Riajenka: cette boisson lactée à saveur de caramel que tous les Russes adorent

Victoria Drey
N'ayez pas peur de son nom étrange – essayez ce yaourt au four traditionnel slave avec une saveur de caramel unique.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La riajenka est l'un des produits laitiers russes les plus délicieux. Son goût ne ressemble à rien d'autre – il s'agit d’un produit fermenté, mais pas du tout acide. Au contraire, le goût de la riajenka est très doux, crémeux et même légèrement sucré. Selon la consistance, qui peut être liquide ou plutôt épaisse, elle est un croisement entre une boisson et un dessert.

Personne ne sait avec certitude quand et par qui a été inventée cette recette unique pour la première fois, mais il est très probable qu'elle provienne d'Ukraine, puis s'est répandue dans toute la région slave. Le nom « riajenka » viendrait du vieux mot « priajit », signifiant « cuire au four », et est associé au processus de sa préparation. Dans l'ancienne Russie, le lait et la crème étaient mélangés dans des pots en terre spéciaux et laissés au four à feu doux pendant des heures jusqu'à ce que la riajenka s'épaississe suffisamment.

>>> Plaisirs lactés: petit guide des produits laitiers de Russie

Cette boisson lactée est préparée à partir du lait dit « cuit au four », assez courant en Russie, mais peu connu dans les pays non slaves. Elle est cuisinée en faisant bouillir du lait à feu doux pendant plusieurs heures. Aujourd'hui, la riajenka peut être achetée presque partout en Russie, bien que certains préfèrent encore faire cuire le lait eux-mêmes. Si vous n'avez jamais goûté de riajenka, imaginez du lait de vache ordinaire avec un soupçon de saveur et de couleur caramel. Cet arôme étonnant sans édulcorant ajouté provient de sucres naturels qui se forment dans le lait bouillant.

Pour moi, la riajenka est le meilleur dîner tardif, petit-déjeuner et même déjeuner. C'est un produit vraiment sain et très pur sans aucune bactérie extérieure. Un autre grand atout est qu’il s’agit en lui-même d’un ingrédient de cuisson idéal. Ma grand-mère m'a ainsi appris à utiliser de la riajenka au lieu du lait, du yaourt ou du kéfir dans les crêpes et les gaufres, et c'est devenu l'un de mes secrets de pâtisserie. Croyez-le ou non, depuis lors, on me demande constamment ce qui rend mes produits de boulangerie si spéciaux. La riajenka, de prime abord, pourrait sembler assez difficile à préparer, mais c'est un plat très simple – il suffit de rassembler tous les ingrédients, de prendre 10 minutes pour la cuisiner et de l'oublier pendant plusieurs heures le temps qu'elle fermente.

Ingrédients :

  • 1 litre de lait cuit
  • 3 cuillères à soupe de crème fraîche

Préparation :

Si vous ne trouvez pas de lait cuit dans votre épicerie locale, vous pouvez le préparer à partir de lait ordinaire. Versez le lait dans une casserole et amenez-le à ébullition. Ensuite, mettez le lait chaud au four, laissez-le à l'intérieur à 100°C pendant 5-6 heures jusqu'à ce qu'une croûte brun doré se forme sur le dessus. Tout ce que vous avez à faire est de retirer la croûte et de savourer votre lait cuit à saveur de caramel.

Pour préparer la riajenka, chauffez le lait cuit à 35-40°C dans une casserole.

Prenez environ 3 cuillères à soupe de crème fraîche et mélangez-la avec 100ml de lait chaud cuit jusqu'à ce qu'elle obtienne la texture lisse. Voici votre zakvaska – une base fermentée qui transforme le lait en riajenka.

Versez la zakvaska dans la casserole avec le reste du lait chaud et mélangez jusqu'à obtention d'une consistance homogène. Mettez la riajenka dans des pots en verre et laissez à température ambiante en recouvrant d’un torchon. Attendez que la riajenka s'épaississe – généralement entre 4 et 10 heures, mais il est préférable de la vérifier toutes les heures. Dès que vous remarquez que la riajenka s'est épaissie, mettez-la au réfrigérateur et laissez-la refroidir. Si vous laissez la riajenka à température ambiante trop longtemps, elle devient acide.

La texture de la riajenka dépend de la quantité de crème fraîche. Plus la crème fraîche est épaisse, plus la riajenka l’est aussi. Personnellement je la préfère légèrement croustillante sur le dessus et collante à l'intérieur.

Priatnovo appetita !

Dans cet autre article, découvrez notre recette de la soupe okrochka au kéfir, une autre boisson au lait fermenté très populaire en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies