Hausse des mariages, déclin des divorces: 2019 aurait-elle été l’année de l’amour en Russie?

Pixabay

L’an dernier en Russie, l’institution du mariage a affiché un essor, tandis que celle du divorce a connu une chute, affirme RIA Novosti, se basant sur les données du Service fédéral des statistiques de l'État russe (Rosstat).

« Les données récentes de Rosstat pour le nombre de mariages et de divorces en 2019 se sont de manière inattendue avérées optimistes. En 2019, dans le pays ont été établis 917 000 mariages, soit 24 000 de plus que l’année précédente, et le nombre de divorces s’est réduit de 56 000, pour atteindre 528 000 », cite l’agence.

Et de préciser que la tranche d’âge affichant le nombre le plus important d’unions solennelles était celle des 25-29 ans, même si une augmentation progressive de la moyenne est enregistrée.

Enfin, pour les cœurs solitaires, il serait plus facile de trouver une femme célibataire dans les régions d’Ivanovo, Iaroslavl, Toula et Novgorod, le taux d’individus de sexe masculin au sein de la population n’y étant que de 45%. Pour les femmes, trouver l’âme sœur sera par contre plus aisé à Moscou, dans la région moscovite et dans celle de Krasnodar, où l’on constate les plus hauts taux d’hommes non mariés.

Dans cet autre article, découvrez quel budget prévoir pour un mariage en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies