Les blessures «classiques» des Russes pendant les vacances d'hiver

Artyom Geodakyan/TASS
Pour les médecins et les ambulanciers qui sont de service le matin du 1er janvier, c’est l’une des gardes les plus difficiles de l'année, qui reste dans les mémoires à cause de ces histoires sinistres.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1. Chutes

Les blessures les plus courantes pendant le Nouvel an en Russie sont dues à des chutes. Chutes sur des collines enneigées lors de promenades en traîneau, sur des trottoirs gelés ou en raison de l’ivresse, telles sont les principales causes recensées par Alexandre Otchkourenko, vice-président de l'Association russe des traumatologues orthopédistes.

Mais certaines blessures liées à des chutes peuvent être très inhabituelles. Un jeune Russe a raconté qu'un garçon de son immeuble s’était cassé une jambe en se cachant dans les toilettes. Il se tenait sur la cuvette des toilettes et fumait près du conduit de ventilation pour que ses parents ne décèlent pas l’odeur. Mais dans l'appartement du dessous, la fête du Nouvel an battait son plein et des personnes ivres ont tiré des feux d'artifice dans le conduit de ventilation. Les projectiles sont montées sur plusieurs étages (!) ont effrayé le garçon à tel point qu’il est tombé et s'est cassé la jambe. Brisant la cuvette des toilettes dans la foulée.

2. Feux d'artifice

Les feux d'artifice sont cités comme la deuxième cause de blessures la plus répandue pendant les vacances du Nouvel an. En Russie, des pétards, des feux d'artifice et d'autres articles pyrotechniques peuvent être achetés par les personnes âgées de 16 ans et plus. Les jeunes, malheureusement, sont très souvent victimes de feux d'artifice fabriqués en contrefaçon.

>>> Petit guide de survie: les défis de l’hiver en Russie

Des pétards bon marché explosent de façon inattendue, blessant les mains et le visage, causant de graves brûlures et des empoisonnements chimiques. Ils peuvent provoquer des incendies et blesser les personnes qui se trouvent à proximité.

3. Luge

Les tubes à neige (des pneus utilisés en guise de luge) ont gagné en popularité en Russie dans les années 2000. Ils sont disponibles à la location dans chaque parc près des pentes enneigées, remplaçant les luges d'antan.

Les tubes à neige, cependant, sont dangereux, surtout pour les adultes. En descendant et en rebondissant sur les bosses et les buttes, vous pouvez vous blesser gravement. Cela s'applique rarement aux enfants en raison de leur faible poids, mais un adulte ivre peut rencontrer de graves problèmes, de l’hernie discale à la fracture vertébrale complète.

4. Alcool

L'ivresse peut se transformer rapidement en intoxication alcoolique pour celui qui boit. Ceux qui l’entourent remarquent très rapidement que le discours de l'ivrogne commence à s’embrouiller et que ses mouvements deviennent moins contrôlés. À partir de 2,5 pour mille d'alcool dans le sang, une forte intoxication a lieu.

Les statistiques montrent que pendant les vacances d'hiver du début 2019, environ 12 000 Russes sont morts de causes liées à l'alcool, dont environ les trois quarts d'hommes. De plus, la majorité des conséquences létales se produisent le 1er janvier - environ 67%. Se saouler et geler à mort dans la neige, et les blessures liés aux verres de champagne cassés – voici deux types de blessures classiques liées à l'alcool.

« Lorsque l’horloge a sonné, nous étions déjà bourrés, explique Roman. Quand les danses ont commencé, je ne tenais pas debout et je me suis assis sur une table basse, où il y avait une coupe de champagne. J'ai eu 12 points de suture et je n'ai pas pu m'asseoir pendant un mois. »

Soit dit en passant, un bouchon de liège est éjecté de la bouteille de champagne à 46 km/h, ce qui peut vous faire perdre un œil ou même vous tuer si vous le recevez en plein visage.

5. Gourmandise

Parfois, les périls se cachent dans les choses les plus appréciées. La célèbre salade Olivier peut très vite se détériorer si elle est préparée le matin et laissée hors du réfrigérateur. Et cela arrive très souvent quand il y a un excès de nourriture et que le réfrigérateur ne peut pas tout contenir - avant les vacances d'hiver, de nombreux Russes achètent compulsivement plus de nourriture qu'ils ne peuvent réellement en manger ou en stocker.

>>> Douze plats incontournables d’une table de Nouvel an russe

Il est mieux, cependant, de préparer vous-même votre salade. Les plats tout prêts peuvent se gâter en une heure. Les maladies d'origine alimentaire sont également communes pendant le Nouvel an en Russie - même si vous évitez les aliments périmés, vous pouvez tomber malade en mangeant trop ou trop gras. Une forte consommation d'alcool peut exacerber les symptômes d'intoxication alimentaire. Comme le dit une vieille blague russe : « Nous avons bu de la vodka, et quand nous n’en avions plus, nous avons acheté de la bière, et quand nous l’avons finie, les magasins étaient déjà fermés. Mais mon ami avait une bouteille de cognac, nous avons donc bu cela aussi. Tout aurait pu se terminer très bien, mais j'ai accidentellement mangé un cracker à l'avoine et j'ai vomi de partout... Je crois que c'était le cracker ».

Pour résumer : soyez prudent lorsque que vous faites la bringue. Faites en sorte que les meilleurs moments de votre vie ne deviennent pas les pires.

Dans cet autre article, nous vous présentons huit destinations touristiques de Russie tout aussi envoutantes en hiver.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies