En images: quinze reliques de tsars ayant gouverné la Russie avant les Romanov

Musées du Kremlin de Moscou
L'extinction des Riourikides, la première dynastie de tsars russes, à la fin du XVIe siècle, a été un véritable choc pour le peuple russe. La mort du seul héritier du trône, le tsarévitch Dmitri, a conduit le pays au Temps des troubles, à l'anarchie et à l'intervention étrangère. Voici les joyaux de ces premiers princes russes, provenant des Varègues, conservés dans les Musées du Kremlin de Moscou.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Bonnet de Kazan, 1553-1558. Appartenait au tsar Ivan le Terrible
Orbe, fin XVIe - début XVIIe siècle
Sceptre, fin XVIe - début XVIIe siècle
Louche, seconde moitié du XVIe siècle. Créé sur ordre du tsar Ivan le Terrible à partir d'or pris à Polotsk (aujourd'hui en Biélorussie), en 1563
Gobelet-coq, fin du XVe - premier tiers du XVIe siècle. Appartenait au tsar Ivan le Terrible
Bonnet, fin XVI. Appartenait au tsarévitch Dmitri, le plus jeune fils d'Ivan le Terrible et le dernier représentant de la dynastie des Riourikides. Après sa mort mystérieuse à l'âge de 8 ans, il a été canonisé par l'Église orthodoxe russe sous le nom de saint Dmitri d'Ouglitch.
Couvercle de la châsse de saint Dmitri d'Ouglitch, 1628-1630
Trône, fin XVIe - début XVIIe siècle. Don du cinquième shah safavide de l'Iran Abbas Ier le Grand au tsar Boris Godounov, en 1604
Croix d'autel, seconde moitié du XVIIe siècle. Contribution du tsar Boris Godounov au monastère Tchoudov (détruit en 1932), en 1599
Médaille à la mémoire du couronnement du Premier Faux Dimitri. Il a été frappé du cachet original du début du XVIIe siècle
Bouclier trophée, XVIe siècle. Entré au Trésor avec les armes de la famille noble lituanienne de Mścisławski en 1622
Selle de hussard, XVIe siècle. Un cadeau du roi de Pologne Sigismond III au tsar Boris Godounov
Plat, 1561. Don d'Ivan le Terrible à sa seconde femme, la tsarine Maria Temrioukovna
Vaisseau rituel, XVIe siècle. Provient de l'enterrement du tsar Ivan le Terrible dans la cathédrale de l'Archange-Saint-Michel située au Kremlin de Moscou
Panagia, 1603

L’exposition «Déclin de la dynastie. Derniers Riourikides. Faux Dimitri» se tiendra dans les Musées du Kremlin de Moscou jusqu'au 25 juillet 2021.

Dans cet autre article, nous vous présentions plus en détails cette méconnue dynastie des Riourikides.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies