Recette de la plus délicieuse des tartes à la myrtille, reine des forêts russes

Victoria Drey
Cette tarte rapide et facile à faire, à base de pâte au tvorog, ne tardera pas à devenir un incontournable de vos menus familiaux.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Parmi les dizaines de baies traditionnellement appréciées et utilisées dans la cuisine russe, la myrtille est celle qui occupe définitivement la place d'honneur. Ce qui la rend si spéciale, c'est qu’elle pousse exclusivement dans les forêts, ce qui signifie que cette baie est 100% pure et naturelle. C'est pourquoi, avec la fraise des bois, elle a toujours été considérée comme la baie la plus utile et la plus saine depuis l'époque de la Rus’ médiévale. En outre, selon une sagesse slave populaire, une maison avec des myrtilles sur la table n'a aucunement besoin d'un médecin. C'est un peu comme ce qu'on dit en français : « Une pomme par jour éloigne le médecin ».

Dans les forêts russes, la saison des myrtilles est assez brève : en moyenne de juillet à début septembre. Je préfère les cueillir à partir d'août jusqu'à la fin de la saison, car à cette période, elles deviennent beaucoup plus sucrées et riches en goût, contrairement aux myrtilles précoces, qui sont trop aqueuses. Je mange toujours la meilleure moitié de la récolte de myrtilles et ne l'utilise jamais pour la cuisine. Cependant, après ma première tentative de cuisson avec cette baie, j'ai réalisé que les pâtisseries aux myrtilles étaient les meilleures pour ceux qui n'aiment pas les desserts sucrés. Comme elles sont naturellement sucrées et pas du tout acides, les myrtilles agissent comme un édulcorant naturel. Il n'est donc pas vraiment nécessaire d'ajouter beaucoup de sucre.

>>> Tartelettes à la crème aigre et aux baies: un dessert soviétique idéal pour l'été

Les gâteaux aux myrtilles ne sont pas nouveaux : il existe de nombreuses variations dans les cuisines américaine, finlandaise et bien d'autres encore, mais celui-ci est définitivement russe en raison de la pâte au tvorog, qui est si populaire dans la cuisine slave. Elle est si tendre, aérée et en même temps riche – honnêtement, c'est ma pâte préférée pour tout type de pâtisserie, des biscuits simples aux tartes avec garniture. Par conséquent, si vous avez la chance de trouver une sorte de tvorog (en France, ce qui s’en rapproche le plus est la faisselle) et des myrtilles, alors cette recette vous est indispensable.

Ingrédients pour la pâte :

  • 200g de tvorog
  • 150g de beurre
  • 300g de farine
  • 2 œufs
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille ou de sucre vanillé
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • ½ cuillère à café de sel

Ingrédients pour la garniture :

  • 400g de myrtilles
  • 100g de groseilles (optionnel)
  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
  • 3-5 cuillères à soupe de sucre

Préparation :

À l'aide d'une spatule, dans un grand bol, mélangez le tvorog avec le beurre à température ambiante, le sucre, le sel et le sucre vanillé/extrait de vanille. Le tvorog doit être doux et pâteux ; si vous avez du tvorog granuleux, passez-le simplement dans un tamis.

Ajoutez les œufs légèrement battus et mélangez à nouveau jusqu'à ce que le tout soit homogène. Laissez de côté 2 cuillères à soupe de mélange d'œufs pour les utiliser plus tard.

Ajoutez maintenant la farine tamisée ainsi que la levure chimique. Vous pouvez avoir besoin d'un peu plus ou d'un peu moins de farine selon les ingrédients que vous utilisez. Il est donc préférable d'ajouter d'abord environ 200-250g, puis le reste si nécessaire. Formez une boule avec la pâte, aplatissez-la légèrement, mettez-la dans un torchon et laissez-la reposer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Ensuite, divisez 1/3 de la pâte pour la décoration, mettez-la de côté et travaillez ensuite avec le plus gros morceau. Saupoudrez la surface de cuisson avec un peu de farine et étalez la pâte en fonction de la taille de votre moule – n'oubliez pas de réaliser des bordures.

>>> Ces «pêches» ultra-réalistes en pâte brisée vont vous faire fondre

Pour passer à la garniture, il suffit de mélanger les baies avec le sucre et la fécule de maïs – contrôlez la quantité de sucre selon votre goût. Faites-le bien avant de l'ajouter à la pâte afin que la garniture ne s’échappe pas sous forme de jus. Ajoutez un peu de groseille rouge ou de toute autre baie de saison à la myrtille pour que la garniture ait un goût plus riche. Si vous utilisez des baies congelées, ne les décongelez pas avant la cuisson.

Étalez la garniture sur le fond de tarte et passez à la décoration. Aujourd'hui, j'ai fait une simple tresse de pâte et l'ai disposée le long du bord.

Enduisez le dessus de la tarte avec les deux cuillères de mélange d'œufs laissées de côté et mettez-la au four.

Faites cuire pendant 30-35 minutes à 190°C jusqu'à ce que la tarte soit dorée et laissez-la reposer sur la grille pendant quelques heures. La garniture sera trop liquide juste après la cuisson, il vaut donc mieux attendre que la tarte soit complètement refroidie avant de la trancher. Dégustez votre tarte aux myrtilles à la russe, c’est à dire avec une tasse de thé noir.

Priatnogo appetita !

Dans cet autre article, découvrez sept recettes de kachas (bouillies) russes pour bien commencer la journée !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies