Pourquoi la Russie rappelle-t-elle ses réservistes dans l'armée?

Alexandr Kryazhev/Sputnik
Dans les mois à venir, des milliers d'hommes de toute la Russie quitteront les bancs de l'université et leurs bureaux confortables pour des lits de casernes.

Le président russe Vladimir Poutine a signé le 19 mars un décret appelant pour une période de rappel les citoyens du pays figurant dans la réserve.

« L'objectif principal est de compléter les compétences que les gens ont pu oublier après la fin du service militaire et des chaires militaires, et ce n’est en aucun cas une préparation à une guerre totale ou à une opération militaire dans un pays du tiers monde », a déclaré Dmitri Safonov, ancien analyste du journal russe Izvestia.

Chaque année, le président signe un décret appelant pour une période de rappel des citoyens russes réservistes aptes au service militaire. Pendant une période pouvant aller jusqu'à deux mois, environ 5 000 personnes échangent ainsi leur vie civile contre la discipline militaire.

Lire aussi : Trois jours dans les Forces spéciales, ou comment survivre dans l'armée russe

« Il peut s'agir d'étudiants en cours finaux dans des universités avec des chaires militaires et de personnes qui possèdent des spécialités et des compétences qui manquent actuellement dans les forces armées, et qui sont urgemment nécessaires pour des événements de grande envergure. Par exemple, lors des grandes manœuvres de l'année dernière Zapad-2017, en plus du personnel militaire actif, des jeunes gens qui vivaient près des zones d'entraînement ont été impliqués », a déclaré l'expert.

Selon lui, les troupes affichent aujourd'hui une pénurie aiguë de programmeurs et de personnes ayant des compétences informatiques similaires. Et comme les troupes reçoivent beaucoup de matériel de haute technologie, de plus en plus de spécialistes hautement qualifiés sont nécessaires à la fois pour travailler avec le matériel et pour son entretien.

Les « réservistes » seront impliqués dans tous les types d'activités militaires en parallèle avec leurs spécialités professionnelles. Ils devront réaliser des marches forcées et iront sur le terrain d'entraînement. Certains étudieront, pendant que d’autres affineront leurs compétences de tir au pistolet, au fusil automatique et au fusil de sniper.

Lire aussi : «Servir à la place d'un autre»: comment était organisée l'armée russe d'autrefois

En outre, les « techniciens » doivent s'occuper de l'entretien des véhicules de transport de fret et blindés.

« Une personne doit être prête en cas de guerre à effectuer la tâche assignée. Ici, les personnes ayant des compétences techniques devront s’occuper de la conduite et de l'entretien des chars, des véhicules de transport de troupes et des systèmes d'artillerie. Certains, peut-être, devront aller sur le terrain d’entraînement à bord de tels engins », a déclaré l'expert.

Comme le soulignent les experts militaires, de tels événements ont lieu, en premier lieu, afin que les gens se souviennent ce que signifie défendre la patrie.

Qui peut retourner dans l'armée

Tout citoyen de la Fédération de Russie qui se trouve dans la réserve des forces armées peut recevoir une convocation. En fait, il peut s'agir de n'importe quel homme de moins de 60 ans.

Lire aussi : Acheter un uniforme de l’armée russe, bientôt une réalité!

« En temps de paix, de telles situations n’ont encore jamais eu lieu, bien que selon la loi cela soit hypothétiquement possible. Fondamentalement, ils appellent des soldats et des officiers subalternes réservistes. Habituellement, ce sont les personnes de moins de 30 ans. Ils ne prennent pas les gens plus âgés - il y a assez de jeunes », a déclaré Viktor Mourakhovski, rédacteur en chef du magazine Arsenal de la Patrie, à Russia Beyond.

Selon lui, les « réservistes » les plus demandés, outre les programmeurs, sont les membres des unités de fusiliers-motocyclistes, des forces côtières et de missiles, ainsi que du génie et des services de transmissions. Mais il convient de le souligner, on ne « rappelle » pour deux mois que ceux qui sont nécessaires à ce moment particulier ou les étudiants d’universités possédant des départements militaires, qui sont censés suivre une formation dans diverses unités militaires.

En même temps, les participants aux rappels, qui sont arrachés à leur bureau et à leur entreprise, reçoivent une indemnité journalière de 8 à 10 dollars, ainsi que leur salaire mensuel moyen sur le lieu de travail. « C'est un bon bonus pour les résidents de la campagne profonde russe, où un bon salaire mensuel moyen est, selon le niveau d'aujourd'hui, d'environ 500 dollars par mois. Je souligne que la somme est convertie au taux du dollar d'aujourd'hui », a-t-il dit.

Lire aussi : Amazones modernes: pourquoi les femmes rejoignent-elles l'armée russe?

En outre, les participants au rappel peuvent obtenir des grades militaires si leur prestation est appréciée.

« Il n'y a aucune responsabilité criminelle pour ceux qui ne comparaissent pas après avoir reçu leur convocation - seulement un avertissement administratif ou une amende allant jusqu'à 10 dollars », a-t-il ajouté.

Saviez-vous, ce qui peut vous arriver si vous servez dans l'armée russe ? Un journaliste de Russia Beyond partage ici son expérience personnelle de service dans l'armée.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies