Comment le buzz autour des incendies en Sibérie en a fait une priorité pour la Russie

Service aérien de protection des forêts
Suite à une vaste médiatisation, les autorités se sont résolues à combattre les flammes.

Cet été, la Sibérie et l’Extrême-Orient russe sont en proie à d’immenses feux de forêt. Les flammes se sont en effet propagées sur près de 3 millions d’hectares (soit la superficie de la Belgique), tandis que la fumée a enveloppé de nombreuses grandes villes du pays. Un phénomène visible même depuis l’espace.

Malgré l’ampleur du désastre, la nécessité d’éteindre les incendies a fortement fait débat tant au sein des autorités que du public.

Le buzz dans les médias de masse a toutefois attiré l'attention sur le problème et a fait pencher la balance en faveur de ceux qui préconisent une approche proactive de la lutte contre les feux de forêt.

Le président russe Vladimir Poutine a par conséquent demandé aux militaires de se joindre aux efforts des pompiers locaux et le gouvernement s'est engagé à allouer 6 milliards de roubles (81,825 millions d’euros) à cette cause.

Vue de zones incendiées depuis un avion Il-76 du ministère de la Défense dans la région de Krasnoïarsk

Lire aussi : Les catastrophes naturelles les plus dévastatrices de la Russie contemporaine

Des avions et des hélicoptères sont ainsi actuellement en opération pour éteindre les flammes. Les militaires ont par exemple acheminé 10 avions Il-76 et 10 hélicoptères à l'aéroport de Krasnoïarsk pour combattre les incendies.

Épaisse fumée dans la ville de Tchita, capitale de la Transbaïkalie, en Sibérie orientale
Vue de Krasnoïarsk

Un avion An-26 a également décollé de l'aéroport d'Irkoutsk avec pour mission surprenante de provoquer artificiellement la pluie dans la région en répandant de l'iodure d'argent, un composé inorganique, dans les nuages.

Avion amphibie polyvalent Be-200 durant une formation de lutte anti-incendie à Novorossiïsk

Le Be-200, un célèbre hydravion, est lui aussi impliqué dans la lutte anti-incendie.

Un avion Il-76 engagé dans l'extinction des feux de forêt à l'aéroport Emelianovo de Krasnoïarsk

En parallèle, des centaines de vidéos et de photos à ce sujet continuent à apparaître sur les réseaux sociaux.

Extinction des flammes à l'aide de terre

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi la Russie a tant tardé à réagir face à cette catastrophe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies