#Jenesuispasunbagage: un flash mob russe vise à changer les règles du transport aérien des animaux

Legion Media
Récemment, deux chats ont trouvé subitement la mort lors d’un vol assuré par la compagnie aérienne russe Aeroflot. Ce drame a conduit des dizaines de maîtres d’animaux de compagnie à s’inquiéter au sujet du transport aérien de leurs fidèles amis.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Sur un vol New York-Sofia avec correspondance à Moscou, deux des trois chats d’un passager ont été découverts morts à l’atterrissage, tandis que le dernier présentait des engelures. Leurs caisses de transport avaient quant à elles été gravement endommagées durant le trajet.

Le propriétaire, Maksim Tchoumatchenko, a demandé l'ouverture d'une enquête invoquant l'article portant sur la « Cruauté envers les animaux » : « Je pense que ma demande auprès des personnes qui ont fait cela ne sera jamais satisfaite. Il existe un article du Code pénal de la Fédération de Russie concernant ce sujet – Cruauté envers les animaux. Je veux qu'ils soient condamnés uniquement sur la base de cet article », a-t-il déclaré dans une vidéo mise en ligne sur sa page Facebook.

Aeroflot, principale compagnie aérienne du pays, n'a pas tardé à réagir, publiant un commentaire officiel et rejetant la faute sur la société de manutention de l'aéroport moscovite de Cheremetievo, qui, à son tour, a publié une explication sur son propre site officiel. Tous deux sont arrivés à la même conclusion : des changements doivent être entrepris dans la technologie de prise en charge des bagages et des conteneurs avec animaux, tout comme une amélioration des normes existantes.

L'affaire a ensuite fait l'objet de vives discussions publiques. Les propriétaires d'animaux ont en effet fait part de leur insatisfaction face aux réactions officielles et ont commencé à partager leurs propres expériences, ce qui a donné lieu à un « flash mob » en ligne, où des chats et des chiens se sont retrouvés assis dans des valises avec la note « Je ne suis pas un bagage – je suis un passager ! ». Le mouvement a trouvé un soutien auprès de célèbres blogueurs russes, ainsi que d’amoureux des bêtes à l’étranger.

Il y a par ailleurs une histoire intéressante au sujet du hashtag officiel de ce mouvement. Le premier #янечемодан (#jenesuispasunevalise) a été créé suite à un autre cas, où une jeune femme prénommée Anastassia avait perdu son chien lors d’un vol de Perm à Berlin en passant par Moscou. Les représentants de l'aéroport avaient alors répondu par la choquante phrase suivante : « Votre chien est un bagage pour nous, et il semble que nous l'ayons laissé à Moscou ». Heureusement, le toutou avait par la suite été retrouvé et avait rejoint Anastasia 12 heures plus tard, aussi épuisé et en choc que sa maîtresse.

Un autre hashtag, #янебагаж (#jenesuispasunbagage), a quant à lui vu le jour suite à une histoire récente impliquant Aeroflot et un chat un peu dodu qui dépassait de quelques kilos seulement les directives légales pour le transport en cabine.

Le propriétaire des chats morts dans l'affaire en cours prévoit de lutter pour faire modifier les règles de transport des animaux. Sur sa page Facebook, Maksim a lancé un mouvement appelant à tout soutien de la part des amoureux des animaux du monde entier. De plus, son cas a attiré l'attention sur la pétition lancée par Anastassia après son accident. « Nous sommes obligés de rappeler au monde entier la nécessité d'une attitude bienveillante envers les animaux qui voyagent », a déclaré Maksim.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment voyager en Russie avec votre animal de compagnie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies