Trucs et astuces pour préparer une confiture d'églantier à la russe

Legion Media
Saisissez l'occasion de vous réchauffer avec cette confiture à la fois sucrée et saine, si rare, mais si précieuse à avoir chez soi!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

À la fin de l'automne, les baies d’églantier nous dardent des regards timides au milieu les buissons sans feuilles, réjouissant nos yeux de leurs couleurs rouge vif. Si dans les villes, il est difficile de trouver ces baies, mais à la campagne, c’est un jeu d’enfant.

Je me souviens encore de l'époque où j'étais enfant. Quand je tombais malade, ma mère versait une cuillerée de sirop d'églantier épais et foncé dans une petite bouteille achetée à la pharmacie et m’en donnait à boire - parfumé et sucré, le sirop était presque comme du miel. Aujourd’hui, je vous propose de faire des stocks de petits pots de confiture d'églantier savoureuse et saine pour l'hiver, que vous pouvez ouvrir à chaque fois que vous vous sentez enrhumé ou si vous voulez simplement renforcer votre système immunitaire.

Les églantiers sont connus pour leur riche teneur en vitamines A, E et C et sont particulièrement bénéfiques pour la prévention du rhume et de la grippe, car ils aident à combattre les maladies. C'est pourquoi la confiture d'églantier est considérée comme l'une des plus saines et, lorsqu'elle est correctement préparée, elle n'est pas moins délicate et savoureuse que les autres types de confiture de baies.

Quatre conseils pour cuisiner la meilleure confiture de n'importe quel fruit ou baie.

1. Une confiture idéale ne peut être préparée qu'à partir de fruits de même maturité. N'oubliez pas que les baies mûres sont plus douces, plus sucrées et plus colorées.

>>> Sept confitures incroyables venues des régions russes

2. Le deuxième facteur important concerne les ustensiles de cuisine que vous choisissez. Ne prenez pas de casseroles en cuivre ou en aluminium. Une option idéale est une casserole en émail, mais vous pouvez également utiliser des casseroles en acier inoxydable. Pour éviter que la confiture ne brûle, privilégiez les marmites à fond plat et épais et remplissez-les à environ un tiers pour que les baies bouillent uniformément.

3. Troisièmement, certains fruits nécessitent une pré-cuisson. Les gros fruits tels que les pommes et les poires doivent être échaudés ou bouillis pendant une courte période dans de l'eau bouillante avant la cuisson. Afin d'éviter que les abricots et les prunes ne bouillent trop, ils doivent être trempés pendant 5 minutes dans une solution de soude. Afin de conserver la forme des baies et des fruits à peau dure (prunes, groseilles à maquereau, poires, etc.) afin que leur peau n’éclate pas, percez-la avec un cure-dent à plusieurs endroits avant la cuisson.

4. Dernier élément clé, mais non le moindre, la capacité àdéterminer l'état de préparation de la confiture. Mettez un peu de confiture dans une cuillère àcafé et placez-en une goutte sur ongle. Si la goutte reste ronde et ne change pas de forme, cela signifie que la confiture est prête.

Comme l'a dit un jour Anton Tchekhov : « La connaissance n'a aucune valeur si vous ne la mettez pas en pratique ». Je suggère donc de passer maintenant au processus de préparation d'une confiture d'églantier.

>>> Quels remèdes naturels russes seront les véritables alliés de votre système immunitaire?

Ingrédients :

  • 2 kg d'églantier (avec les graines)
  • 1 kg de sucre
  • 350 ml d'eau

Préparation :

1. Retirez les graines qui se trouvent à l'intérieur de chaque baie d’églantier. Personnellement, je ne les enlève pas, car j’ai cueilli mes baies dans la forêt voisine de mon village. Comme les baies que j'ai cueillies étaient sauvages et minuscules, j'ai décidé de laisser les graines. Mais si vous ne prenez pas d'églantier sauvage, je vous recommande d'utiliser la technique suivante : lavez et séchez les baies d'églantier, puis coupez l'extrémité et la queue de chacune d'elles, ouvrez-la et retirez toutes les graines collantes.

2. Dissoudre le sucre dans de l'eau chaude, porter à ébullition en remuant constamment et verser le sirop chaud dans une grande marmite avec les églantiers dûment traités. Laissez reposer jusqu'au lendemain.

3. Le lendemain, porter à nouveau les églantiers à ébullition, réduire le feu pour laisser mijoter et cuire 5 minutes ou jusqu'à ce que les églantiers soient complètement tendres.

4. Stérilisez les bocaux. Vous pouvez le faire de manière classique avec de l'eau : versez de l'eau bouillante dans un bocal propre, couvrez avec un couvercle et laissez reposer pendant 8 à 10 minutes. Ou stérilisez-les au micro-ondes : versez de l'eau (environ 1,5 cm) dans un bocal propre et mettez-le au micro-ondes pendant 2 minutes.

5. Remplissez les bocaux stérilisés de confiture en laissant un peu d’espace sur le dessus. Essuyez les bords et placez les nouveaux couvercles stérilisés, en veillant à ne pas trop serrer. Couvrez les bocaux avec plusieurs serviettes pour permettre à la confiture de refroidir lentement : au moins 12 heures plus tard, votre confiture d'églantier est prête à être conservée ou consommée.

Priatnovo appetita !

Dans cette autre publication, nous vous expliquons comment boire le thé comme un vrai Russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies