Saint-Pétersbourg. La construction de la cathédrale a duré 40 ans et, de nos jours, ce bâtiment richement orné est l'un des symboles de Saint-Pétersbourg.

Série « L’art de la joaillerie en Russie », « Sazikov », 2016

La série « L’art de la joaillerie en Russie » est consacrée aux sociétés de joaillerie russes et à leurs œuvres. Cette pièce de 25 roubles en argent d’un diamètre de 6 centimètres représente une sculpture de table appelée « Troïka » (traîneau tiré par trois chevaux, ndlr) de la société Sazikov. Fondée en 1810 par le bijoutier Pavel Sazikov, elle est devenue célèbre pour ses produits de style russe, devenant finalement un fournisseur de la cour de l'empereur en 1837.

>>> En images: quinze reliques de tsars ayant gouverné la Russie avant les Romanov

Série « Personnalités exceptionnelles de la Russie », peintre Ivan Aïvazovski, à l'occasion du 200e anniversaire de sa naissance, 2017

La série « Personnalités exceptionnelles de la Russie » est dédiée aux grands Russes de différentes professions. Cette pièce en argent de 3,3 centimètres d'une valeur nominale de 2 roubles (environ 0,027 USD) représente le peintre Ivan Aïvazovski et un fragment de son tableau La neuvième vague. Ivan Aïvazovski (1817-1900) est considéré comme le principal peintre russe de marines du XIXe siècle.

Série « 75e anniversaire de la victoire du peuple soviétique dans la Grande Guerre patriotique en 1941-1945 », 2020

La série « 75e anniversaire de la victoire du peuple soviétique dans la Grande Guerre patriotique en 1941-1945 » commémore les exploits des citoyens d’URSS. Cette pièce en argent de 3,9 centimètres d'une valeur nominale de 3 roubles représente une étoile rouge du Kremlin de Moscou et un ruban de médaille avec des éléments colorés et dorés devant une vue de Moscou avec des feux d'artifice. Le jour de la Victoire est célébré chaque année en Russie le 9 mai.

Série « Dessins animés russes (soviétiques) », Guena le Crocodile, 2020

La série « Dessins animés russes (soviétiques) » commémore les personnages d’animation populaires. Cette pièce en argent de 3,9 centimètres d'une valeur nominale de 3 roubles représente Guena le crocodile et Tchebourachka en couleurs devant une gare. Guena le Crocodile et d'autres personnages sont apparus pour la première fois en 1966 dans le livre du même nom d'Edouard Ouspenski, après quoi plusieurs dessins animés populaires et intemporels ont vu le jour sur ce thème.

Où finissent les billets de banque russes endommagés ? Trouvez la réponse dans cette publication

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies