Gretchotto: une kacha russe à la saveur italienne

Yulia Mulino
Le risotto au sarrasin est un bon exemple de mariage entre les traditions culturelles russes et italiennes, qui surprendra agréablement les gourmets des quatre coins du monde.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les cuisines russe et italienne semblent très différentes ; cependant, les apparences sont trompeuses. Du moins, avec mon mari italien, nous avons réussi à trouver beaucoup de points communs. Au début de notre relation, je ne cuisinais pas. Mon gastronome d’époux ne me croyait pas capable de préparer correctement des plats italiens. De l’autre côté, il n’avait pas une grande confiance en la cuisine russe

Néanmoins, grâce à mes compétences culinaires décentes, j'ai pu apprendre beaucoup avec ma famille italienne. Des ingrédients inhabituels, des combinaisons de goûts originales, des techniques différentes - tout cela constituait un nouveau monde culinaire pour moi. En fin de compte, j’y suis parvenue. De plus, j'ai appris à combiner les traditions culinaires russes et italiennes. Par exemple, mélanger des ingrédients russes avec des techniques italiennes.

Un exemple frappant est le risotto au sarrasin, ou gretchotto. Ce nom est une synthèse du mot russe pour sarrasin, « gretchka », et du « risotto » italien. Reine de la table en Russie, la kacha (« porridge » ou gruau de céréales) ressemble au risotto avec sa structure crémeuse.

>>> Sept types de bouillie russe pour bien commencer la journée 

Ce plat est devenu une excellente solution pour présenter l’idole gastronomique nationale russe, le sarrasin, à mon mari italien d’une manière qui lui était familière. Et le succès a été au rendez-vous !

J'ai choisi des cèpes comme ingrédient principal car ils se marient parfaitement avec le sarrasin et car ce sont les champignons préférés de mon époux. De plus, ma grand-mère cuisinait de la kacha de sarrasin avec des champignons secs pendant les périodes de jeûne religieux, et je voulais donc également apporter cette tradition dans notre famille.

Il y a certains aspects à considérer pour réussir le gretchotto. Premièrement, il est important de choisir le bon sarrasin. Il doit être brun et grillé ; aucun grain vert ne fera l'affaire. Deuxièmement, le met doit être crémeux. Assurez-vous donc d'avoir suffisamment de bouillon, de beurre et de fromage. Et n'oubliez pas l'Amour comme ingrédient principal !

Ingrédients (pour deux portions) :

  • sarrasin brun (grillé) - 125 gr
  • cèpes (surgelés) - 200 gr
  • cèpes (secs) - 3-4
  • oignon - 1
  • carotte - 1
  • ail - 3 gousses
  • céleri - 1
  • beurre - 100 gr
  • vin blanc - 50 ml
  • fromage (dur) - 150 gr
  • huile d'olive
  • feuilles de laurier
  • sel
  • poivre noir
  • persil

Préparation :

Pour préparer le bouillon, lavez les cèpes surgelés. Pelez une carotte et coupez-la en gros morceaux. Mettez le céleri, la carotte, une moitié d'oignon, de l'ail, une feuille de laurier, du poivre noir et du sel dans une casserole. Remplissez la casserole d'eau et placez-la sur la cuisinière. Une fois que l’eau commence à bouillir, baissez le feu et couvrez.

Prenez quelques cèpes secs et réduisez-les en poudre.

Dans une autre poêle, faites revenir un demi-oignon et l'ail avec des cèpes secs dans une généreuse quantité d'huile d'olive à feu moyen jusqu'à ce qu'ils soient tendres et dorés.

Ajoutez le sarrasin et remuez constamment pendant 2 à 3 minutes.

Augmentez le feu et ajoutez le vin - il va arriver à ébullition et éclabousser, alors soyez prudent ! Continuez à remuer jusqu'à ce que le vin soit absorbé.

Ajoutez un peu de bouillon chaud et continuez à remuer jusqu'à ce qu'il soit absorbé par les grains de sarrasin.

Continuez à ajouter le bouillon jusqu'à ce que le sarrasin devienne mou ; ce processus prendra environ 15 à 20 minutes. (Basez-vous sur la consistance que vous souhaitez donner au gretchotto).

Pendant la cuisson du gretchotto, placez les cèpes bouillis dans une poêle chaude avec une gousse d'ail, un peu de beurre et une feuille de laurier. Ajoutez quelques champignons au sarrasin. Mettez le reste de côté pour servir.

Une fois le risotto au sarrasin prêt (comme décrit ci-dessus), baissez le feu et mélangez le persil, le fromage, le bouillon, le beurre et l'assaisonnement de sel et de poivre. Remuez votre gretchotto pendant encore 1 à 2 minutes.

Servez le gretchotto chaud, garni des cèpes restants, du fromage, de poivron rouge et d'un peu d'huile d'olive.

Priatnogo appetita !

Pourquoi les Russes sont-ils fous du sarrasin ? Trouvez la réponse dans cette publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies