Le thé, cette infusion portée au rang d’art en Russie

Legion Media
Saviez-vous que les Russes préfèrent le thé à la vodka? Servi avec du sucre, du citron ou de la confiture, ils en boivent tous, partout, tout le temps, à n’importe quelle occasion.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les Russes boivent du thé partout et tout le temps

À chaque pays ses pratiques concernant le meilleur moment de boire telle ou telle boisson. Les Italiens, par exemple, ne prennent pas de cappuccinos l’après-midi. Le thé est servi aux Anglais à 17 heures. En Russie, les stéréotypes ont peut-être la peau dure, mais nous évitons (généralement) la vodka le matin.

Néanmoins, lorsqu’on en vient au thé : pas de règles. Les Russes en boivent sans discontinuer, 24h/24. Le thé au petit-déjeuner a toujours plus de succès que le café. Après leur déjeuner, ils s’en resservent une tasse au dessert. Attablés à un café, attendant quelqu’un, ils tournent encore au thé (et demandent qu’on leur rajoute de l’eau tant qu’il y a quelque chose à tirer des feuilles).

Si la soirée est déjà bien avancée, après un lourd repas, une petite tasse ne sera jamais de trop (accompagnée de deux dizaines de petits gâteaux) avant de se glisser au lit.

Lire aussi : Le Caucase, une terre aux saveurs de thé

Les Russes invitent souvent des convives pour un thé

Contrairement aux Anglais, les Russes invitent plus volontiers des gens chez eux – même ceux qu’ils connaissent moins bien – pour le thé. Ils n’hésiteront donc pas à vous inviter : Заходи на чай (« Zakhodi na tchaï » / « Viens prendre un thé »). En effet, il est communément admis que le thé rapproche les gens. C’est une activité presque intime qui peut mener à des conversations captivantes et profondes.

Soyez toujours prêts à recevoir une invitation – et n’oubliez jamais d’amener quelque chose à vos hôtes : biscuits, chocolat, pâtisserie, et pourquoi pas un gâteau préparé par vos soins. Mais jamais rien de trop cher, car vos amis se sentiraient mal à l’aise de ne vous offrir que le thé…

Et si votre venue est prévue depuis longtemps, soyez certain que votre thé ne sera pas en sachet !

Les Russes aiment le thé noir fort avec beaucoup de sucre

Quand il y a beaucoup de monde, on prépare une bonne théière.  Aujourd’hui, plus personne n’utilise vraiment de samovar (un récipient en métal utilisé pour faire bouillir de grande quantité d’eau) au quotidien comme autrefois. S’il en reste un chez eux, ils ne l’utilisent guère plus d’une fois par an.

Voici une petite histoire populaire en Russie : les proches d’un vieillard mourant lui demandent de leur révéler son secret de préparation du thé, c’est le meilleur de toute la rue. « Ne jetez pas les feuilles avant d’en avoir extrait tout ce qu’elles ont à donner », aurait-il dit.

Après des années de famine, de guerre et de pénurie, les anciennes générations adorent boire le thé, fort, et ne jettent jamais les feuilles trop tôt. En réalité, autrefois les gens n’avaient que rarement de véritables feuilles de thé ; c’était une sorte de poudre qu’ils faisaient bouillir au moins cinq minutes, jusqu’à ce que le thé soit littéralement noir.

Les Russes adorent ajouter du sucre. À l’époque soviétique, comme il y avait une pénurie d’aliments sucrés, les Russes croquaient dans un morceau de sucre en buvant du thé, ce qui leur permettait d’ingérer plus de calories. Même maintenant, lorsqu’ils voient un morceau de sucre, ils ne peuvent s’empêcher de le saisir.

Lire aussi : Palais des Thés: ce français ayant réussi à se faire un nom sur le marché russe de l’«or vert»

Les Russes préparent le thé d’hiver tout l’été

Traditionnellement, les Russes consomment leur boisson préférée avec de la confiture préparée à base de baies et de fruits récoltés dans le jardin de leur datcha. Cerises, fraises, mûres, groseilles, cassis, peuplent en effet les potagers russes.

Au moins une fois dans l’été, les Russes s’en vont aussi à la cueillette sauvage. Si la récolte est suffisamment abondante, on en fait des conserves.

La conservation des baies et des fruits sous forme de confiture était d’ailleurs la seule façon de pouvoir en manger au cours de l’hiver, mais aujourd’hui, on les trouve sur les étalages des supermarchés tout au long de l’année. Toutefois, les Russes ont un plaisir tout particulier à consommer les confitures qu’ils ont eux-mêmes confectionnées, et si vous avez la chance d’être invité, peut-être aurez-vous la chance d’y goûter, et qui sait, de même repartir avec un pot.

Ah oui, même par une chaude journée d’été (ainsi qu’au bania), les Russes boivent du thé bouillant.

Le thé, une boisson magique

Beaucoup de Russes croient au potentiel magique du thé. Si vous attrapez froid, on vous conseillera certainement de boire davantage de thé avec du miel et du citron.

En cas de fièvre, c’est au tour de la confiture de framboise de faire baisser la température (et prenez garde de ne pas remettre en question les conseils d’une babouchka !)

En Russie, on rajoute multitude d’autres plantes séchées pendant l’été : de la menthe, de la citronnelle ou du laurier. Elles sont bonnes au goût et pour la santé !

Pour conclure, s’assoir autour d’un thé, c’est prendre une pause, du temps pour se détendre – une pratique plutôt saine, en somme. D’ailleurs, ces traditions manquent aux Russes qui vivent à l’étranger, aussi bien ce moment de relaxation, que les personnes avec qui le boire.

Dans cette autre publication, nous vous expliquons comment boire le thé comme un vrai Russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies