Russie vs. États-Unis: qui a les meilleures théories du complot?

Irina Baranova
Les Russes et les Américains sont obsédés par les théories du complot. Si certaines d'entre elles sont communes aux deux pays, d'autres sont propres à chaque nation. Vous trouverez ci-dessous une «analyse approfondie» de quelques-unes d'entre elles.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les théories du complot autrefois, c’était autre chose : des trous de lapin fascinants dans lesquels l'on pouvait chuter aux côtés d'une communauté de geeks sans amis, d’âge moyen et disséminés dans des caves du monde entier. De nos jours, elles sont colportées à qui mieux-mieux par les médias, les réseaux sociaux et même les dirigeants mondiaux afin de déformer les faits, d’embrouiller les récits et de promouvoir la propagande. Le bon vieux temps me manque avec JFK, la zone 51 et l'atterrissage lunaire mis en scène… Ces classiques de la théorie du complot ont fasciné des générations d'Américains avant que l'époque des « États profonds » et des « faux certificats de naissance » ne viennent tout f*utre en l’air. En réfléchissant à cela, j'ai commencé à me demander quelles étaient les grandes théories du complot en Russie, et comment elles étaient liées aux classiques américains dans ce domaine.

Les Russes ont, à l'exception de la « 5G contrôlant votre cerveau », évité le déluge américain moderne de théories du complot. C’est, j'imagine, dû au fait que si vous dites à un Russe : « Hé, tu sais, les gens au pouvoir mentent », ils risquent fortement de dire : « Euh, bien sûr… ». Cela ne veut pas dire que ces théories n'existent pas en Russie, mais je n'ai jamais vu Poutine les twitter six fois par jour comme certains présidents…

>>> Trois complots britanniques réussis contre l'Empire russe

Il est important de faire la distinction entre saine suspicion à l'égard des médias gérés par le gouvernement et théorie du complot. Dans un article de The Atlantic, il est affirmé à tort qu'« en Russie, les théories du complot sont un élément essentiel de la vie quotidienne ». C'est, à mon avis, erroné - la suspicion contre les actions des puissants et du pouvoir est certes omniprésente en Russie, mais un peu de la façon dont vous êtes méfiant lorsque votre oncle, un mythomane notoire, vous dit qu'il a été ninja dans sa jeunesse. Bien sûr, vous ne le croyez pas, mais est-ce une « théorie » ? Pas vraiment… Alors, concentrons-nous sur les grands « hits » que j'ai pu glaner en discutant du sujet avec des Russes.

Mystère du col Dyatlov

C'est une histoire effrayante, portée à mon attention par Alexandre de Saint-Pétersbourg : « Une histoire mystérieuse s'est réellement produite dans l'Oural dans les années 1950. Je ne la connais pas vraiment dans les détails, mais c'est une grosse affaire dont on a beaucoup parlé récemment. Je suppose que cela a été gardé secret en URSS, en bref, neuf personnes ont disparu presque sans laisser de trace, à part quelques trucs bizarres. »

Contrairement à la plupart des mystères où il existe une théorie dominante, ce qui rend le mystère du col Dyatlov si intéressant, c'est que les gens y ont agrégé toutes les théories du complot : dissimulation gouvernementale, extraterrestres, monstres, tests nucléaires qui ont mal tourné, espions, cannibales – la totale.

J'ai décidé de faire une recherche à ce sujet, et il s'avère qu'il y a beaucoup de choses. Fondamentalement, neuf randonneurs russes sont allés dans les montagnes de l'Oural en 1959, dix ans avant le « débarquement sur la Lune » (coïncidence!?). Six sont morts d'hypothermie et trois de graves blessures après avoir quitté leur tente sans raison apparente. Un membre du groupe n'avait plus d’yeux et l’autre plus de langue.

>>> Les trois mystères les plus fascinants de Russie, autres que l'incident du col Dyatlov

Si cet incident mystérieux a engendré autant de théories du complot, c’est parce que les détails issus de l'enquête officielle étaient rares. Et même si les gens ont pu y avoir accès, peu de théories solides ont été avancées afin d’expliquer pourquoi, sans raison, neuf randonneurs abandonneraient leurs tentes au milieu de la nuit, égareraient yeux et langues et seraient retrouvés dispersés autour de la montagne, morts.

L'une de ces théories égale-t-elle le fait que la CIA a tué JFK ou que des extra-terrestres sont impliqués dans l'incident de Roswell ? Eh bien, avec le col Dyatlov, contrairement aux « hits » américains, il s'agit plutôt d'un ensemble de théories du complot. Il est donc assez difficile de les démonter une à une et l’ensemble tient plutôt bien.

Là où les théories du complot américaines tournent principalement autour de qui-a-vraiment-tiré-qui-et-ce-qui-était-cette-affaire-d’aliens-là-bas, la Russie offre un trésor de conspirations différentes, grandes et petites.

Et Russia Beyond en a déjà couvert un certain nombre.

En parlant de « trésor », où sont ces 10 milliards de dollars d’argent perdu des communistes ? Après la chute de l'URSS, le trésor du Parti s’est envolé en 1991, ce qui a été suivi de morts mystérieuses de tous côtés…

Et Moscou a des rats mutants ! Allez, organisons un match de boxe entre Godzilla et King Kong d’un côté et les rats mutants de l’autre, tant qu'on y est.

>>> Le dernier tsar de Russie victime d’un complot maçonnique?

Et la liste des théories du complot accumulées au fil de l'histoire de la Russie est sans fin, y compris la prétendue bibliothèque perdue d'Ivan le Terrible ou les soupçons sur la véritable identité de Pierre le Grand…

Mais comparer cela aux néonazis, peut-être aux illuminati, probablement aux hommes-lézards, certainement aux adorateurs de Satan qui se cachent sous l'aéroport de Denver aux États-Unis ?

Pas évident... Quoi qu’il en soit, la Russie a encore une de mes favorites :

Poutine est-il vraiment Poutine ?

C'est une théorie du complot que j'ai entendue de plusieurs Russes tout au long de mon séjour en Russie. La théorie est la suivante : le Poutine que nous voyons est en fait un sosie ! Pourquoi ? Parce que : les chiens. Et quelques autres trucs… Cela ne veut pas dire que nous n'avons pas de théories similaires en Amérique, où certains ont prétendu que Lady Gaga était en fait un homme, et que le Sénat avait été infiltré par des lézards, mais un sosie ? C'est sur la ligne « juste assez fou pour être vrai ».

Quelles sont les preuves ?

J'ai demandé à mon ami Nikita à Saint-Pétersbourg, et voici sa réponse : « Les gens faisaient remarquer qu'il parlait un allemand parfait auparavant et qu'il a maintenant besoin d'un traducteur. » Et que son chien aboyait sur lui comme s'il était un étranger… Il y avait aussi quelque chose à propos de ses oreilles.

>>> Tragédie du col Dyatlov: les trois théories les plus sensationnelles

Mais il y a plus. L'homme de 67 ans semble actuellement approcher... la cinquantaine. Cela pourrait être attribué au Botox ou à des injections de légumes bio, mais certaines photographies de lui à la fin des années 1990 et du début des années 2000 le montrent maigre avec des joues roses, alors que maintenant il a l’allure d’un jeune bellâtre bronzé.

Est-ce que cela pourrait être vrai ? Probablement pas. Son chien aurait pu aboyer en raison d'un changement d’eau de Cologne, et Poutine a tendance à minimiser son intellect en tant que technique d'intimidation. Pourtant, on ne sait jamais.

Quoi qu’il en soit, la palme de la plus grande théorie du complot est partagée entre les États-Unis et la Russie :

À savoir, la CIA est responsable de tout ce qui est arrivé dans le monde.

Je rigole. Non, la véritable théorie du complot que nous partageons est la plus absurde de toutes :

Les États-Unis ont mis en scène les premiers pas sur la Lune.

Il est logique que les Russes veuillent croire à cette théorie, mais pourquoi les Américains leur ont emboîté le pas ? Je ne comprendrai jamais. Croire que l'alunissage a été truqué est un bond de géant pour l'humanité… dans la direction opposée.

>>> Pourquoi des Russes refusent de croire que les Américains ont marché sur la Lune?

Il existe des dizaines de théories démystifiées, comme le drapeau qui soufflait dans le vent ! (Mis à part la plaisanterie incontournable de : « Neil Armstrong a pété », c'était un drapeau spécial avec une tige supplémentaire à l'intérieur) et « Vous ne pouvez pas voir les étoiles » (l'exposition de l'appareil photo n'a pas pu les capturer avec le soleil, si vous voyez ce que je veux dire). Mais la raison principale pour laquelle il est clair que l'atterrissage sur la Lune n'a pas été truqué est que des centaines de milliers de personnes auraient dû être impliquées dans le canular... Ce qui est assez peu probable.

Les théories du complot sont quelque chose que les Russes et les Américains ont en commun, parce que nous avons un autre élément clé qui nous rapproche : une méfiance à l'égard de l'autorité (coïncidence!?). Il est vrai que l'URSS a peut-être dissimulé une attaque extraterrestre contre des randonneurs, ou que la CIA a tiré sur JFK, mais c’est ce qui se cache derrière ces théories qui compte. Peu importe qui a les meilleures théories du complot, l’important étant que les deux nations croient que leurs gouvernements sont capables d’agir dans leur dos.

Les théories du complot peuvent être amusantes, mais elles peuvent aussi relever de la propagande. Vous ne me croyez pas ? Demandez simplement à ce beau gosse costaud qui se promène en se faisant passer pour Poutine…

Dans cet autre article découvrez cinq légendes soviétiques effrayantes à propos de toute chose étrangère.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies