Quatre façons de se battre légalement en Russie

Pourquoi risquer d'être arrêté et jeté en prison quand vous pouvez visiter ces communautés de combattants russes et vous faire assommer en tout légalité?

Strelka Street Fight Championship

Strelka est l’une des communautés de combat les plus démocratiques et les plus dynamiques de Russie actuellement. Tout a commencé lorsque l’ancien combattant légendaire de MMA Fedor Emelianenko a pris sa retraite et a décidé de créer un nouveau championnat amateur à partir de zéro.

Et l'idée a fait son chemin. Le club de combat Strelka est devenu l’une des communautés de combat les plus populaires et les plus regardées sur l’Internet russe. Elle a connu une croissance rapide et s'est développée dans de nombreuses villes à l'intérieur et à l'extérieur du pays.

Les règles sont simples : pas de rounds ; un ring improvisé en sable ; le combat ne s'arrête que lorsqu'un des adversaires se rend ou ne peut plus continuer.

>>> Faites la connaissance des cinq combattants de MMA les plus craints de Russie

C’est un spectacle exaltant et beaucoup s’accordent à dire qu’il est amusant d’y combattre. Les étrangers sont les bienvenus. Sauf si on organise ici un tournoi majeur (et parfois même lors des tournois majeurs), des bagarres spontanées peuvent se produire, un membre du public pouvant se porter volontaire pour se battre dans le ring, et ceux qui sont venus au début en tant que spectateurs peuvent finir par entrer dans le ring.

Malgré la nature violente de ces rassemblements, un environnement amical et sûr y prévaut toujours.

Vous pouvez vous inscrire à l'avance pour un combat ici.

Battle for Hype

Il s’agit d’un championnat amateur de style MMA produit par le célèbre blogueur géorgien-russe Amiran Sardarov pour YouTube.

Il n’est pas aussi démocratique que Strelka, car il est spécialisé dans les combattants qui ont déjà une présence en ligne notable (d’où le nom du championnat), bien que des personnes ordinaires puissent également être invitées. Les règles de combat diffèrent également : deux rounds de quatre minutes chacun avec la possibilité d'un troisième round en cas d'égalité. Il est moins ouvert à tous que Strelka et plus orienté sur YouTube, ce qui le rend moins authentique.

Contrairement à Strelka, l'inscription préalable est obligatoire pour participer à un combat. Pour vous inscrire, cliquez ici.

>>> Ces cinq gestes que seuls les Russes comprennent

Championnat de Russie de gifles

La Russie entière a appris l'existence de ce « sport » étrange en 2018, après la tenue du championnat russe de gifles à Krasnoïarsk, qui a transformé un agriculteur de 28 ans originaire de cette ville sibérienne, Vassili Kamotski, en phénomène sur Internet. L’homme de 168 kg a « anéanti » ses adversaires un à un et a remporté le prix principal, soit un montant de 466 dollars (421 euros).

Depuis lors, les concours russes de gifles se sont multipliés sur YouTube. Le blogueur susmentionné produit maintenant le spectacle Faces of Stone (« Visages de pierre »), où tout le monde peut essayer de battre l’agriculteur Vassili, champion de gifles en titre, à son propre jeu.

L'inscription au tournoi est également ouverte aux étrangers. Cliquez ici pour faire un essai et assurez-vous de cocher l’option « Каменные лица » (Visages de pierre) dans la première question du formulaire d’inscription.

Combat « Mur contre mur »

Ce « passe-temps » russe traditionnel est devenu connu aux États-Unis lorsque Snoop Dogg a publié une vidéo des jeux annuels organisés dans le village d’Atmanov Ougol, dans la région de Tambov. « Pas de pistolets, seulement des mains », commente le rappeur sur la vidéo.

>>> Top-5 des armes d’autodéfense sorties en 2018

La bataille « Mur contre mur » (« Стенка на стенку »), où deux groupes d’hommes se battent pour chasser leurs adversaires d’une zone délimitée, est un divertissement populaire lors de nombreuses festivités organisées dans toute la Russie.

Parfois, ces événements nécessitent une inscription, mais d'autres non. Consultez régulièrement ce site Web (et d'autres sites Web et publications qui annoncent des événements et des festivals) pour connaître les « batailles » à venir. Portez une attention particulière à la fête de Maslenitsa à la fin du mois de février : les combats « Mur contre mur » sont un must de cette fête russe.

Qui sont ces gens que les Russes perçoivent comme des héros ? Nous répondons à cette passionnante question dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies