Un visa touristique de six mois pour la Russie à l’étude

Alexander Kondratuk/Sputnik
S’il venait à aboutir, ce projet serait une véritable révolution pour le secteur du tourisme dans la plus vaste contrée du monde.

Le ministère russe des Affaires étrangères œuvre actuellement à l’élaboration d’un projet de loi visant à rendre possible l’obtention, par les ressortissants d’autres nations, d’un visa touristique d’une durée de six mois, informe le journal Izvestia.

« Autre nouveauté, l’allongement à six mois du temps de séjour des citoyens étrangers disposant d’un visa touristique sur le territoire de la Fédération de Russie. À ce jour, ce visa est délivré pour une durée maximum d’un mois », a en effet déclaré l’institution, précisant qu’il ne s’agissait là que de l’une des pistes envisagées pour permettre l’essor du tourisme dans le pays.

Une proposition majoritairement favorablement accueillie, compte tenu des retombées économiques potentielles.

>>> Les 100 plus beaux lieux de Russie en images

« Que ce soit une libéralisation, une suppression ou un assouplissement des barrières administratives, toute action dans cette direction conduira à une croissance des flux touristiques d’entre 10 et 30%, voire plus », a par exemple affirmé au quotidien Iouri Barzykine, vice-président de l’Union de l’industrie touristique de Russie.

Un impact dont les autorités semblent avoir pleinement saisi la portée, au vu des mesures d’ores et déjà adoptées, telles que le développement du régime de visa électronique, permettant aujourd’hui aux citoyens de 53 pays, dont la France, de recevoir en quatre jours seulement un visa gratuit par Internet pour visiter Saint-Pétersbourg, Kaliningrad (et leurs régions), ainsi que l’Extrême-Orient russe.

>>> Les neuf choses qui surprennent le plus les touristes en Russie

« L’essor du tourisme est l’un des axes importants de l’activité économique. En Russie se trouvent une grande quantité de sites d’intérêt, de stations balnéaires, thermales ou de ski, qui peuvent intéresser les citoyens étrangers », a de son côté soutenu le parlementaire Andreï Issaïev, précisant que tous les styles de tourisme méritaient une attention particulière, fussent-ils écologique, agricole ou encore médical.

Ainsi, même si une amélioration en matière de logistique et de qualité des produits touristiques devra également être entreprise, grâce aux efforts consentis, à l’issue des trois premiers trimestres 2019, les flux touristiques vers le pays affichaient déjà une hausse de 20% par rapport à l’année précédente, selon l’Association des tour-opérateurs de Russie.

Dans cet autre article, retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur le visa électronique russe.  

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies