Si les plus grands personnages historiques russes formaient une équipe de foot

Natalya Nosova
Imaginez Léon Tolstoï en défenseur central têtu et passionné, et le premier homme dans l'espace attaquant les buts adverses. Qui pourrait résister à l'assaut d'une telle équipe?

Le jour du coup d'envoi du Mondial 2018, les supporters russes sont pleins d'espoir et d'anxiété face aux résultats en demi-teinte de leur équipe nationale. D'octobre 2017 à mai 2018, l'équipe n'a remporté qu'une seule rencontre sur sept (contre la Corée du Sud) et l'entraîneur-chef Stanislav Cherchesov fait face à de sévères critiques. Des problèmes profondément enracinés brident l'expansion du football russe, affirment les experts.

Étant donné qu'en Russie nous croyons toujours en nos gars, nous avons décidé de rêver un peu et de créer une équipe complètement fictive mais puissante comprenant ceux qui ont fait la gloire de la Russie à travers l'histoire : pas sur le terrain de football, mais dans différentes sphères de la vie, de la politique aux beaux-arts. Et bon Dieu, cela aurait été une équipe d'enfer.

Gardien de but - Pierre le Grand

Imaginez un vrai tsar comme dernière ligne de défense. Pierre le Grand, qui a vaincu l'Empire suédois et fait de la Russie une puissance européenne, sait ce que signifie tenir ses positions. Compte tenu de son physique impressionnant et de son charisme robuste (pas de problèmes avec les défenseurs, même s'il pourrait bien en exécuter quelques-uns), Pierre ferait un excellent gardien, surtout lors des matchs contre la Suède.

Petit guide urbain: Tirer le meilleur de votre voyage en Russie pour la Coupe du Monde

Centre arrière: Léon Tolstoï

Souvent considéré comme la pierre angulaire de la littérature russe, Tolstoï étonne et submerge - c'est ce qu'il ferait avec les adversaires. De plus, il a toujours cherché à rester en forme, en développant même sa propre séance d'entraînement physique. Il serait tout aussi difficile de percer les lignes de défense de cette équipe que de venir à bout des quatre volumes de Guerre et Paix.

Centre: Mikhaïl Lomonossov

Le « De Vinci russe » - ce brillant scientifique du XVIIIe siècle est un homme aux mille talents. Mikhaïl Lomonossov était aussi un type « hardcore », un paysan du nord de la Russie qui se rendit seul à Moscou à l'âge de 16 ans. Plus dur que ça, tu meurs. Un jour, il a même tabassé deux voyous qui essayaient de le détrousser. Ce n'est pas ce qu'on lui demande sur le terrain, mais combiner compétences et bravoure est une bonne qualité pour un défenseur.

Arrière gauche: Vassily Kandinski

Les latéraux doivent combiner des compétences de défense et d'attaque, couvrant tout le flanc, et il faut un certain talent artistique pour mener à bien une telle mission. Si quelqu'un peut s'acquitter correctement de cette mission, c'est Mr. Avant-Garde, un homme qui a non seulement propulsé l'art russe, mais aussi l'art mondial, à un tout autre niveau. Les tactiques innovantes de cet artiste seraient tout aussi surprenantes et décisives sur le terrain que sur ses toiles.

Arrière droit: Piotr Tchaïkovski

Tout ce que nous avons dit à propos de Kandinski s'applique à Piotr Tchaïkovski, l'un des plus grands compositeurs russes. Ses grands travaux de génie tels que le Lac des Cygnes et Casse-Noisette, ont porté la musique classique russe à un niveau inédit, combinant l'esprit slave et le génie occidental. Imaginez à quel point il protégerait avec grâce le flanc de son équipe.

Milieu défensif: Dmitri Mendeleïev

Ceci est peut-être la position la plus importante sur le terrain en termes de connexion entre la défense et l'attaque, assurant ainsi l'équilibre. Cela nécessite une approche systématique. L'homme qui a formulé la loi périodique et créé le tableau périodique des éléments possède de telles qualités. Avec sa barbe impressionnante et son esprit scientifique, Mendeleïev empêcherait l'adversaire de déstabiliser son équipe.

Milieu défensif: Anton Tchékhov

Si les compétences d'attaque de Tchékhov étaient aussi bonnes que sa capacité à écrire des histoires et des pièces perspicaces, alors les défenseurs adverses n'auraient tout simplement aucune chance. Avec des mouvements aussi nets que son humour, l'auteur classique ferait un merveilleux meneur de jeu en profondeur, soutenant les attaquants avec des passes brillantes.

Milieu défensif: George Balanchine

Jouer à l'étranger peut être utile pour les footballeurs, et le chorégraphe George Balanchine le sait mieux que quiconque. Il a passé plus de la moitié de sa vie à l'étranger, fuyant l'URSS dans les années 1920 et créant des ballets aux États-Unis. Il avait l'habitude de dire à ses ballerines: « Ne vous demandez pas pourquoi vous le faites. Il suffit de faire les mouvements ». Une phrase qui semble bien s'appliquer au football - Balanchine ferait un grand milieu de terrain, transformant les attaques en œuvres d'art extraordinaires.

Ailier gauche: Vladimir Lénine

L'héritage de Lénine reste controversé en Russie et certains anti-communistes pourraient le huer, mais cet homme est génial pour bouleverser le cours du jeu et saisir les opportunités. Lénine écraserait les défenseurs comme ses adversaires politiques - un vrai révolutionnaire sait comment attaquer. Et évidemment, il serait ailier gauche.

Lire aussi : Dix restrictions imposées par la Russie lors de la Coupe du Monde 2018

Ailier droit: Iouri Gagarine

Un ailier nécessite vitesse et bravoure, et en tant qu'homme qui a été le premier à voler dans l'espace en 1964, Gagarine est à la hauteur de cette position. Le courageux pilote, désireux de servir son pays et d'explorer l'inconnu, aurait aussi été un grand attaquant. On pouvait difficilement devancer Gagarine sur son flanc.

Attaquant central - Alexander Souvorov

L'histoire militaire russe connaît beaucoup de commandants habiles, mais le généralissime Souvorov, qui a servi pendant 54 ans et n'a jamais perdu une seule bataille majeure, est sans égal parmi eux. Ses compétences en attaque sont brillantes, et en 1799 il a mené son armée à travers les Alpes pour vaincre l'ennemi. Ainsi, il n'est pas surprenant qu'on lui confie le poste d'attaquant, chargé de faire mordre la poussière à l'adversaire.

Découvrez en outre notre guide ultime des fans de foot russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies