Comment ne pas se ruiner en prenant le taxi à Moscou?

Kirill Kallinikov/Sputnik
Nous vous expliquons comment éviter les arnaques et économiser sur les déplacements, même aux heures de pointe.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

En novembre 2019, un étranger a versé 25 600 roubles (360 euros) à un chauffeur de taxi moscovite. Il avait commandé un taxi depuis l'aéroport Cheremetievo jusqu’au centre-ville, le voyage étant censé coûter 2500 roubles (36 euros). Arrivé sur les lieux, le chauffeur a invité le client à payer par carte de crédit via un terminal. Au final, un montant beaucoup plus important a été débité de son compte. Lorsque l'étranger s'est rendu compte de la supercherie, il a contacté la police. Mais jusqu'ici, le conducteur malhonnête n'a pas pu être attrapé. Comment ne pas tomber dans les pièges tendus par des chauffeurs de taxi sans scrupule ?

Commandez votre taxi via une application

En Russie, il existe quatre applications principales pour commander un taxi : Yandex, Uber Russia (l’application Uber standard ne fonctionne pas en Russie), Gett et CityMobil. Chacune d’entre elles est téléchargeable sur n’importe quel smartphone.

Pour obtenir une autorisation, vous devez entrer votre numéro de téléphone et sélectionner un mode de paiement. Nous vous recommandons de spécifier une carte bancaire ou un service tel qu’Apple Pay. Il est préférable de ne pas utiliser d’argent liquide dans un taxi, car le conducteur peut ne pas avoir de monnaie.

>>> Comment tirer parti au maximum de votre première heure à Moscou

Lors du paiement, le montant du voyage est déterminé à l'avance et débité par le service, et non par le conducteur. Il ne pourra donc pas demander un montant supérieur au coût réel du voyage.

Éviter les « taxis sauvages »

Le plus souvent, ils vous attendent dans des endroits très fréquentés – près des stations de métro, les passages souterrains, et surtout dans les gares et les aéroports. Ce sont ces gars qui vous guettent à la sortie et répètent sur un ton monotone : « Taxi, taxi, taxi ». Dans de rares cas, ils peuvent même se comporter de manière agressive - attraper votre valise, soi-disant pour vous aider, mais en fait - vous obliger à utiliser leurs services prohibitifs.

Dans le meilleur des cas, ces chauffeurs demanderont un prix beaucoup plus élevé que le prix réel, au pire, ils vous détrousseront purement et simplement. En novembre 2019, un chauffeur de taxi a volé un responsable de la qualité de Mercedes-Benz arrivé à Moscou en provenance d'Allemagne. Le client avait commandé un taxi pour aller de l'aéroport à son hôtel. Arrivé à destination, il a demandé d'attendre quelques minutes pour aller au hall de l'hôtel. De là, il a vu la voiture partir avec ses affaires.

Ne comptez pas sur le compteur

C’est de cette façon que les touristes se font le plus souvent duper. En montant dans un taxi, le chauffeur nomme un montant. Mais à la fin du voyage, il montre un compteur affichant des chiffres astronomiques, évoque les embouteillages et le coût élevé des taxis à Moscou, puis propose son terminal pour un « paiement pratique » par carte. Le touriste insère sa carte et un montant énorme est débité de son compte.

Si cela arrive avec un chauffeur privé, notez le numéro de plaque de la voiture et contactez la police.

>>> Dix choses qu'un étranger ne devrait jamais faire en Russie

Si vous êtes la victime d’un chauffeur de taxi commandé via l'application officielle, il est nécessaire de décrire autant que possible la situation au service d'assistance de l'application (disponible en anglais). Toutefois, une telle demande de la part du chauffeur d’un taxi commandé via des applications doit immédiatement vous alerter : dans ce cas, l'argent est débité automatiquement, sans terminal, et le montant ne peut pas changer en cours de route.

Choisir l’heure et l’endroit

À Moscou, le coût du voyage dépend directement de l’heure, de l'adresse, du lieu où doit vous conduire votre taxi, et même de la météo.

Les experts de Yandex.Taxi conseillent dans leur blog officiel de ne pas voyager le matin de 8h30 à 8h45 et le soir de 18h00 à 18h50.

Une autre heure de pointe commence le vendredi ou le samedi soir à 22h00 et se poursuit jusqu'à 03h00. Ceci est lié au fait qu’à ce moment-là, les gens vont en soirées, dans des clubs et des bars, ou rentrent chez eux.

Dans ces cas, il est préférable de réserver une voiture 15 à 20 minutes à l’avance ou d’attendre la fin des heures de pointe.

>>> Pourquoi en Russie est-il plus avantageux de prendre un taxi plutôt que d'utiliser sa voiture?

Il est également utile de planifier les voyages à l'avance s'il pleut ou s'il neige. Dans ce cas de figure, il y a plus de commandes, moins de voitures libres et le prix est beaucoup plus élevé.

De plus, le prix du voyage dépend de l'endroit où le chauffeur doit aller chercher le client. Par exemple, le prix peut diminuer de 100 roubles (1,5 euro) si la voiture vient vous chercher non pas à l'adresse précise où vous vous trouvez, mais dans une rue voisine. Certaines applications suggèrent à partir de quel point il est plus économique de commander un taxi.

Dans cette autre publication, nous vous expliquons ce qu'il faut faire si vous êtes arrêté par la police en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies