Petit guide de survie pour les mariages russes

Une scène du film "Gorko !" de Geora Kryjovnikov.

Une scène du film "Gorko !" de Geora Kryjovnikov.

kinopoisk.ru
Vous êtes invité à un mariage ? Félicitations ! Un mariage russe est toujours une expérience inoubliable... jusqu’à ce qu’il devienne triste. Mais vous serez immunisé contre ce sentiment si vous lisez ce texte et vous préparez correctement.

1.      Vous devrez, sans doute, beaucoup boire. Résignez-vous, c’est inévitable. Dans les mariages russes, l’alcool coule à flot. Inutile de lutter, mais vous pouvez vous préparer à l’avance. Par exemple, en avalant une cuillère d’huile végétale ou un petit bout de beurre. Selon les rumeurs, c’est ainsi qu’on apprenait à boire à l’école des renseignements du KGB, car l’ivresse vient alors plus lentement.

2.      Vous devrez écouter une multitude de discours incroyablement longs. Bonne nouvelle : vous n’êtes absolument pas obligé d’essayer de comprendre leur teneur. Au final, ils se résument tous à des vœux de bonheur, de santé et de longévité pour les jeunes mariés. Et cela peut s’éterniser : certains invités préfèrent prononcer des discours en vers. De leur propre composition, évidemment. Hélas, les Russes ne sont pas tous des Pouchkine. Ainsi, écouter les discours peut être un sérieux défi. Après chaque discours, il est donc conseillé de boire (voir par.1).

3.      Autour de vous, on criera souvent « Gorko ! » (Amer). Pas d’inquiétude, la nourriture n’aura probablement aucun défaut. Ces cris désespérés ne s’adressent pas au cuisinier, mais aux jeunes mariés. Selon la tradition russe, leurs doux baisers doivent adoucir la vodka amère que boivent les invités. Personne ne sait si la vodka devient effectivement plus douce. Mais plus la fête est longue, plus on boit : il doit donc bien y avoir un sens caché. Nous vous avions prévenu (voir par.1).

Une scène du film russe "Gorko !" Source : flmz.ru

4.      Les mariés ne sont pas les personnages principaux d’un mariage russe. Leurs parents non plus. C’est le tamada – l’animateur, qui fait les plans de table et décide quand on mange, quand on prononce un discours, quand on danse, etc. C’est une sorte de metteur en scène. S’il est aussi ironique que Woody Allen, vous avez de la chance. Mais il est fort probable qu’il sera plus proche de l’esprit de David Lynch. Alors, le déroulement sera interminable et, plus la soirée avancera, plus son sens deviendra mystérieux. Généralement, si les invités sont mécontents des mariages russes ou s’ils s’ennuient, la faute est rejetée sur le tamada. Il ne vous reste alors plus qu’à vous référer au par.1.

5.      Les mariages russes sont riches en jeux animés et concours. Certains comprennent des combats de force ou d’agilité. Ainsi, le jeu populaire de tir à la corde est, bizarrement, très en vogue. Tout comme la course aux sacs. Le sens de certains jeux est parfaitement abscons – par exemple, au jeu de « la mer s’agite une fois », les adultes doivent se figer dans des positions improbables à la commande du tamada. Compte tenu des quantités de vodka avalées, ce n’est pas toujours simple. Mais qui a dit que cela allait être facile ?... Pour vous sentir mieux, vous pouvez vous référer au par.1.

Une scène du film russe "Gorko !" Source : kinopoisk.ru

6.      Les bagarres sont fréquentes dans les mariages russes. Il existe même une multitude de proverbes qui, en substance, disent qu’un « mariage sans bagarre, c’est de l’argent jeté par la fenêtre ». N’ayez crainte. Et ne cherchez surtout pas la cause. C’est sans doute que, dans le feu des discussions philosophiques sur le destin de la Russie, la politique mondiale, la place de l’homme et de la femme dans la société ou le sport, quelqu’un a exprimé son désaccord de manière pas tout à fait polie. Surtout, ne cherchez pas à les séparer. Quelques minutes plus tard, ils se réconcilieront, fraterniseront et passeront au par.1.

7.      Une autre coutume des mariages russes est bien plus dangereuse que les bagarres. On peut vous demander de l’argent. Le tamada approchera avec un chapeau ou un autre objet volumineux et suggérera que si vous voulez que l’union des jeunes mariés soit réussie… ou qu’ils aient une fille… ou un garçon… une petite contribution  ne serait pas superflue. Cela peut arriver à tout instant. Soyez aux aguets et ayez plusieurs billets dans votre poche – il est déconseillé de mettre votre carte bleue dans le chapeau. Ne vous en faites pas, prenez plutôt cette coutume pour un cadeau de mariage supplémentaire, et pensez au par.1.

Si vous n’êtes pas effrayé par cette liste, on peut dire avec certitude que vous serez comme un poisson dans l’eau à un mariage russe. Mais c’est toujours mieux d’essayer plutôt que se contenter de lire des conseils.

En lire plus

« Je t’aime, moi non plus » ou le divorce à la russe

Un mariage à la russe

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.