Avant et après: à quoi ressemblait Moscou il y a cent ans et maintenant

Uwe Brodrecht (CC BY-SA 2.0); mosfo.ru
Il existe encore de nombreux recoins de la capitale où l'on peut plonger dans le passé, des maisons en bois du XIXe siècle y étant toujours sur pieds. Néanmoins, l'apparence la ville a tellement changé au fil du temps qu’elle est devenue méconnaissable.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Colline des moineaux (1906)

Maintenant, c'est un endroit à la mode pour la promenade. On y trouve un quai bien équipé avec cafés, le tout très proche de l'Université d’État de Moscou. Il y a cent ans, il y avait ici un village et une rive déserte.

Tchistié Proudy (fin du XIXe - début du XXe siècle)

Jadis, ces étangs du centre de Moscou étaient appelés « sales » et étaient en effet très sales, mais au XVIIIe siècle ils ont été nettoyés et depuis ce moment, les Moscovites les appellent « Étangs propres » et adorent se promener ici : en été on y fait de la barque, en hiver du patin à glace.

Le Kremlin. Vue depuis la cathédrale du Christ-Sauveur (1871)

Le Kremlin est toujours le même, mais le reste des bâtiments et même les ponts ont été modifiés ; la cathédrale du Christ-Sauveur elle-même, d'où la photo a été prise, a été démolie par le gouvernement soviétique et n'a été reconstruite que dans les années 1990.

Rue du pont Kouznetski (1885)

Autrefois, il y avait ici le pont en pierre Kouznetski surplombant la rivière Neglinnaïa. Mais au début du XIXe siècle, la rivière a été « cachée » dans un tuyau, et le pont avait donc déjà disparu il y a cent ans. Mais à l’époque comme maintenant, on y trouve des centres commerciaux et des restaurants.

Boulevard Petrovski (fin du XIXe - début du XXe siècle)

Saviez-vous que des tramways à deux étages parcouraient jadis Moscou ? Certes, ils n'ont pas existé longtemps – ils déraillaient et ils n'étaient pas sûrs.

Place Rouge (1895)

Eh bien, il y a peu de changements sur la place Rouge... peut-être, le mausolée !

Descente Vassilievski (1898)

La descente Vassilievski est une continuation directe de la place Rouge, qui mène au quai de la rivière Moskova. La cathédrale Saint-Basile le Bienheureux n'est pas entrée dans le cadre - mais en fait, elle se trouve juste à droite.

Quai du Kremlin (1915)

Les tramways ne circulent plus le long du Kremlin, mais les voitures sont plus souvent dans les bouchons qu’en mouvement.

Rue Tverskaïa (fin du XIXe siècle)

Dans les années 1930 et 1940, Staline a mis en œuvre le « plan directeur pour la reconstruction de Moscou », qui comprenait un développement résidentiel de masse, la construction de ponts et la création du métro. De plus, il était nécessaire d'agrandir considérablement la rue principale de Moscou - Tverskaïa (à l'époque soviétique, elle s'appelait rue Gorki) : de nombreuses maisons ont été démolies et certaines ont littéralement déménagé...

Lire aussi : Les expériences inédites des architectes soviétiques 

Vieil Arbat (début du XXe siècle)

Depuis 1908, un tramway électrique a commencé à parcourir la rue Arbat, et avant cela, pendant environ 30 ans, une voiture sur rails était tirée par des chevaux. Maintenant, cette rue est entièrement piétonne. Jadis la vie y battait son plein, de nombreux artistes y logeaient ; désormais, c'est pratiquement un musée en plein air avec des théâtres, des appartements-musées commémoratifs et des monuments.

Allée Kamerguerski et le « Théâtre d’art public » (maintenant le Théâtre Tchekhov), 1902

Le théâtre, où le célèbre Stanislavski a mis en scène les pièces de Tchékhov, est toujours populaire, et rassemble le beau-monde de Moscou ; la rue est devenue piétonne et à la mode - avec de nombreux restaurants et terrasses d'été, ainsi qu'un éclairage et des décorations de rue incroyables toute l'année.

Quai Frounze (1912)

Selon le plan directeur de Staline, le quai était conçu comme une vitrine permettant d’entrer dans la capitale, des immeubles d'élite ont été construits, ainsi que le bâtiment du ministère de la Défense. La cathédrale du Christ-Sauveur est visible au loin.

Dans cet autre article, nous vous narrons la fascinante histoire de la place Rouge. Saviez-vous qu’autrefois s’y trouvait une fosse aux lions ?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies